Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti


Une fois n’est pas coutume….
Ce christ que j’ai peint voilà bien des années, me semble tout indiqué pour vous souhaiter un joyeux noël… Il y a du pain, du vin, du divin… il ne manque que les huîtres et le foie gras !



Published by Michel Giliberti - - Michel Giliberti

commentaires

Maryse 31/01/2007 15:17

un christ vidé de sens et vidé de sang, semblable à une statue creuse... on s'arrête sur le visage sans souffrance d'un homme endormi, comme si la douleur était aussi parti en éclats . Joyeuses Paques, donc !

Michel Giliberti 12/02/2007 17:40

Et oui ce christ a la solidité des oeufs de Paques... Tout est dit.Bises,Michel

neurhone 28/12/2006 10:44

Sourire ... peint par vous cela ne me déplaira pas, car vos tableaux s'ils disent une vérité ne reflètent jamais le sordide. Vous devez savoir aimer passionnément, j'ai remarqué que vous avez un secret qui est de mettre toujours un fond d'amour dans le regard de tous vos modèles et c'est de là que vient la profondeur de tout ce que vous faites.
Neurhône

--- 29/12/2006 08:44

C'est vrai. Il me faut aimer (au sens amical) mes modèles et surtout, aimer ce qu'ils sont dans la vie de tous les jours. J'ai besoin de les connaître. Je suis incapable de peindre quelqu'un uniquement pour son physique ; le voyage necessaire à mes errances ne pourrait s'accomplir tout à fait.  Parfois j'ai dû le faire et mes toiles m'ont alors semblé fabriquées, impersonnelles, froides.Cependant, je ne pense pas que ce soit original. Je crois que bon nombre d'artistes ont la même démarche. Du coup,vous m'avez donné envie de parler de mes modèles aujourd'hui qui sont pour la pluspart de vrais amis. j'en parle souvent, mais là, c'est vous qui avez tout déclenché. Je vais surement poster un article sur l'un d'entre eux, le principal.  Après je chercherai quelques clous dans un fond de tiroir et je m'attaquerai çà un nouveau Christ...@ bientôt,Michel.

neurhone 27/12/2006 21:27

Moi qui ai horreur des représentations du Christ clouté et sanguignolant, voilà enfin une image qui me convient car elle est tellement plus parlante. Merci

Michel Giliberti 28/12/2006 08:25

Je réalise au travers de vos mots que , moi, qui ensanglante à longueur d'années les personnages de mes tableaux, je n'ai pas ensanglanté le Christ. Je me pose des questions... C'est très étonnant. Va falloir y remédier! ça vous déplaira surement ,mais maintenant, j'y pense... du sang pour le christ, c'est le minimum quand même!@ bientôt, à la première érraflure, à la première petite goutte, je vous avertis.Michel

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog