Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti


J'ai entendu, sur France Inter, qu'il y aurait bientôt sur nos écrans de nouveaux spots publicitaires traitant de la violence des hommes envers les femmes et surtout de la conséquence qu'elle engendre sur les enfants qui en sont témoins. Ces messages sont si choquants, paraît-il, qu'ils seront diffusés après 22 h 30.
On y verra, entre autres, une femme qui après avoir maladroitement cassé une assiette, réveille ainsi la colère de son mari qui la saisit par les cheveux, la fait tomber à terre, et la frappe devant les yeux de leur petit garçon. Puis le père s'en va et là, on voit l'enfant fixer sa mère, hésiter un instant, puis finalement lui balancer un coup de pied dans le ventre.
De toute évidence, un tel spot choquera. C'est le but. Je crains cependant que, même s'il est diffusé à une heure tardive, rien n'empêchera certains enfants de le découvrir et le regarder.


Quand on sait à quel point les images véhiculées par la télévision opèrent sur l'inconscient des très jeunes, on peut avancer l'hypothèse qu'ils pourront sans scrupule s'approprier cet acte barbare alors même qu'ils n'y pensaient pas et le reproduire peut- être sur leur propre mère.
Il faut se souvenir de ce premier bus enflammé (un événement monté en épingle aux infos, et l'on peut le comprendre) et des tristes répliques qui s'en suivirent jusqu'au crime commis sur cette malheureuse jeune fille, victime innocente.
Cette sinistre loi des séries n'avait rien à voir avec le hasard.
On a tort, je pense de vouloir tout résoudre par l'image. Tout n'est pas du cinéma. Tout n'est pas de la pub.
La médiocrité de certains comportements ne peut se résoudre que par la pédagogie et c'est bien du ressort de l'école de la République d'apporter une certaine égalité des chances qui éviterait bien des misères intellectuelles. L'éducation, encore l'éducation, toujours l'éducation.

commentaires

Florence Berna Pazos 23/07/2010 11:59



Oui pas de souci pour après...ceci dit c'était pas trop difficile de faire mieux.


Bises et excellente journée à vous.


Flo



Michel Giliberti 24/07/2010 09:32



Excellente journée à vous aussi Florence
@ bientôt
Michel



Florence Berna Pazos 22/07/2010 15:54



Durant une bonne dizaine d'années j'ai été l'une d'entre elles......j'ai eu la chance que mes 2 fils n'aient pas eu la charmante envie de réitérer le comportement, tant avec moi qu'envers leurs
compagnes respectives...........Bien au contraire !!! dialogue, zénitude assurée et respect de l'être.


En faisant le bilan c'était pas ça le pire d'une vie, mais bon.......c'est une autre histoire.....


........



Michel Giliberti 23/07/2010 05:45



C'est terrible. La pire des choses pour une femme. Heureusement que c'est une page tournée pour vous et j'espère que vous avez connu par la suite des relations plus tranquilles.
 @ bientôt Florence


Michel



3toile 01/11/2008 01:41

Bojour, j'ai pensé que ce titre en hommage aux femmes battues pourrait vous toucher le titre s'appelle titre "pour le meilleur et pour le pire"!!! un titre très touchant qui dvrait passer sur toutes les TV. Cela pourrait faire prendre concscience à quel point il est difficile de vivre cette expérience !!! Sauvons ensemble ces femmes !! et pour cela.. parlon-en !!Merci de faire suivre... voici le lien du titre "pour le meilleur et pour le pire" : http://lesterbilal.skyrock.com/

Michel Giliberti 26/11/2008 15:48



C'est dit... c'est enregistré.


merci


Michel



neurhÎne 22/11/2006 23:33

Certes on ne résoud rien par l'image ... tout doit passer par l'éducation, tant par l'école que par les parents qui à l'heure actuelle baissent beaucoup les bras devant leurs enfants.
Merci de traîter ces sujet graves et intéressants.
Cordialement

Maya 22/11/2006 13:49

J'ai vu ce "clip" hier soir également, avec mon fils également (âgé de 17 ans) ; nous avons été franchement choqués et nous nous sommes fait la même réflexion... Plutôt que d'apporter un message de soutien, une aide à la victime (il semblerait que cette aide soit "perdue d'avance"...) ce clip laisse sous entendre que c'est l'enfant que l'on doit protéger de ces scènes pour éviter qu'il les reproduise plus tard ! Bien d'accord avec vous, ce clip pourrait atteindre l'objectif opposé : banaliser la violence de l'enfant à l'encontre d'un parent... On vit dans un monde de dingues !!! Incendier bus et voitures est devenu en effet un acte banal "grâce" à la surmédiatisation qui en a été faite... je travaille dans le milieu éducatif et certains ados ont déjà été "inspirés"... merci pour ce billet d'humeur !

michel giliberti 22/11/2006 14:58

Je n'ai toujours pas vu ce clip et ce que vous m'en rapportez confirme hélas ce que je craignais. C'est incroyable comme nous avons la faculté d'imaginer des replatrages quand tout se détraque, alors que la pluspart du temps, toutes nos erreurs ont  pris racines en amont. Je vous remercie d'avoir répondu à mon petit texte. Tous les jours il y aurait de quoi bondir sur les désordres éducatifs de notre société et quand je parle de désordre ne croyez pas que je sois un fou furieux de l'ordre ou un adepte du tout " parfait". Loin de là! Je suis même adepte d'une certaine folie dès lors qu'elle engendre la création et qu'elle fédère (sinon je ne serais pas artiste,) mais il ya de telles contradictions actuelles dans notre système que la folie que nous constatons maintenant relève presque du pathologique.@ Bientôt,Michel.

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog