Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti





Tant d'ivoire et d'aveux
Sur ta peau, dans tes yeux.
Temps d'y voir mes adieux
Temps d'y croire juste un peu.

Silence et désaveux
Sur mes mots, dans mes voeux.
Si lent ce pas si vieux
Si lourd de tant de peu.

Tant de bosses et de creux
Au discours amoureux.
Cours et dis que j'en veux
Juste encore, juste un peu.

© Giliberti /2006



commentaires

Jean-Pierre 04/12/2006 16:02

Que certains blogs sont tristes !!!
Celui de Michel est une page de plaisir des yeux, des sens et de la tendresse ; de la tolérance aussi...
Je me régale chaque jour d'une nouvelle drôle, acide, parfumée, sensuelle ...
Un nouveau roman illustré chaque fois ...
Merci de nous faire partager tes bonheurs ...
Biz

Michel Giliberti 04/12/2006 16:27

Merci, merci jean-Pierre... Je crois que le monde, pour le curieux que je suis est une source innépuisable et le métier de peintre ou d'auteur ne se lasse jamais d'une telle diversité et comme je suis partageur...@ Bientôt,Michel

patou 03/12/2006 12:38

Merci pour ces photos pleines de soleil et ce beau ciel bleu,  car àToulon il est morose et gris aujourd\\\'hui. Je consulte ton blog tout les jours,ainsi que guy et ton modèle.
Est ce que les poêmes de ton blog sont ceux de ton livre de poêsie ?
a + Patou

Michel Giliberti 03/12/2006 13:41

Merci Patou. Je suis très heureux de savoir que tu consultes mon blog. Les distances se raccourcissent... Ici aussi il fait mauvais, c'est pour cela que ce matin j'ai craqué pour ces photos de vacances. Les poèmes que je poste sont pour la plupart dans le livre de poésie "Bleus d'attente" ainsi que dans le livre d'art "voyage secrets / Tunisie" mais très souvent j'en poste de nouveaux qui ne sont pas encore publiés.Embrasse ton mari et tes garçons.Belle famille dont le père fut modèle, puis le fils et qui sait le petit fils si je vis assez longtemps..Bises,Michel.

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog