Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti



Les nuits d’errance engagent l’aventure ; pas un seul homme n’y résiste.
Histoires de rues, histoires de bars ; toutes se dénouent au cœur des villes qui vous apportent le désir neuf des désirs vieux comme le monde.
L’homme est ainsi fait qui aime se surprendre en découvrant, et s’aviser en dérobant…
Dans la fumée des lieux étranges, l’instinct le force à ses oublis.
Les peurs se taisent quand il s’agit de tout entendre.
Bruits de bottes, bruits de chiens, sale envie, saint orgasme… Le pas pesant se fait léger quand il faut suivre l’Inconnu.
C’est enfin l’heure des yeux qui voient, des bouches qui crient, des corps qui parlent… Larmes et sueur ne font plus qu’un.
La clef des purs est à ceux-là qui savent faire de leurs heures obscures, des heures claires de bacchanales.
Et puis enfin, quand râle et rut se sont bien tus, restent l’alcool et le tabac qui perpétuent le protocole.

commentaires

J
beau texte à la GILIBERTI, pessimiste et optimiste à la fois,  dur mais charnel, mais tous les cas de figure ne sont pas ainsi surtout sur cette chute d'alcool et de tabac... surtour quand il s'agit des anges qui ne fument ni ne boivent. Belle photo virile, dommage que les photos ne sont plus captable depuis le premier de l'an...
Répondre
M
<br /> <br /> Le pessimisme n'est que le relief des choses, je trouve, mais là, je ne crois pas être pessimiste dans le fond, c'est un observateur instinctif, je dirais... Quant au tabac et à l'alcool, c'est<br /> peut-être là que réside le pessimisme qui n'est ici que pour noircir le tableau (sachez que le noir est ma couleur préférée).<br />  Quant à la captation des photos, j'ignore pourquoi vous ne pouvez le faire... Ce doit être une nouvelle fonction d'Overblog.<br />  @ bientôt Jack,<br /> <br /> Michel<br /> <br /> <br /> <br />
C
J'adore, mon frère !
Répondre
M
<br /> Merci Christian...<br /> je t'embrasse en obscur...<br /> <br /> Michel<br /> <br /> <br />
K
On a tous besoin d'etre posé et parfois de s'alliener, de s'évader. Chacun ses moyens...chacun sa façon...Histoires, aventures obscures..pourquoi obscures ??? peut etre equilibrantes...ca fait longtemps, j'espere que tu vas bien :)
Répondre
M
<br /> <br /> Obscur n'est pas forcement négatif... c'est même souvent un mot lié à la une protection. C’est souvent dans l’obscur que naissent nos plus beaux souvenirs qui, en plein jour, auraient eu<br /> peut-être plus de mal à vivre.<br /> Deviner, imaginer, chuchoter reste encore une de nos plus belles évasions.<br /> Tu viens dans l’obscur de ce blog et c’est un peu la lumière…<br />  @ bientôt Khem,<br /> <br /> Michel<br /> <br /> <br /> <br />
X
dans mon commentaire bien sur, et oui j'ai refait une faute en écrivant "hoh là", j'etais vraiment fatigué cette nuit je sortais de sept nuit consécutive de boulot
Répondre
M
<br /> C'est rien ma biche...<br /> <br /> Michel<br /> <br /> <br />
B
Mais ce blog EST érotique, sensuel, suggestif, parfois excitant,... mais jamais vulgaire ni porno. Bon, je retourne à mes pièces de monnaie que je n'arrive pas à photographier ! Faut dire que le matin après le café-clope, j'ai la tremblote...
Répondre
M
<br /> je sais, je sais... c'est vrai.<br /> Tu photographies la "crise"de bon matin ?<br /> <br /> Michel<br /> <br /> <br />
X
hoh là petite faute d'hortographe
Répondre
M
<br /> Dans mon texte? Ou dans ton commentaire ? Si c'est dans ton commentaire, il fallait...<br /> « Oh… la petite faute d'orthographe ! »<br /> Ou bien, <br /> « holà... petite faute d'orthographe ! »<br /> bisous,<br /> Michel<br /> <br /> <br /> <br /> <br />
X
trés beaus texte. et non la drague et errance bestiale n'est pas résérvé qu'aux seuls hommes qui aiment les hommes
Répondre
M
<br /> Tout est une question d'interprétation, puisque je ne parle de personne en particulier ; bien entendu j'évoque la sexualité que tu nommes. Cependant, l'organisation de celle-ci et sa consommation<br /> sur place dépassent à mon avis celle des hétéros. je ne parle pas du pur appétit sexuel qui lui, bien sûr est (à peu près) identique chez tout le monde, mais bien de la volonté d'en jouir n'importe<br /> où... bien entendu<br /> <br /> Michel<br /> <br /> <br />
B
Je peux toujours remonter le drap !
Répondre
M
<br /> Tu es folle, ce blog deviendrait érotique...<br /> <br /> Michel<br /> <br /> <br />
B
Tu veux que je me prenne en photo, en train de me chatouiller le minou avec ma main gauche enturbannée de velpeau ? Hi hi ! Si tu ne comprends pas, hop, direction mon blog, pas le dernier article, celui d'avant....
Répondre
M
<br /> Ah non...le velpeau ça ferait trop handicap... ce geste mérite toute sa liberté et tout autant... de dicrétion. :o)<br /> <br /> Michel<br /> <br /> <br />
B
Pfffffff.... c'est la légende de TA photo, banane !!!!
Répondre
M
<br /> On peut rêver...<br />  Michel<br /> <br /> <br />
B
"Kesta ta ? Tu veux ma photo ?"... c'est rien, c'est une légende ...
Répondre
M
<br /> Oui, j'en veux une et provoquante... :o)<br /> <br /> Michel<br /> <br /> <br />
F
Mystère et splendeur des corps habités...Plein d'amitiéFrançois
Répondre
M
<br /> Il vous entend... (pour employer une tournure normande)<br /> Merci François,<br />  @ bientôt,<br /> <br /> Michel<br /> <br /> <br />
M
Très belle façon que de décrire la drague au masculin, comme une chasse des regards et quelquefois jeu de piste, celle qui conduit à l'amour animal.
Répondre
M
<br /> Oui, c'est un chasse très spécifique...qui défie bien des tabous.<br />  @ bientôt,<br /> <br /> Michel<br /> <br /> <br />
J
bon dimanche,ps : j'essaie de persuader Henri d'aller en Tunisie cette année, j'espère ....
Répondre
M
<br /> <br /> Voyage qui mérite quelques attentions pour ne pas le regretter... on peut très vite se retrouver dans le système hôtelier qui vous fait découvrir une image totalement artificielle de la Tunisie,<br /> ridicule et lisse, croulant sous les clichés.<br />  Nous en reparlerons à temps voulu si tu le veux.<br />  @ bientôt,<br /> <br /> Michel<br /> <br /> <br /> <br />
P
Bonjour Michel, Pourquoi n'ai-je pas laissé de commentaires sur votre blog depuis... depuis... trop longtemps. Pourtant j'y ai toujours été fidèle, pourtant j'ai voyagé sur vos mots, vos photos,vos toiles, jusqu'à ces contrées de Tunisie que j'ai tant (le Kef notamment)... Pourquoi ? je n'en sais rien. Mais aujoud'hui, je me décide de vous laisser un mot, un mot que je vous ai déjà dis plusieurs fois : FELICITATIONS. Et je rajouterai encore : MERCI. A bientôt ici. Bob
Répondre
M
<br /> <br /> Merci Bob, très heureux de vous lire. Vous savez, ce n'est pas évident de poser des commentaires, moi-même je ne le fais pratiquement jamais, tant occupé à mon travail et pourtant moi aussi<br /> j'apprécie plein de blogs... J'espère que vous continuez vos voyages tunisiens et qu'ils vous bercent toujours autant,<br />  @ bientôt Bob,<br /> <br /> Michel<br /> <br /> <br /> <br />
J
Très beau texte et magnifique modèle comme d'habitude !
Répondre
M
<br /> Merci John...<br />  @ bientôt,<br /> <br /> Michel<br /> <br /> <br />

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog