Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti



Un tableau de Nicolas Poussin « Les bergers d’Arcadie » représente des bergers autour d’une tombe sur laquelle est gravée cette phrase « Et in arcadia ego » (même en Arcadie j’existe) ou (je suis aussi en Arcadie).
Beaucoup de choses ont été dites sur le mystère qui entoure cette phrase...
Dans les années 80, je succombai à l’envie de matérialiser cette légende sur une grande toile… ajouter ma pierre au mystérieux message ; pour cela, je décidai que Jean-Charles, mon compagnon, serait au premier plan sur ce tableau, semblant détenir les clefs de l'énigme créée depuis 19e siècle et jusqu'à aujourd'hui... d’où son expression un peu ironique.



Pour l’anecdote, le chien au pied de l’un des bergers, un Bearded colley, fut le même que celui que j'adoptai quel que dix ans plus tard quand j'arrivais dans ma maison de campagne qui recelait autant de mystères que cette peinture puisqu'après « Et in arcadia ego ! », ce chien qui fut une merveille d’amour, d’humour, de sociabilité… mais aussi de poils, de boue, de bave et autres dérivés canins à nettoyer au quotidien, me fit comprendre le sens de « Et in merdia ego ! »

commentaires

M
Bonsoir MichelJe visite, j aime vos toile elles sont fantastiques. Yes celle ci vit ; on a l'impression que ces bergers revivent...J ai lu dernièrement l'Or d'Arcadie tout est un mystère et chaque symbole y est bien expliqué mais voilà qu'en est-il réellement?...En tout les cas, je ne regrette pas d'avoir poussé ta porte car j'apprécieA bientôtBonne soirée
Répondre
M

Merci Enigma,
Oui, c'est une histoire mystérieuse dont on ne saura certainement jamais le fond, mais c'est ça qui fait tout son charme.
 @ bientôt,

Michel


J
Ce tableau ne chercherait-il pas à en revenir à la lettre du titre de celui de Poussin pour en donner une autre interprétation que celle traditionnellement attribuée ?
Répondre
M

J'avoue que j'étais jeune quand fait ce tableau et bien incapable d'avoir une telle démarche. Les maîtres anciens ou plutôt certaines de leurs oeuvres participaient de mon exaltation, et ce depuis
l'âge de onze ans...
 @ bientôt Jerem,

Michel


Z
Je viens souvent sur votre blog. J'avoue être fascinée par la beauté de vos créations ; je suis complètement fan ! Si vous le permettez, je publierai de temps à autre une de vos oeuvres sur mon blog. Merci de tant de beauté. Zébuline
Répondre
M

Aucun problème... J'en serai ravi.
Merci Zébuline et bon week-end à vous,

Michel


C
bonjourbelle représentation, quand ua toutou, je compatis, en ayant eu aussi, mais quel bonheur quand même.amitiécovix
Répondre
M

Je vois que j'ai à faire à un connaisseur ! :o)
Amitiés,

Michel


J
Juste te dire que je suis passé plusieurs fois aujourd'hui, juste ça ...Jj
Répondre
M

C'est gentil de me dire ça Jj, vraiment gentil...
Merci et à bientôt,

Michel


R
Je suppose que le monsieur au regard ironique est le beau blond frisé , , de toute façon tu as bon goût mais ils me plaisent tous de toute façon . Petite mise au point , l' autre jour je ne parlais pas de TA maman , mais de la maman sur le tableau et j' ai dit ta maman (celle que tu avais dessiné hihihi) .Bonne nuit , gros bisous marseillais .MAMIEKEKE
Répondre
M

Ben non...mon ami (depuis 73) est celui qui est en gros plan...
Tout le monde a la forme à Marseilles, apparemment...
 @ bientôt,

Michel


Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog