Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

Quand je suis devant mon blog et que je n’ai rien à lui confier, j’ai la tentation d'y mettre simplement un de mes tableaux et un poème, histoire de ne pas le laisser comme ça, vide, au nouveau jour. Cette simple approche ne me satisfait pas vraiment, mais il faut savoir battre retraite quand l’inspiration vous fuit… Les senteurs de printemps sont traites et vous arrachent toute vigilance… aussi, une fois encore, en tout partage et à l’abri des guerriers qui tuent mes intentions créatives,  je place sur le noir de cet écran un de mes vieux tableaux, un de ceux qui comptèrent, et quelques vers, avant l’arrivée d’un thème plus ambitieux...

Et tes sourires s’éteignent
Et ton regard s’abîme
De tes feux magnifiques,
Il ne reste que cendre.

© Giliberti / 2007


J’aime tes yeux qui fuient les rivages offerts,
Tes sourires qui s’éteignent trop tôt,
Ta mélancolie.
J’aime la pudeur qui fait hésiter ta voix,
Les veines fines tout à l’ombre
Là, sous ta peau
J’aime les confidences qui ouvrent tes lèvres.
J’aime ta blessure,
Paradis fermé de tes noirs secrets.
Je déteste mes mots, esclaves dociles
De mes entêtements infantiles

 © Giliberti / 2007


commentaires

Russalka 07/04/2007 22:25

Une alliance superbe de motsde couleursde lumièrede sensations qui ne peut que toucher-rien que le mot Chamane... tout un poème à lui seul -la descendante de Cheyenne...

Michel 07/04/2007 23:11

Merci Russalka d'être passée par ici où queques chamanes rodent encore...@ très bientôtMichel

Clerc-Renaud 07/04/2007 22:13

Salut l'artisteJ'adore ta chamane. Elle est superbe et elle me plait tellement que j'en ferais bien une sculpture.Ca t'ennuie pas j'espère.All the best.Le Granfred

Michel 07/04/2007 23:14

Mon chamane serait très vexé d'avoir été pris pour une chamane, mais tout compte fait, ça lui plairait peut-être bien...Fais en une sculpture bien sûr, pourquoi pas? j'en serais raviFaut que j'en termine une d'ailleurs qui m'attend au fond du jardin... @ bientôt,Michel

bellelurette 07/04/2007 19:28

Suite à un conseil que l'on m'a donné pour mon propre blog, je me demande s'il ne serait pas judicieux que tu rassembles les deux colonnes de droite et de gauche en une seule, ce qui te ferait plus de place pour mettre des tableaux et photos... Mais ne me demande pas comment on fait, à moins que tu ne sois chez OB.

Michel 07/04/2007 19:42

J' ai peur que tous les écrans ne soient pas forcemment grands et de ce fait s'il faut la barre de déroulement pour tout voir, c'est un peu galère. cependant j'y ai songé. j'y songe encore, mais j'hésite. En tout cas merci de me le dire. ça va peut-être renforcé mo, envie de le faire.Michel

Marie Lanson 07/04/2007 17:31

Amenée ici par la dame aux fractales, je viens de voyager de tableaux vifs en creux d'émotion, me laissant aller aux déliés de vos phrases poétiques et plongeant dans vos couleurs d'ambre et de cannelle.
Chaque pas dans cet univers hors du temps est un pas vers la magie intemporelle de la création et de la beauté.
Il y a comme cela des endroits cachés au coeur de la toile comme des bijoux dans un écrin secret et les découvir allume des pépites précieuses au fond des yeux et de l'âme.
Cordialement
Marie Lanson (rubrique"plumes")
 

Michel 07/04/2007 18:06

Je connais depuis peu votre site et sa rubrique "plumes". Site magnifique, ludique, et d'une telle qualité... je suis honoré de vous voir passer par ici et vous en remercie.de tels mots me comblent et comme d'habitude, quand c'est si attentif, ma pudeur en prend un coup et ne sait pas bien remercier. @ bientôt, j'espère,Michel.

Joyce 07/04/2007 17:30

Aujourd'hui je n'ai pas de mots spontanés. C'est comme ça. Mais j'aime me promener par ici. Alors je viens, une sorte de rendez-vous.
Je vais aller m'offrir une grande tartine de campagne de deux heures avec mes vieilles copines les chaussures de rando.
Pourtant parisienne, la ville me saoûle. J'imagine que pour la sortie de mon livre il faudra que je fasse une cure de parisianizzzzzzzzme. Ce sera dur !!!
Je suis une incorrigible pipelette du clavier.
Ce sont les mots pour commenter l'article que je n'avais pas. Et je ne sais pas faire semblant. Mais je confirme, j'aime beaucoup venir ici.

Michel 07/04/2007 18:12

Paris est ma ville de prédilection, j'y ai vécu très tôt et n'en suis jamais tout à fait parti puisque je n'en suis à 115 km depuis quelques années et que j'y retourne souvent pour aller à la galerie qui m'expose en permanence. Ton livre sort quand? Chez quel éditeur? j'espère que tu auras beaucoup de succés.Michel

Fred 07/04/2007 14:18

Merveille des merveilles !

Michel 07/04/2007 14:30

Un merci des mercis, alors... @ bientôtFred

Lucille 07/04/2007 14:17

Indescriptible beauté...Votre blog est bien plus qu'un simple blog, c'est une oeuvre d'art !

Michel 07/04/2007 14:32

Lucille, vous me voyez très heureux d'entendre ça, c'est un plaisir qui me gène un peu mais qui me touche beaucoup.Michel

Maryse 07/04/2007 14:04

ce chamane me fascine complètement.... Bonne journée

Michel 07/04/2007 14:16

Merci Maryse; bonne journée à toi aussi.Michel

kaizersoze14 07/04/2007 13:34

Quand le printemps prend des airs d'été, on emmène l'ordinateur portable à la campagne ....peut être que la berceuse ensoleillée des oiseaux redonnera au bloggeur l'inspiration qui le fuit.

Michel 07/04/2007 14:20

Mon cher Kaizersoze, je vis en pleine campagne, avec, à gauche les moutons, à droite la forêt, devant le jardin. Mon oxigène viendrait plutôt de la ville et à Casablanca je ferais bien provision de tout ce qui me manque... @ bientôt,Michel.

François 07/04/2007 12:00

... et moi, j'aime l'air printanier qui courait hier dans les rues de Paris, un air pur de toute promesse électorale, cet air plein de vie qui fait abandonner les engonçants manteaux et donne aux silhouettes qu'on croise au hasard de la rue et du métro une façon de vivre, de vibrer proche de la danse...
Sous les bourgeons des arbres, des bourgeons dans nos vies, une envie de sourire à l'inconnu(e) qui passe et qui sourit à son tour..
Pas d'esclaves, des hommes bien libres dont la liberté intérieure est une insulte à l'ordre tristounet ou carrément bien triste auquel on voudrait nous faire rèver.
C'est le printemps... Hic et nunc.

Michel 07/04/2007 14:24

Ici et maintenant, oui... et vous avez la chance de voir le printemps sur les gens. heureusement je retrouve Paris souvent, car le seul printemps des arbres et des fleurs ne m'est pas suffisant.Je vous envie quand même et pourtant aujourd'hui l'air de la campagne est tout simplement divin.@ bientôt FrançoisMichel

josie 07/04/2007 11:59

Tu as raison de ne pas le laisser vide ton blog . C'est vrai le printemps nous transporte docilement dehors profiter de belles journées et l'inspiration manque.Puissants tes écrits poétiques, poignants même ! Cette peinture exprime parfaitement bien tous ces mots. Bon week-end  !

Michel 07/04/2007 14:27

Merci Josie. Ton blog est bien garni aussi. Nous avons peut-être suffisemment de provisions pour respirer un wee-end, non? même si je dois jardiner et que le jardinage après l'hiver est un tel travail... @ bientôtMichel

Ikkar 07/04/2007 11:50

Je n'ai pu empêcher mes larmes... pardonIkkar, with love

Michel 07/04/2007 14:29

Vous me troublez et du coup je ne sais plus quoi vous dire... merci Ikkar et à bientôt,Michel

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog