Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti




Voilà… 2006 est arrivé à son terme.
Notre histoire de « gens » va pourtant continuer avec ses actions, avec ses choix.
Tous ensemble, relayeurs de mots et de gestes, tous ensemble, à fuir nos doutes et à croire en des lendemains qui chantent ; nous aurons de radieuses grandeurs et bien sûr d’obscures lâchetés. Nous aurons nos frayeurs nouvelles à l’annonce d’un orage violent en hiver et aux moindres degrés de trop en été, maintenant que nous savons notre planète malade. Elle se réchauffe, se refroidit… Bref, toutes les métaphores pour excuser nos seules erreurs.
Ce ne doit pas être si grave dans le fond puisque dernièrement à la télé, un humoriste demandait à toute l’équipe de son émission qu’elle était la particularité du dauphin qu’on voyait à l’écran.
– Voyons… a-t-il une nageoire en trop ? demanda l’un des animateurs.
– Non ! répondit le meneur de jeu.
– A-t-il échoué sur une plage ?
– Non plus!
– A-t-il sauvé quelqu’un ?
– Pas du tout !
….
La réponse tomba dans le fou rire général !
– Ce dauphin est un dauphin de Chine et sa particularité… c’est qu’il vient définitivement de disparaître de la planète.

À vous de choisir, de l’ouverture ou de la fermeture, de l’errance ou des chemins balisés, de l’ordre ou du chaos… Tout est dans la profondeur du gouffre au bord duquel nous nous penchons et de l’ivresse qu’il nous procure.

Bonne année, les amis.


commentaires

Marc JOSEPH 01/01/2007 01:38

Michel,
Vous avez été on ne peut plus clair dans votre réponse pour un premier conatct. (Bien qu\\\'il ne s\\\'agisse pas d\\\'un vrai premier contact, vous lisant depuis quelques semaines et pour avoir été à votre lancement d\\\'expo).
L\\\'amertume et le poison poétique, çà, j\\\'ai appris à le connaître  par des parolles interprétées par  Serge REGGIANI ou dans la philosophie de Henri BERGSON; ce dernier ayant  écrit cela : "Le temps n\\\'est pas un temps innéficace, qui ne ferait que dévider, sans rien y ajouter, une réalité déjà donnéee" ou encore "Le temps est invention, ou il n\\\'est rien du tout".
Cet homme a eu l\\\'intelligence de concilier amertume, poison et poésie pour en être devenu philiosophe existentialiste au grand damne et au  bonheur de beaucoup.................Efin, trop peu.
Certes, Michel, fréquenter l\\\'obscur dans l\\\'art, c\\\'est être anxcieux en soi,  et par défénition, en revanche,  c\\\'est être aussi et surtout être ouvert à à l\\\'imaginaire, par conscéquent, à la créativité, à la réalité.
Bien chaleureusement
Marc
 

JOSEPH 31/12/2006 22:37

Michel,
Etre aussi pessimiste que cela n'est-il pas être négativiste, voire, de façon prématurée, enclin à l'aigreur ?
La  beauté des mots entemêlés, des sens jamais oubliés, c'est ce qui nous reste à sublimer et donc, ce qui nous suffit à construire.
Bonne année 2007 Michel
Bien cordialement, et chaleureusement
Marc

Michel 31/12/2006 23:49

Je vous rassure Joseph, je suis un garçon très  drôle dans la vie et je fais rire tous mes amis. Je suis ouvert comme on peut rarement l'être et le mot « aigri » n'a aucun sens pour moi ; tout me passionne. Pour autant, je suis attentif à l'évolution des choses de ce monde et lorsque je suis devant mon clavier, mon côté sérieux se met en éveil, ainsi que mon côté romantique (dénué de mièvreries)... Donc, j'observe et je dissèque. Croyez-moi, je sais aussi fermer les yeux, mais l'art développe chez moi une extrême lucidité qui me pousse à côtoyer l’amertume et son poison poétique. En fait, j’aime fréquenter l’obscur, ça m’ouvre des clartés absolues et me fait voyager dans un univers qui me convient dès lors qu’il s’agit de création. Si je suis heureux dans la vie, j’aime à être anxieux dans l’art. Je ne sais si j’ai été clair, mais j’ai tenté de l’être.En tout cas, merci de m’avoir écrit et je vous souhaite une bonne année.@ bientôt.Michel

François 31/12/2006 18:30

Bonne année 2007, Michel,
et merci pour tout ce que vous m'avez donné...
Tres cordialement
François

michel 31/12/2006 20:25

Bonne année à vous François, et je veux vous dire que tout est échange...@ bientôt

emmanuel 31/12/2006 17:55

Bonne annee 2007 mon coeur, nous vivons quand meme une epoque formidable, difficile de se retourner et de choisir un temps meilleur et l'annee 2007 sera ce que tu voudras en faire, eteinds la tele, apprecie chaque seconde de vie, et entoure toi de ceux qui t'aime, pour moi l'annee 2007 sera voyage, exhaltation, amour, decouverte et retour aux sources.....ce qui signifie passez te voir en France...bisous l'artist et viens me joindre sur mon blog...www.myspace/emmanuelfremin......
Ton Manu qui t'Aime...bisous a Jean Charles.......
 

Michel Giliberti 01/01/2007 08:40

Je sais mon bébé, tu as toujours  été positif et tu as raison de l'être, mais tu sais que je le suis aussi à ma façon. Quant à la télé, je ne la regarde pratiquement jamais et quand c'est le cas, elle me procure de quoi écrire sur le côté "farcesque" de notre monde.Pour cette année, je te souhaite de garder au fond des yeux tes rires et tes secrets, tes plaisirs et ton émerveillement.Je t'embrasse mon Manu.Michel.

Patrick - Patrocle 31/12/2006 14:01

Pensées très justes...
Il y a de quoi déprimer malheureusement...
Quel soulagement parfois de ne pas avoir vingt ans !
Bon réveillon cependant...
Carpe Diem
 
En attendant les barbares….Qu'attendons nous, massés sur la place publique ?
C'est que les Barbares seront là dans la journée.
Pourquoi semblable apathie au Sénat ?Pourquoi les Sénateurs restent-ils sans légiférer ?
Parce que les Barbares seront là dans la journée.Quelles lois feraient désormais les Sénateurs ?Les Barbares, une fois là, feront les lois.
Pourquoi notre Empereur s'est il levé si tôtEt pourquoi siège-t-il devant la Porte HauteEn majesté, couronne en tête, sur son trône ?
Parce que les Barbares seront là dans la journée.Et l'empereur s'apprête à recevoir leur chef.Il a même préparé un parchemin à lui remettreMaint titre et mainte dignité y sont portés.
Pourquoi nos deux Consuls et nos Prêteurs arborent t ilsAujourd'hui leurs rouges toges brodées ?Pourquoi mettre ces bracelets rehaussés de tant d'améthystesEt ces bagues où flambent des émeraudes polies ?
Parce que les Barbares seront là dans la journée.Et pareilles choses éblouissent les Barbares.
Pourquoi nos dignes Rhéteurs ne viennent ils pas débiter leurs discoursComme de coutume et dire leur mot ?
Parce que les Barbares seront là dans la journée.Et ils sont fatigués des belles phrases et des harangues.
Pourquoi cette inquiétude tout d'un coup ?Et cet émoi ?Comme les visages sont graves !Pourquoi les rues, les places se vident elles si vite ?Pourquoi chacun rentre-t-il chez lui la mine soucieuse ?
Parce que le jour s'achèveEt que les Barbares ne sont pas venus .Et certains qui arrivent des frontièresAssurent qu'il n'y a plus de Barbares.
A présent qu'allons nous devenir sans Barbares ?Ces gens-là, c'était une espèce de solution…
(Constantin Kavafis)

michel Giliberti 31/12/2006 17:58

Magnifique poète reconnu si tard.La poésie est souvent considérée du bout de la pensée... une petite chose délectable à ses heures et  la plus part du temps, indigeste.Pourtant certains poètes ont su donner l'assaut et combattre  les injustices de façon bien plus radicale que bon nombre de ceux qui les prenaient pour de simples rêveurs. Merci Patrick pour ce rappel.

neurhone 31/12/2006 12:34

Que dire devant ces mots qui sont vrais ... continuer envers et malgré tout de croire en l'homme qui parfois est capable de si grandes choses.
Bonne Année à vous

--- 31/12/2006 18:11

Oui, oui, oui !!!!je suis d'accord.Michel.

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog