Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti



Tous les événements qui agitent la Grèce et réjouissent ma tête (enfin une vraie bonne révolution face à un gouvernement pitoyable) me rappellent de façon décalée et imprévue qu’il y a plus de vingt ans, mes pinceaux sublimèrent Héphaestion sur cette toile remplie d’anomalies ornementales.
Qu'importe... L'amant du belliqueux Alexandre dont j'ai symbolisé les guerres en arrière-plan, méritait bien ce tableau, tout comme les fougueux étudiants d'Athènes mériteraient bien qu'on les écoute enfin...

commentaires

Henri-Pierre 19/12/2008 19:35

J'ai toujours eu un faible, dans ce couple légendaire, pour héphaïstion, en règle générale d'ailleurs, je préfère ceux qui donnent à ceux qui prennent.Quant aux pudibonderies affichées (et guère pratiquées) elles n'ont pas varié depuis les braghettone et autres poseurs de feuilles de vigne.Je salue aussi la résolution salutaire de la jeunese grecque et sens comme une vibration porteuse d'espoir l'agitation de nos lycéens. Les jeunes sont porteurs d'espoir.Quant à ta toile, cher Michel, comme d'habitude... superbe.

Michel Giliberti 19/12/2008 20:50



Moi aussi j'aime ceux qui donnent. Je passe ma vie à donner, mais je me demande toujours si « donner » ne relève pas de la crainte de perdre. Quoi qu'il en soit, j'admirerai toujours ceux qui
donnent et je déteste bien sûr les braghettones dont on effaça le sale boulot à la chapelle Sixtine.
 merci à toi Henri-Pierre,

Michel



Jean-Christophe 12/12/2008 20:46

Bonsoir à vous,En tant qu'helléniste, je ne peux que saluer ici l'évocation d'Héphaistion, guerrier et amant de l'empereur Alexandre. Même si j'ai apprécié le film dans lequel Héphaistion est incarné par Jared Leto, je regrette que sa relation charnelle avec Alexandre ne se limite qu'à quelques scènes très édulcorées, empreintes d'une pudeur et d'une retenue assez surprenantes alors que le réalisateur ne prend, par ailleurs, aucune précaution quand il s'agit de scènes de batailles féroces et sanglantes...Ce voile manifestement jeté sur la relation charnelle Alexandre-Héphaistion me fait penser à une actualité affligeante dans l'Italie de Berlusconi, à propos de la censure exercée par la chaîne publique Rai Due lors de la diffusion du film Le secret de Brockeback Mountain. Cet élan de bigoterie pratiquée à grands coups de ciseaux (sans doute sur recommandation d'un membre du gouvernement qui compte en son sein quelques grenouilles de bénitier très zélées), en dit long sur le danger que représente la collusion pouvoir politique-médias. La réforme de l'audiovisuel public voulue par Sarkozy nous promet une belle régression en matière de liberté d'expression, quand le futur président de France Télévision (nommé par Sarkozy, chanoine de Latran) composera des grilles de programmes non susceptibles de contrarier celui qui pourra le révoquer quand bon lui semblera...Comme vous, je suis plutôt heureux de constater que la jeunesse grecque est capable de se révolter contre les agissements d'un gouvernement conservateur qui s'applique à détruire les liens sociaux. Il va de soi que je ne cautionne pas pour autant les violences physiques exercées de part et d'autres.Enfin, vous avez peint le bel Héphaistion avec talent et une impressionnante ressemblance qvec ce que fut Héphaistion, selon les sources fiables qui nous le dépeignent traditionnellement. Amitiés,Jean-Christophe.

Michel Giliberti 12/12/2008 23:32



Qui n'a pas un peu fantasmé sur ce couple ? Je ne peux vous parler du film, car je ne l’ai pas vu,
mais je rebondirai essentiellement sur le sujet que vous évoquez et qui se déroule en Italie. Il n'y a pas que la censure qui est choquante ici, c'est aussi l'homophobie ordinaire (comme dans
tous les pays machistes) du pouvoir et de l'église qui en rajoute une couche, si je peux dire... Mais je ne vais pas m'étaler là-dessus, vu que ce n'est pas le seul pays qui la pratique... Quoi
qu’il en soit, je suis navré de constater qu'à notre époque, on puisse encore attendre de la religion quelques droits élémentaires de citoyens, ainsi qu’au droit le plus classique de contempler
une œuvre dans son intégrité. Dans ce cas, il faudrait mettre une feuille de vigne sur le sexe des statues de Michel-Ange et repeindre ceux de la Chapelle Sixtine ( comme ce le fut à une certaine
époque). Sans véritable lien (mais quand même…), cela me rappelle qu’en France, la laïcité est assez malmenée et me semble un peu fragilisée. C'est bien dommage et c'est un vrai recul dont la
gravité se révélera assez vite.
 Merci Jean-Christophe pour votre long commentaire que j'approuve.

Michel



Maryse 11/12/2008 12:10

alors, le guerrier grec qui sommeillait en toi s'est réveillé ?  et si la France se réveillait...

Michel Giliberti 11/12/2008 22:46


Après tout, la Grèce a inventé la démocratie, elle pourrait nous inspirait pour la suite...
 @ bientôt et bisous,

Michel


Jj 10/12/2008 18:22

Visionnaire ?? comme un autre Michel très célèbre ??

Michel Giliberti 11/12/2008 11:08


Oh non...
:o)

Michel


Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog