Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

Il est un peu plus de minuit, c'est la pleine lune .
Je ne sais pas pourquoi, mais dans ce ciel si noir, elle me fait une peine incommensurable... Comment supporter d'être si seule dans l'univers, avec pour toute compagnie quelques bouts de ferraille et le drapeau américain bien raide ?... Brrr! J'en ai froid dans le dos.

commentaires

B
Je n'ai jamais éprouvé ce sentiment en regardant la lune. Imagines si elle n'existait pas... Aux dires des paysans, des pêcheurs, elle est d'une grande utilité. Même moi, depuis fort longtemps, j'ai pris l'habitude de me raser les gambettes à la lune descendante car cela repousse moins vite. Si pour une raison ou une autre, je le fais à la lune montante, deux jours après, je vois la différence ! Merci à la lune.C'était l'anecdote du jour.
Répondre
J
Attention aux loups-garou !! Sourire ! J'aime cette ambiance ! Au clair de lune ... etc ! Belle et bonne journée à toi , et merci pour le com ! Plaisir
Répondre
M
C'était assez spécial hier soir, car le vent soufflait en raffales et les nuages défilaient à toute vitesse, ajoutant une espèce de nervosité dans le ciel où ma pauvre lune me semblait bien triste.@ +Michel
M
j'aime beaucoup la photo avec ce reflet sur le toit, la silhouette étrange du conifère...il manque les hurlements des loups !  Peut-être que des extra terrestres qui ne peuvent pas encadrer Bush sont allés retirer le drapeau américain, qui sait ? bonne journée
Répondre
M
Oui le soir chez moi, c'est très... Amitiville.Joie innéfable de la campagne. Au débur je paniquais, maintenant je frime devant mes amis parisiens.@ +Michel
K
Et moi qui croyais que Pére Noël squatter la lune..!!!....:)
Répondre
M
Mais non, elle est toute seule... c'est terrible, et si, comme l'affirment certains scientifiques, elle fut une partie de la terre, il y a quelques miliards d'années, quand celle-ci était en fusion, la séparation doit peser... @ +Michel
I
Il est peut-être des compagnies encore pires, ici-bas...Ikkar, with love
Répondre
M
Oui, certainement, mais j'ai toujours eu une certaine angoisse à regarder le ciel dans le silence de la nuit et d'y voir cette lune qui de façon tragique, je dirais,  affirme sa sollitude... Elle est là, blanche et punaisée sur ce mur noir et mystérieux, c'est terrifiant, je trouve, mais j'ai une petite case qui s'agite pour grand chose dans le fond... @ bientôt,Michel.

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog