Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti


C’est d’abord un regard, puis c’est aussi la voix
Le parfum vient très vite qui s’ajoute au sourire.
Et c’est alors le souffle... et les mots... et les gestes
Qui répondent en silence au vacarme de mon coeur.

L’homme est fait
De ce qui le défait
Puis il croit
  En tout ce qui le broie.

© Giliberti  2009


commentaires

E
Ce regard si profond tisse en sourdine la passion de l'amour qui se fait et se défait au fil du plaisir. Un moment de silence excitant le bruit du désir intérieur . La beauté de vos mots tresse les merveilles du Verbe qui inscrit sa majesté dans le temps. Magnifique tout simplement!
Répondre
M


Merci Enigma. Je suis toujours troublé par ce vous dites de moi, mais je suis bien heureux de partager  mes émotions avec vous.
 @ bientôt,

Michel



M
le silence , celui qui nous envelope lorsqu on se sent quoi avant les grands combats , ces memes combats qui nous feront ce que l on sera .....a bientot
Répondre
M

Hé oui Franck la vie se lie en terme de combats, hélas ! Et même les bonheurs ne se justifient souvent qu'à cause de cela. Comme l’a dit Aragon : « il n'y a pas d'amour heureux ».
 Je t’embrasse mon cœur,

Michel


M
Je venais de finir ton livre: " les yeux silencieux", ma compagne adore et vénère tout ce que tu fais. Je suis allée sur ton site et surprise, j'ai vraiment fait une rencontre. Merci pour avoir éclairé ce triste aprés midi. Je t'embrasse fort, il me reste encore tant de choses à lire et à voir.
Répondre
M


 Merci Marie-Ange
 Ravi d'apprendre que mon blog pouvait faire se rencontrer des personnes. C'est génial! C'est "Mythique"!!! :o)
 @ bientôt,

Michel



M
Encore un portrait de Moez qui crève l'écran...il semble si proche, c'est fou ! Bravo  le photographe ! bises
Répondre
M


Merci Marie, mais tu sais, c'est facile de photographier Moez, car une fois dans l'objectif, c'est lui qui fait tout le travail, il inspire si vite... Bien sûr, il préfère sourire en général et
être bien coiffé et moi j'ai un faible quand il est sérieux et les cheveux en bataille, mais en dehors de ce point de divergence, tout baigne dans ces partages... mais par contre quand je le
dessine, là, il s’ennuie mortellement.
 @ bientôt,

Michel



K
et quand on a peur de le garder dans la Lumière ?...
Répondre
N


C'est qu'on a pas assez confiance en sa propre lumière... et là, faut vite changer recharger les batteries, se dire que la lumière est indispensable et qu'il vaut mieux finir irradié que vivre en
bonne santé de s'en être trop protégé...
Mais toi, Khem, toi qui brilles, comment aurais-tu peur de le garder dans ta lumière ?
 @ bientôt,

Michel



K
Il y a des hommes comme celui que tu nous decris, il y a des "potes" il y a des amants il y a des freres des amis...des amours qui nous font devenir soi qui nous renvoit a tout ce que l'on aime a tout ce que l'on est. Grace a un sourire a leur yeux a leur parfums...Et oui dans l'obscur on est souvent soi, avec nos bon moments
Répondre
M

Oui, lorsque quelqu'un parvient à être tout ça, on le garde bien au chaud, dans l'obscur et dans la lumière.
 Merci pour tes mots Khem, je t'embrasse,

Michel


E
Hello Pub, invitation ? comme vous voulez, juste envie de vous partager mon univers... A bientôt peut être http://everclay.over-blog.com/ CaRpE DiEm
Répondre
M

C'est fait, j'y suis passé...
@ bientôt,

Michel


S
capoeira ...(où j'irai bien faire la dinde ....hum)
Répondre
M

Pas la peine d'aller si loin. On est tous capables de faire la dinde à Noël et chez nous... :o)
 @ +

Michel


S
C'est "lui" de toi que j'ai chez moi.....juste l'affiche d'une de tes expos ..mai que j'aime tant !   
Répondre
M


Oui, c'est lui... lui qui m'inspire tant de tableaux depuis des années, lui que j'ai tant photographié et lui enfin qui reste un ami, un allié, un silence de soie.
 @ bientôt,

Michel




F
Le regard puis, plus près, la voix...La voix puis, plus près, le souffle...Le souffle, puis plus près, le parfum...Le parfum puis plus près, les mots...Puis, à l'intérieur, le coeur qui s'est mis à battre comme un fou... et si fort qu'on pourrait l'entendre de l'extérieur...Quel zoom avant amoureux !!!Et google earth permettrait d'entrer par les yeux de Moez jusqu'au fond de son coeur...Pour cette ballade, merci Michel et plein d'amitié..François
Répondre
M


Quelle belle idée que ce zoom ! Quelle belle idée que ce Google earth qui se faufilerait jusqu'au coeur de Moez... j'aime beaucoup cette image ; elle s'est aussitôt installée en moi et m'a permis
de l'imaginer tout à fait...
Merci François, le voyage a été secret et imprévu.
 @ bientôt,

Michel





C
Mon Michel, nos regards auront-ils un jour le bonheur de se rencontrer et mes yeux de cendres de te croquer en mémoires ? Et toi de me photographier ? Je le souhaite avec une infinie affection pour toi, comme pour tous mes frères de race ! Et toutes mes soeurs de race ! Passe une bonne journée. Poutous toulousains. Chris.
Répondre
M


Nos regards se rencontreront forcément... ici ou ailleurs, peut-être même en Tunisie où je compte bien passer ma "non" retraite...
 je t'embrasse Christian,

Michel



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog