Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti





Hier soir, mon ami et moi, nous sommes allés dans un restaurant d'Évreux.
À peine avions-nous pénétré les lieux, nous fûmes accueillis par d'impressionnantes et innombrables guirlandes d'un feuillage en plastique qui courait autour des cuivres rutilants au-dessus de la cheminée, le long des poutres au plafond, et jusque dans les encoignures des murs avec la vigueur d'un liseron capricieux qui méritait un bon herbicide. Les nombreux miroirs auxquels incombait la triste tâche de refléter la caissière, étaient, eux aussi, parcourus de cette extravagance herbacée et l'ensemble, triste à pleurer, affichait le décor d'une fête ratée. Bref, le tout se voulait très « rustique » autour des nappes rose layette.
Pour nous, c'était parfait. Nous aurions de quoi oublier nos soucis.
À peine étions-nous installés, Jean-Charles sortit une cigarette pour se détendre. À ce moment, la harpie de service s'est précipité sur lui, toutes dents en avant pour dire qu'on ne fumait pas dans ce restaurant. Nous avons alors demandé où se trouvait « l'espace fumeurs ».
La charmante serveuse nous affirma que ce restaurant était totalement non-fumeur et elle ajouta avec un large sourire (seulement large et point beau) « qu'ils » avaient décidé avant que la loi sur l'interdiction de fumer dans les lieux publics ne passe, de l'appliquer pour des raisons de santé, car leur clientèle le méritait.
Il était tard, nous avions très faim. On abdiqua.
Nous commandâmes deux énormes assiettes de fruits de mer, un bon vin blanc, et voilà !
Trois heures plus tard, au milieu de la nuit, ce fut la course aux toilettes, chacun à se vider, en écoutant le chant subtil des coliques de l'autre.
Ce matin, l'estomac encore mis à rude épreuve par les bulots et autres coquillages de la veille, nous sommes heureux de ne pas trop avoir absorbé la fumée d'un tabac qui aurait pu altérer nos poumons... et félicitons les responsables de ce restaurant exemplaire qui se soucient tant de la santé de ses clients.
Y a pas que le polonium qui tue !

Quelle misère !


 Après un abus de fruits de mer poloniumisés... Voici que qu'est devenu mon modèle.

commentaires

nathgrim 05/08/2007 23:26

Oh le pauvre comme je le plaind ! mdr.

Michel 05/08/2007 23:52

Ben oui... je partage. @ +Michel

Gum 05/03/2007 01:58

Ha! Ha! Je clos ma visite avec un joyeux rictus! ...Mais peut-être interdira t-on bientôt les fruits de mer ? ;-)"J'ai par ici des envies d'ailleurs. J'ai par ailleurs des besoins d'ici": je suis une femme, je suis hétéro, mais les émotions n'ont vraiment pas de sexe!Excellente continuation!Gum

Michel 05/03/2007 07:11

Merci Gum, très heureux de ton ouverture d'esprit.@ +Michel

Maryse 21/01/2007 21:57

j'ai bien rigolé ! j'espère que le modèle a vite retrouvé son aspect normal ! quelle misère, je suis d'accord !!! @+

Michel 22/01/2007 06:36

Non! il est resté goflé et moche, et c'est tant pis pour lui ! Non mais...@+Michel

Steff 20/12/2006 11:00

Et dire qu'on fait chier les fumeurs de joints et qu'on nous vend de la merde... Que fait Sarko ! En voilà de la grande délinquance !

Michel 23/12/2006 08:22

Bien d'accord avec vous.

Michel

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog