Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

Je pense à tous les vocables inventés pour ne plus nommer les gens, les maladies, les métiers qui pourraient déranger notre sensibilité. Ainsi, un nain est devenu une personne de petite taille, une femme de ménage, une aide ménagère ou une technicienne de surface, un handicapé mental, un individu à déficience intellectuelle, un handicapé moteur, une personne à mobilité réduite, un aveugle, un non voyant etc…
Une chose est certaine, un ouvrier exploité par son patron reste un ouvrier exploité par son patron.
Aussi j’espère qu'aujourd'hui, la grève… Pardon !!!!… l’interruption partielle du temps de travail des exploités patronaux à mensualité réduite impliquant une réduction du pouvoir d’achat dans un système capitaliste et prenant en otage la population française sera à la hauteur des espérances.
Si quelqu’un a une meilleure idée pour nommer la grève justifiée des travailleurs, qu’il la donne…


commentaires

H
Je souscris entièrement à ta définition
Répondre
M

Bravo et merci...

Michel


A
"Gros coup de gueule général provoquant un temps d'arrêt synchronisé de la part des mécontents français à l'égard d'une politique plus que passable qui pousse les gens censés dans la rue pour exprimer une certaine irritation."Cela atténue largement le terme grève je trouve ! En tout cas, bravo pour l'élaboration de ce blog !
Répondre
M

Merci infiniment Axel.

Michel


A
le petit peuple opprimé par le verbiage abjecte du Roi Gesticulant est entré en rebellion, et a entamé un mouvement de libération et d'émancipation ... Qu'un vent nouveau libère le peuple, lui permette de casser les chaines de ce capitalisme et libéralisme forcenés ... Que la puissance du collectif nous amène à imaginer une nouvelle société.Instituons un nouvel imaginaire collectif au son de ..."c'est la lutte finale, groupons nous et demainl'Internationale sera le genre humain ..."
Répondre
M

Que TOUS t'entendent...
 @ bientôt,

Michel


N
Un monde, un monde ......La solidarité de ceux qui n'étaient pas dans le cortège mais qui nous applaudissaient au passage, chantant l'international avec nous. Aucun policier en vu, ils manifestaient eux aussi, aucun dérapage (pas de vitres cassées de voitures sacagées, le calme), tout c'est déroulé dans un esprit bon enfant, c'était sympa. La manif a démarré en retard à 11h30 le temps que tout le monde arrive par cars entiers de toute le région. Le temps qu'elle se termine, il était facilement 14h00 passé. Alors lorsque l'on dit que seuls 150 mille personnes y participaient, cela m'étonnerait car pour le CPE nous étions plus de 250 mille et nous avons terminé bien avant.Ah! Au fait la préfecture, n'était pas protégée... Et si...Bonne journée Michel, Bisous.
Répondre
M

Quel bonheur Nath de voir le peuple réuni... Comme je te comprends.
Merci pour ces nouvelles de Marseilles... c'est déjà du soleil.
 Bisous,
 @ bientôt,

Michel


X
l'interruption complète du temps de travail: la revolution quoi !!!
Répondre
M

Ben vi...

Michel


N
Ha !!!!Revoilà notre Michel! Comme J'aime t'entendre, heu pardon te lire ainsi!Bon allé, je t'emmène avec moi en pensée, je file sinon je n'arriverai jamais pour 10h30 à la manif.A plus mon Michel, gros bisous.
Répondre
M

Merci Nath, c'est vrai que cés élans du peuple me mettent en joie...
 @ bientôt et merci,
Bisous

Michel


B
Pas de meilleure idée que toi !Et un noir n'est pas un noir, mais une personne de couleur... on se demande ce qu'est un blanc alors ???
Répondre
M

Merci "Femme délicieuse de la région Languedoc Roussillon"
 @ bientôt,

Michel


K
Je viens de parcourir votre blog. Je suis époustouffler par la qualitée de votre travail, c'est magnifique.Je manque de temps pour le découvrire en entier ce soir.Mais ça c'est sur j'y retourneré le plus vite possible.
Répondre
M

Merci Kimpoche, je suis très heureux que cette visite vous ait plu.
 @ bientôt,

Michel


M
a vrai dire on tente de ne plus nommer les chodes qui genent,  une façon de nier.heureusement on a toujours l ump et le ps  
Répondre
M


De tous les noms qui gênent, il y en a un, évident, celui du « Personnage à mobilité excessive de la partie supérieure de son corps et au verbiage incessant.»

@ bientôt,

Michel



M


De tous les noms qui gênent, il y en a un, évident : « Personnage à mobilité excessive de la partie supérieure de son corps et au verbiage incessant.»

@ bientôt,

Michel



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog