Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

Pas loin de Bizerte se trouvent les ruines d’Utique…
Peu de touristes visitent ce site pourtant antérieur à Carthage… Un site où les vestiges puniques côtoient ceux de la Rome antique. Il faut avouer que rien n’est vraiment fait pour vous y inciter. Il reste des dizaines d’hectares à fouiller et pour l’heure, on peut admirer une belle nécropole, quelques salles romaines, des édifices et surtout des mosaïques, des parterres qui donnent une idée de la beauté première de ces lieux. Un petit musée rassemble l’essentiel des pièces exhumées sur place, statues romaines, bijoux, pièces de monnaies, etc…
Dès que vous arrivez, un sympathique gardien s’empresse de vous accompagner  tout au long de votre promenade et entre deux anecdotes sur le site, il asperge d’eau les mosaïques un peu poussiéreuses qui recouvrent aussitôt leurs splendides couleurs d’antan. Plus tard, il vous ouvrira une sorte de petit bunker à deux pas de la nécropole où le squelette d’une jeune fille qui date du quatrième siècle avant JC repose en paix. Comme il s’ennuie un peu, si vous avez le temps, parlez avec lui, longtemps, comme je le fis. C’est toujours enrichissant.


Ces lieux si calmes, si éloignés de tout, donnent la sensation d’être un peu hors du temps. L’intériorité vous sollicite et ouvre une pause dans les inquiétudes ordinaires. L’air est embaumé des conifères, des figuiers et des palmiers. Des fleurs ornent la plupart des vestiges et comme il n’y a pas grand monde, vous n’avez aucune peine à tout considérer, tout absorber de cet étrange silence au milieu des ruines où de jeunes arbres commencent à s'élancer entre les plus anciens et où quelques Tunisiens qui travaillent dans les champs voisins sont toujours près à prendre le temps de vous saluer et de vous sourire.


  À l'entrée, un des angles de ce site achéologique...



Un si vieux chemin...


Un bout de la Nécropole



Une des belles tombes (si tant est qu'une tombe soit belle)... Certaines d’entre elles datent du septième siècle avant JC. Tout au fond de celle-ci, croissent des plantes... Pas d'inquiétude pour la planète après notre disparition.


Une mosaïque « marine » dans une des maison dite... maison de la Cascade...



Le parterre
somptueux tout en marbre d'une autre maison...


Une jeune fille de dix-sept ans... (si, si... ) J'ai toujours dit qu'il y avait des jeunes très vieux...


Deux frères, un âne et des sourires...



Encore un sourire...

commentaires

N
PS: le premier "smile" a effacé le nom du site; il s'agit d'UTIQUE.Encore MERCI!
Répondre
M

J'avais compris, pas de problème...
 encore merci,

Michel


N
La qualité de votre travail sur , vos photos commentées, me donnent -s'il en était besoin- une envie folle de re-commencer un voyage raté en mai (2009) dans le nord de la Tunisie.C'est au retour, au vu de mes propres photos, que je ne parviens pas toujours à bien identifier, que je me rends compte de la fascination générée par certains lieux.. Votre site est une invitation à retrouver cette région.... Merci de tout coeur. 
Répondre
M


Mais pourquoi avez-vous été raté ce voyage?
Vous savez, souvent un voyage ne prend pas sa juste valeur sur le moment et ne se dessine qu'après coup dans vos souvenirs... repartez vite... :o) vous adorerez.
Merci pour vos compliments,

Michel



U
des photos magnifiques qui expriment tout le charme de la tunisie
Répondre
M

Merci Ulysse... vous savz certainement que l'île de Djerba( seule endroit de Tunisie que je ne connais pas) est considérée comme l'île d'Ulysse...
 @ bientôt,

Michel


N
bisous ensoleillé en passant ......
Répondre
M

Je les prends tous...

Michel


J
Absolument magnifiques ces photos de l'antique Bizerte; les ruines romaines invitent toujours à "penser" l'inreprésentable, c'est-à-dire, la vie qui pouvait exister en ces lieux, chose d'autant plus impossible à faire que le temps s'est écoulé sur plusieurs siècles, que tout à varié au cours de ces siècles, dans cette cité antique.De même, nous ne saurons jamais rien de ce que faut cette jeune fille, de ce qu'elle pensait, aimait ...De quoi rendre l'histoire éternellement boiteuse de ces millions de vies.
Répondre
M

Merci Jerem... Oui le voyage dans le passé ouvre tous les possibles et relativise notre futur...
 @ bientôt Jerem,

Michel


S
Merci Michel de me rappeler avec ces belles photos la beauté du Nord de la Tunisie...A bientôt je l'espère.
Répondre
M

Selim, que je suis content de te lire, à défaut de te voir... je vais sur ton blog et c'est ainsi que je sais que tu vas... mais c'est pas pareil.
 j'espère qu'on se reverra bientôt,
 Michel


J
C'est décidé ... Marre de la grisaille et de la crise ... Je pars à Tunis du 20 au 27 mars ... une petite semaine certes mais la nostalgie du pays et l'envie de revoir quelques bons sourires me comble ...Y serez-vous ... Peut-être ?Bises ... et à bientôt ...JIP
Répondre
M


Très heureux pour vous JIP... Du soleil et des sourires... rien de mieux, je vous l'accorde. Je ne serais pas là-bas à cette époque, je ne crois pas, mais si c'est le cas, je vous le dirais,
promis... Et où irez-vous ?
 @ bientôt,

Michel



B
Merveilleuse série...A quoi sert donc le cadenas dans la tombe de la jeune fille ?
Répondre
M


Je reconnais qu'on jurerait un cadenas, mais il n'en est rien. J'ai d'autres photos en plus gros plan de ce squelette et c’est l’angle de prise de vue qui donne à un des os l’illusion d'être un
cadenas.
 @ bientôt,

Michel



F
Marcher dans les ruines, presque sur la pointe des pieds, comme si on s'était introduit dans une demeure dont la porte serait restée entrouverte, au risque de croiser ceux qui l'habitent...Un sourire accueillant suffit à faire fondre l'hésitation...Merci Michel, plein d'amitié
Répondre
M


Nous sommes toujours sensibles au passé. Impossible d'y échapper ; mais dans ces lieux sont si « simples », si tranquilles, le passé côtoie le présent, car le personnel qui est chargé de
l’entretien reste aux alentours pour s'occuper de jardinage, de plantations, d'élevage de moutons... je trouve ça charmant.
Merci François, @ bientôt,

Michel



S
"Le cyprès n’est pas l’arbre mais le chagrin de l’arbre,il n’a pas d’ombre car il n’est que l’ombre de l’arbre".BASSÂM HAJJÂR
Répondre
M

Torturé mais beau...

Michel


J
magnifique , au risque d etre redondante ,cela donne envie de faire sa valise. ou plutot de la refaire ,je reviens d un sejour de 3 semaines dans le saguenay au nord du quebec et nous avons subit une vague de froid exceptionnelle ,des pointes de-50 degrès , invivable .alors la beautée et la chaleur tunisienne sont bien tentantes .mais comme dans la chanson ,les gens du nord on dans le coeur le soleil qu ils n ont pas dehors. je les ai adorés pour passer à un autre sujet : je fais de l'aquarelle uniquement pour mon plaisir cela ne sortira jamais de ma sphère privée , et certaines de tes photos me donnent envie de peindre je voudrais te demander la permission de le faire , oui je sais que je peux le faire sans rien dire , sans ton accord ,mais si j agissais ainsi je trahirais celle que je suis , en attendant une réponse reçois , si tu l'acceptes aussi ,mon amitiéjosefa
Répondre
M


Le Canada parle au coeur de tous ceux qui l'ont visité. J’ai souvent failli y aller et puis ça ne s'est pas fait... Un jour peut-être. En attendant, tu peux te servir de mes photos pour les
peindre, je n'y vois aucun inconvénient et si elles peuvent t'inspirer, j'en suis ravi.
@ bientôt Josefa et bon travail.
J'espère que j'aurais l'occasion de voir un jour ce que tu peins.

Michel



J
la terre mouillée de Utique, et le sourire chaud des deux frères, et toujours l'âne, quasi éternel lui aussi, ce sont peut être ces  fameuses photos qui en cette fin d'hiver encore glacial nous réchauffent et nous permettent d'attendre encore quelques semaines avant de retrouver la terre d'Afrique et renaitre...
Répondre
M


La campagne tunisienne est parcourue de beaux ânes ; comme la Corse, la Sicile ou la Grèce... Impossible d'imaginer ces pays sans eux. Je les aime beaucoup. J’en photographie souvent, même si je
ne les mets pas sur le blog...
 Merci Jack pour votre visite.
 @ bientôt,

Michel



N
C'est une chance en effet de se promener dans ces lieux en solitude... Loin de l'afluence des touristes...Il y en a peu en ce monde...Comme un retour aux origines, à la civilisation...Mais est-ce vraiment la solitude que l'on trouve ou la rencontres d'autres qui ne sont plus mais que l'on perçoit quand même comme une présence invisible...
Répondre
M


C'est vrai qu'on ne peut pas s'empêcher de penser à ceux qui vécurent là. Chaque coin résonne de leurs présences, d'autant que l'endroit assez sauvage n’est pas détruit par les zones
touristiques... Donc, cure de tranquillité et de la conscience du temps qui passe.
 @ bientôt Nath,

Michel



G
Coucou Michel, me revoilàpetit clin d'oeil d'un dimanche maussade ici en Suisse, mais voilà un sourire qui me donne du baume dans mon coeur. Hier j'ai reçu la visite d'une connaissance de Casablanca, je ne m'y attendais pas alors tu pense la joie qu'elle m'a offerte et aujourd'hui je reçois un message de Tunisie et sur un autre blog le carnet de voyage de www.aquarelle-en-voyage.com va voir la rencontre est forte en émotions. Autrement ta santé un peu meilleure? je te le souhaite. Mes plus beaux messages de tendresses t'accompagne en cette journée. Bisous Giselle
Répondre
M


Je suis bien heureux que depuis hier des signes méditerranéens se manifestent autour de toi... Après mon article, j'ai eu moi-même besoin d'entendre mes amis de Tunisie et j'ai passé un petit
coup de fil à chacun. Ça m'a donné une envie furieuse de partir...
 Bonne journée Giselle et merci d'être passée par là.

Michel



J
de plus en plus envie d'aller en Tunisie !!bon dimanche,FX
Répondre
M

Ça arrivera, tu verras, et avant d'y aller je te donnerais des p'tits trucs et des conseils...
 @ bientôt,

Michel


Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog