Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti




J’aime beaucoup voir les gens accoudés aux fenêtres, c’est un thème que j’ai souvent exploité, tant en peintures qu’en photos . Il y a là, l’idée de se trouver à la fois dedans et dehors, de connaître un peu et pas du tout celui ou celle qui vous regarde, eux-mêmes voyeurs de qui passe dans la rue.
C’est un vol partagé.
Farouk a posé sur ce tableau et sur son visage plane l’ombre de barreaux symbolisant la prison, tout au moins « sa prison », comme chacun d’entre nous porte la sienne.

Elle n’est pas vraiment visible et pourtant elle est présente avec ses déclinaisons en croix... autres prisons que les religions.



De blessures en sutures
Il n’y a qu’un fil
De possibles en jamais
Il n’y a qu’un mot
Mais de toi jusqu’à moi
Il y a toute une vie

© Giliberti / 2007


commentaires

josie 06/03/2007 00:06

J'entends souvent parler de ton site par notre amie Maryse que je vois de temps en temps, et j'avoue que je prends un réel plaisir à le parcourir. Jusqu'à présent quelques hésitations à te laisser un commentaire. Je me décide ce soir. Regard noir ! portrait souligné délicatement d'ombres et de lumières, très beau garçon. Etre accoudée à la fenêtre,cela m'arrive souvent, songeuse, même ne rien voir en fait ! Accoudée seulement et rêveuse.
Amicalement et bonne nuit .

Michel 06/03/2007 06:33

Je suis très heureux que tu te sois décidée à faire un petit commentaire, le cercle des poètes s'aggrandit :o)Merci JosieMichel.

jerem 05/03/2007 11:30

Cette "histoire" de fenêtres me fait soudain penser à un prof de français/latin que j'ai eu en 4ème et 3ème et qui, était attiré par l'idée de passage, et donc, ne photographiait les portes et les ponts que sous certains angles. Il y a longtemps, j'avais fait un post sur lui, il faudrait que je le retrouve: je vais essayer pour le mettre sur mon blog.

Gum 05/03/2007 01:32

Mince!!!Si je me doutais avoir un invité surprise de ta trampe sur mon blog!!! Finalement, la vie bloguienne réserve de bien belles surprises... Pas du blabla: je vais vraiment  fouiner chez toi! Un com' sur ma page créole et une balade ici... Bien sûr, dès que l'on peut, il faut partir, mais, faute de mieux, ce soir, je voyage déjà en images.Merci pour ce dépaysement de choix!Gum, une autre stockeuse de "personnage à la fenêtre" (nostalgiques de spectacles de marionnettes ou plutôt des scruteurs d'âmes?):-)

Michel 05/03/2007 07:17

Je me pencherai à ta fenêtre... promis.Michel

neurhone 04/03/2007 18:55

J'ai une véritable passion pour les fenêtres donc je ne peux qu'approuver. Ce superbe tableau reflète bien l'ouverture sur laquelle on se tient mais que l'on ne peut franchir étant prisonnier de soi-même, le regard également en dit beaucoup ...
A bientôt

Michel 04/03/2007 19:24

je vous comprends et d'ailleurs j'avais également beaucoup apprécié vos fenètres. Un jour prochain je mettrai d'autres photos de fenètres dans lesquelles s'encadrent mes modèles. à bientôt,michel

jean max 04/03/2007 15:56

adresse du Blog collectif!!! le melting Artblog : http://www.meltingartblog.com/  tu peux venir sur le forum !!http://forum.over-blog-v2.com/thread-2565769-99999.htmlA plus jean max

Michel 04/03/2007 16:29

J'essaierai, promis, mais je crains de n'en avoir pas le temps;en tout cas merci pour la proposition. Dès demain j'y ferais un tour.@ +michel

jean max 04/03/2007 15:53

Extra les dessins!! vraiment!! grande classe! ... c'est toujours agréable de voir "un talent" ... viens nous rejoindre si ça te plait! sur un blog collectif que l'on a créé dernièrement ! tes poemes et tes dessins seraint le bienvenus! peut être a bientot et encore "chapeau" jean max

Michel 04/03/2007 16:32

Merci du fond du coeur, Jean-Max. Comme je l'ai dit plus haut, je viendrai faire un tour sur le blog collectif demain. Là, j'ai top de boulot.Michel

Maryse 04/03/2007 09:45

J’aime beaucoup ce tableau. Je suis très admirative de la subtilité des jeux d’ombres sur le visage, ombre discrète mais tellement présente. L’expression figée du visage, comme un parfait reflet de l’absence de vie dans la quelle nous pouvons tous nous enfermer. Le poème est superbe car tellement vrai... bonne journée, bises

Michel 04/03/2007 10:18

Merci Maryse... C'est vrai que nous nous enfermons souvent (moi énormément) mais il faut tenter d'être ouvert de l'intérieur. je le fais autant que je peux, comme toi, je pense.Michel

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog