Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti


C’est aujourd’hui la journée de la femme, et dans cette  société des quotas et des formules, je veux simplement embrasser celle qui se souvient de moi chaque instant de sa vie et que j’aime chaque jour… ma mère qui aura 91 ans en mai.


Maman, aujourd'hui © Giliberti / 2007

La chaux brûle les morts,

Et consume leurs rires.
De sa poudre incendiaire
Elle blanchit l’âme noire
Dès l’ultime départ.
Une vague se retire
Là-bas où tout se meurt.
*
Là-bas au rien ne meurt,
Une mère qui respire
Comme un négoce d’ambre
Autour de l’A D N,
Me parle encore et plus
De son amour égal
De son fardeau entier.
*
Ici, ou tout me happe
Depuis mes nuits de craintes
Jusqu’à mes jours de doute
Cette mer de mots d’amour
Cette mère des maux d’amour
Me réconforte quand l’heure
De ma vieillesse arrive.

In Voyage secret Tunisie © éditions Bonobo/2004

Maman, dans un fantasme oriental...


commentaires

E


bonsoir


magnéfique blog belle homage pour une maman bonne soirée evy



Répondre
M


Il le faut bien... Comment y résister quand on vous a tant aimé ?
Merci Evy
Michel



E

quelle photo Michel ! ou "Comment le talent du photographe, la grâce du modèle, l'amour de part et d'autre, peuvent garder belle la Beauté..."
Je vous embrasse. eva. 


Répondre
M

Gâce à vous je suis revenu sur cet article et c'est avec émotion que je retrouve cette photo.
Maman... rien d'autre à dire ! C'est quand même la plus belle et la plus dévorante des aventures humaines.
Merci Eva, merci beaucoup.

Michel


*
Bonsoir Je vous découvre un peu plus chaque jour .. Vos toiles , votre écriture  tout est magnifique..Je tenais à vous laisser un petit mot  tout particulièrement sur ce post , parce que c'est certainement la peinture  qui m'a le plus touchée ... comme j'aurais aimé voir vieillir ma mère ...mais le destin ne l'a pas voulu .Inch' Allah !
Répondre
M
Merci Mel, oui c'est une chance de voir vieillir ma mère, et c'est hélas une souffrance aussi, car elle diminue chaque jour, et c'est très difficile de voir s'étiendre un être qui vous aime tant et certainement plus que personne.Merci d'être passée par là, l'échange est pour dans quelques instants...Michel
N
Quel merveilleux poème ... et quelle chance vous avez de l'avoir encore votre maman.
Sourire ému ...
 
Répondre
M
C'est vrai, même si c'est parfois pesant, mais touchant qu'elle me voit toujours pas en adulte... Je reste son "petit".à bientôtMichel
S
Très belle hommage à la femme, et surtout à ta Mère, de très beau vers...
j'ajoutes aussi de très beau dessins sur tes autres articles...
j'apprécie...
Sadness 
Répondre
M
Merci Sadness. As-tu résolu ton problème avec le filtre que tu as installé?(c'est très beau d'ailleurs) PArfois c'est un simple rafraichissement qu'il faut faire.@ bientôt j'espère et bonne continuation pour ce que tu fais.Michel
J
Bel hommage à ta maman ! C'est beau et mes pensées sont identiques . Une maman....la mienne a 81 ans. Amitès !
Répondre
L
Une belle femme ta maman !!! une enorme bises pour elle !!!
Répondre
M
Merci Lance, je vais le lui dire, elle va être heureuse. Depuis ce matin elle est aux anges d'être sur le blog... elle s'la joue en fait!!! @+Michel
J
Votre mère, parce qu'elle est de la même génération, me fait penser à une autre femme, ma grand-mère maternelle, née en 1912 et qui, depuis le début de l'année fait des allers-retours entre hôpital et maison de retraite, car son coeur usé ne pompe plus correctement jusqu'au jour, sans doute pas très lointain, où il cessera de battre. Normalement, le 24 de ce mois, elle doit franchir les 95 ans révolus, après avoir mis au monde 14 enfants et avoir travaillé aux champs jusque l'âge de 75 ans.
L'âge, sa mentalité issue du XIXème siècle, un certain esprit rural profond ne m'ont jamais rendu proche d'elle (elle est bien loin des images de grand-mère gateau colportées par l'imaginaire populaire) sauf lorsqu'elle raconte sa vie passée, ces bribes de vie qui, bientôt vont s'éteindre à tout jamais.
C'était juste un petit hommage à toutes ces femmes qui ont construit la France à travers les épreuves du XXème siècle.
Répondre
M
Je suis heureux que ma mère vous permette d'évoquer votre grand-mère. Encore une histoire de femme pour cette journée qui leur est dédiée. La mienne hélas, n'a jamais aimé la campagne et ne comprend toujours pas pourquoi je vis dans un hammeau, que j'ai un jardin paysagé, que je plante, rempote, bèche et taille.  Elle n'a même pas la main verte... Elle a toujours aimé la ville, le bruit, les gens, les magasins, et elle est éblouie quand je lui montre tout ce que l'on peut faire sur le net,  mais comme votre grand-mère, elle a le bon sens de cette géneration. @ +Michel
L
votre site est bien rédigé ..j'apprécie !
bonne journée à vous et surtout aux femmes !!!!
cdt
Lepolsk MATUSZEWSKI
artiste peintre contemporain
Répondre
M
Merci pour votre appréciationMichel, artiste peintre et auteur, contemporain, lui-même
S
Cher Michel, Tes mots m'ont touchée droit au coeur et j'en suis très émue. Tu as eu un geste d'une grande simplicité à la fois et qui, pourtant représente tou un monde....
surtout la fin du poème me happe, à mon tour.....
Je pense à ta maman et à toi et je vous embrasse très fort
Sy.
 
 
Répondre
M
Comme je suis heureux Sybille d'avoir un petit commentaire de toi qui est là-bas sous le soleil tunisien qui me manque, comme toi, comme ma vie là-bas... à très bientôt, inch'Allah, Michel
M
Elle est très belle et semble tellement forte. Touchant témoignage d'amour et de reconnaissance pour la femme qui t'a donné la vie . Bonne journée à toi, à elle
Répondre
M
Elle est forte, c'est vrai,  mais elle est surtout comique et têtue (comme tout le famille du reste... nous sommes de vrais clowns... têtus.) @ + Maryse,Michel
L
J'ai une pensée particulière aujourd'hui pour les femmes d'Afrique du Nord...Puis une pour Ségolène Royal...Et enfin, j'en profite (puisque je suis sur un blog dont l'auteur est sensible à ce pays), de souhaiter la fin de la dictature en Tunisie et le retour du journal Libération sur le net tunisien.
Répondre
M
J'ai moi aussi tout au long de l'année des pensées et des actions pour les femmes opprimées dans le monde. Quand à la Tunisie je n'y suis pas simplement sensible, c'est aussi ma terre natale. J'y vis de longs mois par an et mes relations avec ce pays et son peuple sont exceptionnelles. Mais aujourd'ui, pour changer de mon combat de tous les jours, je n'ai voulu penser qu'à ma mère parce qu'elle est "l'amour" à l'état pur, qu'elle voudrait tuer Le Pen, qu'elle déteste Sarkozy, qu'elle défend bec et ongles " sa" Ségolène, qu'elle est la génerosité même et qu'elle regardera mon blog chez une voisine (ces nouveaux moyens sont magiques pour elle) Quand je vais la voir, j'emmène mon portable et elle reste à côté de moi, à en prendre plein les yeux. Je meurs de rire de son enthousiasme pour le net. @+Michel

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog