Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

Ce tableau, comme la plupart de ceux qui mettent en avant la blessure et l’oiseau, est un de mes préférés. Il traduit assez bien ce que je voulais y installer : une douleur présente, ardente, comme une chair qui habillerait la mienne. Une douleur avide de me consumer.
Le vol de l’oiseau, symbole de liberté, est interprété ici comme le vol qui conduit en prison.
De mes territoires d’enfance, de cette prison d’amour, je n’ai rien gagné d’autre que l’évasion obligée. Un saut dans le vide dont la chute permanente me donne toujours à frémir.


commentaires

gullivanne 30/10/2006 17:45

oh!!!!!
Quand c'est trop beau les mots manquent.....
Ma bouche s'ouvre et se crispe sur un seul mot :
"oh!!!"

Michel giliberti 18/11/2006 12:58

Je vous répond bien tard. Mille pardons, je croyais l'avoir fait. Il faut dire que je suis assez agité...Merci pour ce "oh"... et "ah"... bientôt.Michel

William 29/10/2006 09:03

Une oeuvre remarquable et des textes magnifiques.

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog