Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

Juste une pensée pour Lucie Aubrac décédée mercredi dernier et dont je viens de revoir sur Arte l'exceptionnel parcours dans la résistance.
Quelle merveille de l’entendre parler avec tant de justesse, de simplicité et pourtant de grande et forte intention. Quel souffle unique par rapport à toutes les phrases creuses dont on nous rebat les oreilles en ce moment à propos de tout et de rien, et surtout de rien.
Je vais simplement rappeler ce qu’elle a dit de son mari et de l’amour.
Je ne pourrais que tenter de le faire bien entendu… c’était si fort, si exactement ce qu’il fallait dire sur un tel le sujet... l'amour ! ses différentes étapes, cet impossible détachement de l'être aimé, cet obsédant besoin de lui au quotidien, son futur qui le transforme en tendresse et sa fin redoutée, hélas !
Chaque mot lâché, comme ça, sans le chercher, tombait là, évident et heureux.
Pour conclure, elle expliqua aux enfants d’une école qui porte son nom ce qu'était la résistance :

"Dès que vous dites, c’est pas juste... vous devenez résistant. Et l'on doit toujours se battre contre les injustices."

Voilà une belle conclusion.

commentaires

josie 19/03/2007 12:13

Très bel hommage à cette grande dame !  Tant qu'aux injustices malheureusement, il y aurait tant à dire .......

--- 19/03/2007 13:07

Il faut  des mots forts et simples. Toujours. Même si souvent ils tombent dans l'oubli, mais je crois qu' un enfant qui entend ça, s'en rappelera toute sa vie, c'est aussi ça l'éducation, quelques astuces qui marquent... du moins c'est ce que j'en attends.Nous avions plein de trucs pour ne pas faire de fautes quand j'étais petit et tout ça est resté, c'est pareil pour les idées.@ +Michel

joyce 18/03/2007 20:42

Maryse, je suis d'accord, nous souffrons tous de l'injustice en général. Mais n'est-ce pas l'humain qui a créé la justice ?
Effet boomerang.
Lucie Aubrac, un hommage cinématographique ce soir... tard.
Et puis... Michel, où est parti ton article précédent ? C'était tellement beau ces photos.

Michel 18/03/2007 21:00

Il revient demain, il était parti par accident et n'était pas cohérent. je place toujors plein de choses et puis après je façonne. Maintenant il est au point, mais tant qu'à faire j'attends demain.Bonsoir Joyce, à demain peut-être.Michel

Maryse 18/03/2007 19:21

phrase tout à fait juste...la pire chose dont nous souffrons tous, terriens que nous sommes, sont les injustices ! je regrette beaucoup de ne pas l'avoir vu. Je suis bonne pour tester la vidéo sur commande sur le site d'Arte ! @+

Michel 18/03/2007 21:03

C'était très émouvant car son côté très "terrien" dans le sens paysan, avait quelque chose de très reposant, très rassurant. On aurait été au bout du monde avec une femme comme ça.@ +Michel

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog