Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti



Jaloux de l’eau…
De cette liaison qu’elle entretenait avec toi en cette fin d’après-midi.
Juste avant… mes mains avaient tout su de tes mystères, mes lèvres, tout bu de ta peau mate.
Juste après… encore meurtri de nos ébats, je regardais comme un voleur ton bal intime sous la douche, ta mise à mort de nos parfums, de nos sueurs.
Jaloux de l’eau…

Published by Michel Giliberti - - Photos et poésie.

commentaires

ENIGMA 28/05/2009 20:10

Jaloux de l'eau fantasme le désir d'un moment intime où tout est permis sur les corps en osmose avec l'amour. Magnifique cette goutte de sensualité qui coule délicatement sur ce bel Apollon. Une entente coquine entre lui et cette eau qui délice sa peau douce. Photo sublime.

Michel Giliberti 29/05/2009 07:32


Vous traduisez bien tout ce que j'ai voulu faire passer,
 @ bientôt Enigma,

Michel


ulysse 16/05/2009 20:34

trés belle photo- il faut dire que le modèle se prête à l'esthétisme-, et un magnifique  jeu d'ombre et de lumière: le côté sombre et le côté lumineux de l'âme humaine peut-être aussi....

Michel Giliberti 16/05/2009 22:11


Oui, tout tourne autour de la lumière et de l'ombre. Ce sont mes accroches permanentes aussi bien en photo qu'en peinture. C'est une symbolique inévitable, presque manichéenne chez moi.
Merci pour les compliments Ulysse,

Michel


HASSAN 01/05/2009 01:29

Bonjour Michel,Ca me fais vraiment plaisir de te retrouvé car j avais plus de nouvelle de toi j ai perdu le mot passe de mon autre adresse!! j espere que tu vas bien et très vite biz

Michel Giliberti 01/05/2009 07:58


Hassan, quel plaisir !!! Moi aussi je t'avais perdu de vue (je me demande comment j'ai pu...)Depuis tant d'années que je dois te peindre, il y a toujours un hic qui m'en empêche. Il va falloir
que je m'organise sérieusement. En tout cas, je t'embrasse et j'espère que tu es heureux.
@ bientôt,

Michel


Chiron 10/04/2009 04:56

C'est incroyablement beau. Non, il y a encore plus que cela, il y a quelque chose d'autre, quelque chose qui réside dans le domaine de la passion enivrée, du désir follement lâché de sa prise. Quelque chose qui s'apparente à: " Voilà que tu es dans le royaume du silence. De toi, ce soir, aucun mot ne sera à la mesure de ce que nous sommes. Aucune parole ne viendra perturber le lac déchaîné de nos ébats. Laisse, je t'en prie, mon amour perler de ton corps. Les vagues surgissont de ta peau seront mon réconfort et ma récompense."  Merci de m'avoir permis de rêver sur tes mots.

Michel Giliberti 10/04/2009 07:40



Quel plaisir de te lire ici... quelle surprise !
Dans toutes les histoires de corps et d'âmes, la plus perverse, la plus délicieuse est celle où les corps détachés l'un de l'autre ne prouvent plus aux yeux des autres le degré de leur
intimité... Là le secret commence et parfois la souffrance.
 @ bientôt Chiron et merci encore,

Michel



granfred 09/04/2009 22:45

salutun peu d'eau pour ton moulin@+Fred

Michel Giliberti 10/04/2009 07:42


C'est un eau qui ne me donne pas soif...
 @ bientôt

Michel


Chris-Tian Vidal 09/04/2009 16:43

Je suis aussi jaloux de l'eau qui parcourt son corps... Des bisous, Michel. Chris.

Michel Giliberti 10/04/2009 07:45


Qui ne le serait pas?
 @ bientôt et bisous mouillés,

Michel


eva baila 09/04/2009 10:06

PS : je n'ai rien dit sur la lumière, parce que vous êtes un professionnel ! mais la mise en scène !... ah quel régal, quel délice, quelle subtilité, "en cette fin d'après-midi" (a los 5 de las tardes)"la mise à mort" (non-non ce fut un toro bravo, il fut gracié !) (sauf petite mort - qui n'est autre qu'une résurrection). etc..  etc..

Michel Giliberti 09/04/2009 11:19



Eva, vous me troublez... tous ces mots qui chantent et ouvrent mon esprit complexe... Ce "A los 5 de las tardes" me donne une fois envie de partir très vite et rencontrer quelque beau taureau à
capturer en image.
Merci Eva,
 @ bientôt,

Michel



eva baila 09/04/2009 10:00

Michel ! quel talent de photographe ! c'est une image gros-plan de crucifié ! (sans les clous, sans la couronne d'épine). Vous êtes meilleur que Dali parce que vous avez plus d'humanité...

Michel Giliberti 09/04/2009 11:26



Comme tout bon athée qui se respecte, je traine des tonnes de clichés catholiques (éducation oblige)...
Cette fois-ci j'ai gardé les clous et la couronne d'épines pour moi... Quant à Dali, j'ai eu un énorme coup de coeur pour lui dans les années 70 et doucement, au fil de mes lectures, de ses
biographies, au fil de ses envolées politiques, j'ai eu un vrai coup de coeur pour Picasso.... :o)
Bien sûr il est génial, mais c'est comme Céline... tous deux me fascinent pour leur génie et m'horripilent pour ceux qu'ils sont.
Merci pour tout Eva, vraiment

Michel



bellelurette 08/04/2009 13:55

Je ne vais donc PAS me doucher, hi hi !!!

Michel Giliberti 08/04/2009 19:28


Pour une fois... tant mieux...
 @ bientôt, bisous

Michel


François 08/04/2009 13:31

Eclat d'un visage aureolé de lumière...Merci Michel pour ce regard sur la viePlein d'amitié pour vous

Michel Giliberti 08/04/2009 19:29


Merci pour le vôtre François... Il me fait toujours autant plaisir.
 @ bientôt,

Michel


covix 08/04/2009 11:44

Bonjour, Par nature je suis pas jaloux... Mais là c'est un cas que j'éprouve parfois, Beau poème illusté par une belle vue, jeu d'ombre et lumière et ces goutelettes d'eaux , le jeune homme aussi semble boudé cette eau...qui efface tant d'amour.Amitiés, bisousCovix

Michel Giliberti 08/04/2009 19:31


Moi non plus je ne suis pas jaloux... mais parfois, il faut l'être, juste pour se contrarier, juste pour se faire un peu de mal... un peu peur.
 @ bientôt Covix,

Michel


jack 08/04/2009 10:15

très belle prise de vue, peut etre de la série "Laurent"?  ou s'agit il d'un autre modèle? visiblement plus agé...

Michel Giliberti 08/04/2009 10:22



Non, ce n'est pas Laurent et effectivement, ce modèle est plus âgé... mais les ans n'enlèvent rien à la beauté, n'est-ce pas ?
 @ bientôt,

Michel



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog