Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

Confidencesjpg

Que se disent les femmes ? Quelles sont leurs confidences ?
Ces voyageuses en pays d’hommes savent tant sur nous…
Elles veillent sur l’ardente mémoire de notre destinée, se penchent puis s’épanchent sur tous les souffles de vie dont elles peuplent la terre.
Et quand, à l’âge des fins, elles épousent cette terre, c’est un peu de nous-mêmes qui s’écroule et retourne à la mer…

commentaires

eva 21/02/2011 23:42



oui, c'est le contraire... c'est ce tableau qui a suivi la photo des hellébores... et ce sont ces femmes qui m'ont fait penser aux fleurs, l'une blanche, et l'autre violine... J'adore chez vous,
j'adore votre blog Michel...



Michel Giliberti 22/02/2011 07:39



Merci Eva... merci beaucoup
Je me souviens avoir pensé à ce tableau grâce aux hellébores. J’adore ces couleurs depuis mes 15 ans, quand j'avais pu admirer les somptueux bouquets de fleurs que la grand-mère d'une de mes
amies peignait dans ces tons. Ça m'avait marqué et depuis j'ai une faiblesse pour ces mauves et ces verts qui fatalement quand je commençais à m'intéresser aux jardins, me firent apprécier les
hellébores.



nabeth 19/01/2010 20:24


Encore Nabeth,
effrayée devant ses fautes d'orthographe.
Je constate que j'avais déjà donné un point de vue....`Mes éloges envers Michel GILIBERTI ne  tarissent pas.
A nouveau, j'admire la complicité de ces femmes superbes qui s'inquiètent de l'avenir de leur rejeton, parce qu'elles ne savent pas encore qu'ils sont extraordinaires.
Merci pour ce portrait de femme, trop rares dans votre oeuvre que je pense connaître assez bien.
Bises
Nabeth 


Michel Giliberti 19/01/2010 21:01



Trop rares c'est vrai... et pourtant j'ai commencé par dessiner mes soeurs de 12 et 13 ans mes ainées. Elles furent mes premiers modèles... je n'ai cessé de peindre et de dessiner des femmes
pendant des années ; j'ai ralenti dans les années 90, en fait 94, quand ma soeur est morte... Puis de plus en plus. Mais qui sait, avant de mourir reprendrais-jedrais-je le flambeau?


 merci Nabeth pour votre complicité.


 @ bientôt,



Michel 



nabeth 31/10/2009 18:49


Cher Michel, je m'évade en "remontant" votre blog.
Je viens de relire des textes ou de revoir des images que j'avais déjà croisés.
C'est le cas, pour ces "femmes".
Aujourd'hui, il me semble que, d'une part, les mots sont inutiles à côté de ces portraits superbes, physiquement et suggestivement (mot affreux)  et que, d'autre part, vos mots sont tellement
puissants qu'ils n'ont pas besoin d'image...
Pas de critique négative de ma part; juste vous dire que vous êtes aussi expressif et talentueux dans un art que dans l'autre.
Nabeth, qui vous embrasse. 


Michel Giliberti 01/11/2009 07:39



Chère Nabeth, fidèle Nabeth, c'est toujours un plaisir de vous lire dans ce sombre lieu, pas seulement parce que vous me dites de si belles choses mais parce qu'il est bon de vous sentir si
proche.
je vous embrasse

 @ bientôt,

Michel



mom 22/03/2009 18:35

bon dimanche

Michel Giliberti 23/03/2009 07:53


C'est gentil...

Michel


Lyloe 20/03/2009 13:02

Vrément incroyable!! Superbe!!

Michel Giliberti 20/03/2009 17:20


Merci Lyloe...
 @ bientôt,

Michel


David 18/03/2009 18:26

Monsieur Gilberti, je vous "suis" depuis que j'ai eu le clic "chanceux" de tomber sur votre site enchanteur...Merci  pour vos images qu'elles soient peintures, photos ou mots...Vos productions "parlent" si bien le désir et donnent dans d'autres codes un langage plus percutant à ce qui fait l'essence  même de notre position face , vers , pour ,avec la VIE.
j'aime vous lire, j'aime que mon regard prenne pied à vos messages et grâce à vous je trouve une manière de mettre en sens ou tout au moins de questionner ce qui fait lien entre mon ou "mes" mois et les êtres aimés..
Mais n'est ce pas cela la force de l'art..;;transférer un message, ensemmencer l'imaginaire d'autrui et faire rebond , relief pour que cet impalpable désir  chemine et conduise la vie au delà des regards, des touchers, du jour, de la nuit, par delà le temps même...
J'aime vous écrire aussi et un peu à la fois mon imaginaire prend force et veut créer aussi d'autres formes avec ce que je lis de ce que m'inspire la poésie lucide de vos mots , cette sensation rare et fraîche de vérité
 
Votre tableau "confidences" me touche , m'émeut..j'apprécie le contraste couleur de ces capuches et surtout ces yeux "ancrés" qui suspendent une pensée dans un horizon qu'on perçoit d'une "intimité totale" entre ces 2 êtres  liés par une proximité qui n'a pas besoin de qualificatif ....
Je sais que mon poste peut paraître un peu idiot ou niais mais j'avais envie d'écrire mon ressenti et de vous dire encore merci d'illuminer le regard de vos visiteurs..
Vite , enchantez nous encore, j'attends déjà votre prochain post!!!!

Michel Giliberti 18/03/2009 19:06



David... Tout d'abord merci de tant d'égards à propos de mon blog. Je ne sais d'ailleurs trop comment vous remercier, car votre commentaire est de ceux des plus chaleureux que j'ai reçus. C'est
d’ailleurs le problème majeur ; tout artiste qui travaille dans son coin peut recevoir ainsi la chaleur de l’autre alors même qu'il n'a pas forcement conscience d'avoir tissé un lien avec
lui.
Vos mots sont comme un souffle tiède après des jours et des jours de froidure ; vos mots sont à l'image de ces beaux jours nouveaux qui nous font oublier qu'hier encore il faisait froid.

Merci David, merci infiniment...

@ bientôt j'espère,

Michel



bellelurette 18/03/2009 17:01

C'est dingue comme les hommes "gays" parlent si bien des femmes !!

Michel Giliberti 18/03/2009 17:15



Je crois que c'est normal... il n’y a pas moins misogyne qu'un gay puisque la sexualité avec une femme ne le met pas en danger (quoi que…) et qu'il peut en toute liberté, comprendre, apprécier,
admirer une femme, bref, l’observer sans ce risque qui souvent perturbe les relations amicales. Je pourrais développer, mais j’ai trop de travail sur la planche.

Bisous Bellurette,

Michel



pons xavier 17/03/2009 13:31

sublime ...............

Michel Giliberti 17/03/2009 17:41


Merci ma bichette....
Michel


eva baila 17/03/2009 08:20

Je ne peux m'empêcher de penser que cette image est la réponse à la photo des hellébores, belles et offertes au soleil, ouvertes à la vie... (et comme par hasard, même tonalités de blanc et de violine)Je ne peux m'empêcher de penser à Garcia Lorca qui savait si bien parler des femmes...

Michel Giliberti 17/03/2009 10:31



Eva... c'est tout à fait ça ! Vous feriez une excellente psychanalyste. Ces deux fleurs, ces deux hellébores ouverts  au soleil m'ont brusquement rappelé ce vieux tableau et j'ai vite
cherché sa photo...
Quant à Fedirico Garcia Lorca dont je possède deux livres noirs et précieux, deux anciennes parutions, c'est curieux que vous m'en parliez ce matin, car je venais de les déplacer pour les ranger
ailleurs, les glissant d'une étagère de romans, à une autre de poèmes... du coup, vous me donnez envie de les relire.

Merci Eva, @ bientôt,

Michel



Nath 17/03/2009 08:19

J'avais écris u jour:" Si nous n'avons pas la force physique, nous avons la force morale qui nous donne l'énergie et la volonté de nous donné corps et âme dans la vie.De vaincre la mort lorsqu'elle sonne à notre vie, de lutter, revenir, et continuer encore afin que l'épreuve soit un espoir pour les notres et leur donne l'énergie de lutter lorsque celle ci vient à son tours les solliciter.Nos larmes sont les coups que nous ne pouvons donner.Hommes et femmes sont complémentaires, les bras de nos époux ne sont-ils pas le refuge de nos peines?"mon ami Salim m'avait répondu en disant ceci:" Je vous direz un jour, Nath, ce que sont les hommes.Et vous découvirrez que nos bras ne sont que le refuge de votre force et vos larmes, ce que nous n'avons jamais osé vous dire."Ah, Messieurs savez vous combien vous nous êtes si chers...Merci Michel pour ce si bel hommage.Tendresse...

Michel Giliberti 17/03/2009 10:35




Voilà qui renforce tout ce que j'ai pu sous-entendre, NAth... oui belle force de tous les jours, belles dispositions et tristes regrets au regard de celles d'entre vous qui sont dans des pays qui
ne les respectent pas...
 @ bientôt,

Michel



gazou 17/03/2009 07:56

bel hommage aux femmes, merci !

Michel Giliberti 17/03/2009 10:35


Merci Gazou, c'est bien la moindre des choses...
 @ bientôt,

Michel


Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog