Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti



D’abord, il y eut les mots et puis…
Les mots.
Les mots encore…
Les mots pour ne rien dire... Pour fuir la gorge sèche, le cœur qui bat, l’attente du goût de l’autre, son souffle à partager…
Et la musique gomma les peurs de notes en notes, de soupirs en accords… Alors, d'un geste à l’autre, d’un signe à l’autre, ta bouche, comme un alcool, vint à mes lèvres.
Tu absorbas tout de ma honte et j’avalai tout de ta gloire.
Jamais baiser ne fut plus long ni plus entier.
Longtemps après, dans une presque obscurité, je regardais tes lèvres rouges marquées de mes ardeurs et je sentais les miennes meurtries de tes désirs.


Published by Michel Giliberti - - Peinture et Poésie

commentaires

ENIGMA 03/06/2009 07:16

Ce baiser rouge de désir enflamme l'envie du plaisir de se poser délicatement sur les formes coquines. Une bouche délicieuse qui ensorcelle l'être tout entier d'une excitation.LE BAISER. Ce délicieux désir qui plaisir les sens. L'amour peint tendrement avec cette bouche charnue . Un aphrodisiaque sublime qui éros la douceur de ce geste voluptueux. Un envol majestueux vers les zones interdites mais si captivantes de jouissance.Vous avez l'Art de rendre beau tout ce que vous effleurer avec votre passion. Respect pour vous et merci de ces moments délicieux.

Michel Giliberti 03/06/2009 19:41


Encore merci Enigma, vous me faites rougir de plaisir :o)
 @ bientôt,

Michel


Chris-Tian Vidal 04/04/2009 08:53

Lèvres touges d'un désir peu contenu mais tant contenu et enfin libéré. Je n'avais pas remarqué les lèvres à la première lecture de ce billet. Que dire ? Superbes, sensuelles, comme tout ici !

Michel Giliberti 04/04/2009 12:51


Merci Christian...
La bouche, les yeux, les mains... voici mon seul objectif!!!
 @ +

Michel


Chris-Tian Vidal 04/04/2009 08:47

Ces yeux... Dans le flou et pourtant ils épient...

Michel Giliberti 04/04/2009 13:01


C'est vrai...


Nath 30/03/2009 09:05

Rien qu'un bisou en passant alors.J'ai l'esprit dans le coton et l'âme en ... je ne sais pas ...

bellelurette 29/03/2009 23:43

Ouille ouille ouille, bon je vais encore aller prendre une douche !!!D'habitude je lis les commentaires et les réponses, mais là, arf, peut pas. Trop torride ton truc !

Michel Giliberti 30/03/2009 07:57


M'enfin...Bellurette!!!
bisous,

Michel


Jj 29/03/2009 13:37

Petite précision, je n'entends mon horoscope que d'une oreille très amusée, je n'y crois pas une seconde... Mon voyage pour aller voir mon frère était programmé depuis une semaine déjà, et je m'amuse plus à entendre ces horoscopes qu'à les écouter scrupuleusement ...Bonne journée,Jj

Michel Giliberti 29/03/2009 14:25


je te taquinais :o)

Michel


Oh!91 29/03/2009 13:18

Ce que tu sais faire, de tes mots et de tes souvenirs, décidément !...

Michel Giliberti 29/03/2009 14:32



À quoi serviraient les émotions si elles ne devaient rester que dans la tête et ne pas être traduites... idem pour les émotions du présent qui serviront un jour... quant à celles de demain, je
les espère et les envisage déjà...
 @ bientôt  et merci

Michel



Jj 28/03/2009 21:08

Etrange cet article ... je vais te dire pourquoi... Ce matin, mon horoscope radiophonique me disait de prendre une journée rien que pour moi, ne pensait qu'à moi... difficile parce que je pense trop souvent aux autres...Je rentre juste de ma journée d'égoïste, je viens de faire 820 km pour aller embrasser quelqu'un qui m'est cher. Un amour fraternel. Je suis allé rendre visite à mon frère G., 39ans, autiste, (mais un autisme très sévère); il est interné depuis l'âge de 9 ans dans un HP. Syndrôme d'automutilation.Je suis le seul de la famille à lui rendre visite, il ne connaît que moi... nos sexualités nous rapprochent peut être, G. est homo aussi... il partage sa vie avec M. au sein de cette unité fermée...J'ai les larmes aux yeux et le coeur meurtri, de ce voyage, mais aussi de ma rencontre avec son éducatrice. Elle m'a dit que G. ne communiquait pas, ou peu, bref difficile de lui faire faire des choses...Nous sommes restés assez longtemps ensemble, il m'a écouté, il ne parle pas, mais il a fait tout ce que je lui ai demandé. A peine arrivé, je lui ai dit de s'asseoir auprès de moi, il s'est relevé et s'est installé juste à côté, sous les yeux médusés de la soignante !!! Il a rangé tout ce qu'il déplaçait... sur mes simples paroles, ma simple demande.Et le plus beau, nous nous sommes échangés des baisers, des baisers fraternels, sur la joue, il va de soit, mais cela faisait 30 ans que je n'avais pas eu cette joie..Et bonne nouvelle, dans le courant de l'année, je l'aurai pour moi tout seul, toute une journée, peut être un week end, tous les deux...Tu parles "baiser", je reviens avec un "baiser" sur mes joues... Mon frère est tout pour moi, et je suis son tuteur pour lui ...Bonne soirée, et désolé d'avoir pris tant de place pour te faire partager cette joie...820 bornes, ça vallait le bisou !!!Jj

Michel Giliberti 29/03/2009 08:05




C'est vrai, il y a toujours des coïncidences qui questionnent...
L'histoire que tu me racontes, cette douloureuse histoire de ton frère et des tendres rapports qui existent entre vous deux, en témoigne.  Elle est particulièrement émouvante et prouve comme
les liens peuvent être indéfectibles quelque soient les drames et les difficultés qu’elles engendrent quand la maladie les affecte.
Tu as beaucoup de courage décidément, car ce n’est pas évident de devoir vivre avec un autiste comme tu t’es engagé à le faire bientôt. Mais je suis certain que la sagesse et l’amour qui te
caractérisent sauront te guider.
Par contre, je me sens obligé d’ajouter que pour l’horoscope… je ne te suis plus ; je suis réfractaire à cette croyance (car c’en est une) qui date de Mathusalems quand on ne comprenait rien de
rien de rien aux éléments, qu’il fallait bien donner un sens à la vie et surtout détenir un certain pouvoir sur ceux qui se questionnaient sur le sujet… un peu comme la religion d’ailleurs.
L’homme a toujours été friand des réponses faciles qui n’excluent pas la part de rêve.
Ce n’est que mon avis, bien sûr…
Je t’embrasse Jj, mon signe du Verseau me l’ordonne et mon ascendant Balance le confirme… :o)

Michel



Johnny 28/03/2009 12:21

Bonjour! Merci pour ce que vous avez écrit sur mon dessin! AmitiésJohnny

Michel Giliberti 28/03/2009 20:41


C'était sincère...
 @ bientôt Johnny,

Michel


François du Japon 28/03/2009 10:53

Jaime beaucoup la vérité de ce rapprochement conclu par un baiser...J'ai aussi le souvenir encore présent d'un si léger baiser papillon, un "micro" baiser soyeux et léger à peine posé sur les lèvres qui disait à la fois l'infini possible et l'acceptation sereine qu'il n'adviendrait pas...Un baiser si léger et qui disait des sentiments aussi graves que ceux de Georges Brassens dans sa chanson "les passantes"...Plein d'amitié pour vous Michel

Michel Giliberti 28/03/2009 20:46



Il n'y a pas de contact s'il n'y a pas de baiser... C'est certainement de tous les actes d'amour celui le plus intime et le plus symbolique... qu'il soit "papillon" comme le fut celui dont vous
parlez ou dévastateur comme celui que je décris...Quant à Brassens, inutile de dire combien je l'aime...
Merci François de passer me voir depuis le Japon... quel monde incroyable :o)

@ bientôt,

Michel



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog