Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

Hémographie des désordresUn petit aparté dans mes flâneries habituelles…
Mon éditeur vient de m’apprendre que mon dernier livre de photos « Hémographie des désordres » (dont l'objectif est de dénoncer la violence, la souffrance et l’injustice à travers des portraits parfois choquants, accompagnés de textes et de poésies les justifiant) est très souvent refusé chez tous les « bons libraires » !
Dans la foulée, ils associent à ce travail particulier mon dernier roman « lapeaudumonde.com »
 lapeaudumonde.comqui subit le même ostracisme au prétexte que ces ouvrages pourraient choquer les enfants et certaines familles ! Depuis dix ans que je publie, c'est la première fois.
Ce sont ces mêmes libraires qui installent en gondole et en vitrine le calendrier des « Dieux du stade » ainsi que le livre « Big penis book » qui comme son nom l’indique, propose une simple compilation de gros sexes d’hommes dans des slips prêts à craquer…
Eh oui ! ces ouvrages ont l’avantage d’être diffusés par des éditeurs aux épaules et aux arguments économiques suffisamment solides qui imposent leur « production » et écrasent les petits éditeurs qui comme le mien proposent un travail original.
Selon que vous soyez…
Heureusement, il reste les ventes sur le site des éditions Bonobo, à la galerie Benchaïeb (Paris) où je suis exposé, dans quelques librairies alternatives et indépendantes ainsi que dans certaines FNAC et pour ces dernières, ça dépend du goût des responsables !

Difficile d'extraire les photos d'un livre de plus de cent soixante pages...
Chacune d'entre elles participe de l'harmonie de l'ouvrage...
Et si certains portraits dénoncent la dureté de la vie, la violence, la pauvreté...Le suicide...
L'aveuglément...
La torture...
D'autres, comme celle-la, permettent quelques respirations...
Franck, Emmanuel, David... Trois des trente six amis qui figurent dans cet ouvrage et qui, sans détour, en ont accepté le thème .

Published by Michel Giliberti - - Mon actualité

commentaires

zemoi 16/12/2008 14:27

Bonjour Michel, juste un petit message pour te confirmer que les livres sont disponibles dans toutes les fnac ( au pire sur commande et à celle de cannes en dispo mag normal c la mienne ) et sur fnac.com également dispo ...bisous :o)

Michel Giliberti 16/12/2008 15:49



Merci mille fois Stéphane pour cette bonne nouvelle, j'en suis ravi. Quel dommage que tu ne sois pas dans toute les FNAC... :o)
J'espère que tu vas bien,
@ bientôt,

Michel



Henri-Pierre 10/12/2008 11:17

mais, cher Michel, cette promenade, je l'appelle de tous mes voeux...

Michel Giliberti 10/12/2008 13:41


On va voir ce qu'on peut faire, promis!
Michel


isabelle 10/12/2008 10:43

merci pour cette réponse.j'ai pour ma part les yeux grands ouverts, je vous rassure;

Michel Giliberti 10/12/2008 11:06


Je n'en doute pas Isabelle, croyez-le bien.
 @ bientôt,

michel


Henri-Pierre 09/12/2008 19:27

Pourtant Isabelle, si je puis me permettre, ces yeux en cage sont les nôtres captivés qu'ils sont par le monde de consommation. Il faut savoir "voir" au-delà des apparences...

isabelle 09/12/2008 18:47

c'est vraiment une image très dure, ce sourire et ces yeux l'image qui choque, qui bouscule, j'ai du mal, peut être parce que je vois au delà de la métaphore, et ce que je vois me pétrifie, me heurte, me fait mal, vraiment, c'est quasi viscéral.la violence est partout étalée. il y a pour moi, bien sur, une affreuse indécence à la rendre si .. palpable.brrrrrr, cette image est gravée et elle le fut à mon insu parce que ma sensibilité l'a regardée avant mon regard.mais, je comprends que chacun exorcise ces démons à sa manière.

Michel Giliberti 10/12/2008 09:12



Vous savez, Isabelle, je n'exorcise aucun démon en faisant cela, j’ai simplement besoin de rendre palpable ce qui me choque en général et comme j'ai la chance de peindre, écrire,
photographier,  je m'en sers. Être artiste, pour moi, c'est être témoin d'une société ; ça n'implique pas de peindre seulement de jolis bouquets de fleurs, de photographier des couchers de
soleil et d'écrire de jolies phrases qui riment. Quand je dis cela, je ne fais aucune critique... Pour moi, chacun fait ce qu'il veut, et j'espère que vous le savez, mais ma psychologie ne se
contente pas de cette sorte de témoignage. J'ai déjà un peu de mal à avaler mon propre esthétisme pictural et je pense que je serais enfin arrivé à ce que j'attends, quand j'arrêterai de
retranscrire la beauté physique et justement dans ce livre d'art, je la détruis un peu (je l'ai souvent fait en peinture aussi) pour dépasser ce stade.
Voilà Isabelle, ce n'est que ça... C'est ma démarche depuis déjà bien longtemps. J'avais 27 ans quand j'ai peint une toile qui s'appelait Dieu et société. Elle représentait une grosse tête de
cochon dégoulinant de déchets et plantée d'un drapeau français. Elle dépassait d'une poubelle pleine de tous les objets de la société de consommation jusqu'à ceux des armées. Il y avait tout un
d'autres immondices... Bref, le seul beau tableau que j'ai fait, je pense.
J’espère avoir répondu de façon la plus honnête possible.

@ bientôt Isabelle

Michel



Henri-Pierre 09/12/2008 16:19

Et que les publicités de lingerie apprennent aux petites filles l'art de "le retenir", "l'incendier", "l'émouvoir", etc. et cela placardé à nauséam à chaque détour de rue de Paris. Et que Dolce & Gabanna surfent sur la vague "homo chic" pour vendre à prix d'or leurs cache-burnes de misère, et que, et que, et que...Bon, moi j'ai un plaisir fou à parcourir ton livre et ne suis choqué que par ce qu'il dénonce. Un livre d'art salutaire. Merci Michel.

Michel Giliberti 10/12/2008 09:33


Tu me fais rire Henri-Pierre, tout ça est si vrai... Nous devrions nous promener ensemble dans les rues de Paris, nous aurions beaucoup à dire...
 @ bientôt,

Michel


isabelle 08/12/2008 19:22

puis je te poser une question ? connais tu l'histoire de cette jeune fille aveuglée ? elle est terrible cette image !!!!elle me heurte violemment.

Michel Giliberti 08/12/2008 20:25



Cette jeune fille est un très jeune garçon et il n'a aucun problème. N'oublie pas que c'est un livre d'art, ce sont des photos mises en scène pour dénoncer la violence et cet aveuglement-là est
une métaphore visuelle pour parler de ceux qui n'ont pas le droit de voir... Dans le livre ma démarche est expliquée, tu n'as qu'à aller sur le site de l'édition à l'adresse indiquée dans
l'article et tout est expliqué, ainsi que dans bibliographie à gauche dans mon blog...

 @ bientôt Isabelle,

Michel



Maryse 08/12/2008 17:21

Que dire, si ça n'est que ce sont des jugements hâtifs de personnes qui ne prennent pas même le temps de lire le 4ième de couverture..."choquant" ne peut plus être un argument avec toute la violence gratuite qui innonde les écrans.C'est à croire qu'on n'est pas prêts à réfléchir à certaines choses et c'est vraiment dommage par rapport à ton roman qui regarde avec acuité une facette des blogs. Mais souhaitons que peu à peu ces deux livres soient plus connus. Moi j'aime me replonger dans "Hémographies des désordres" et dans les émotions qu'il crée en moi.... Bisous

Michel Giliberti 08/12/2008 17:37



Merci Maryse, je suis heureux que tu possèdes ces deux ouvrages car j'aime bien partager avec ceux que j'aime... merci pour tout ce que tu dis.
 @ bientôt,

Michel



pons xavier- alexandre 08/12/2008 15:32

ce monde invérsé qui travaille les pulsions et non les réalisations. beaucoup plus facile de faire tourner au carré une masse qui est dans la frustration et la projection, que dans l'apaisement de ce qui simplement, est !,et la réalisation de soi.

Michel Giliberti 08/12/2008 17:42


Bon alors fiston, quand donc faisons nous une bonne révolution?
Bisous,

Michel


Khem 08/12/2008 14:14

on voit pire dans leurs magasines et à la télé...

Michel Giliberti 08/12/2008 18:23


Comme tu dis...
 bisous,

Michel


bellelurette 08/12/2008 10:24

Je suis bien contente de t'avoir inspiré pour ton cadeau de Noël !!! Je voulais te mettre ici une vidéo d'une interview de Laurent Ruquier... mais elle dure tout de même 9 minutes et quelqes... et puis tu n'as qu'à chercher tout seul ! Mais elle franchement drôle et tellement nature....

Michel Giliberti 08/12/2008 11:28



C'est gentil Bellurette, mais j'ai vu cette émission en Tunisie et dès mon retour je suis allé fouiller sur You Tube et Dalymotion et j'ai fouillé pour trouver le reste... c'est quand même génial
tout ça. Ça me permet de revoir certaines de ses interviews que j'avais vues en direct quand j'avais à peine quatorze ou quinze ans. J’adore! Tout son caractère était inscrit déjà.

Encore merci Bellurette,
 @ +

Michel



bellelurette 08/12/2008 09:10

Mais elle vient de sortir un livre justement !! Elle n'arrête pas de passer à la téloch et a vraiment beaucoup d'humour.Son livre s'appelle "le désespoir des singes.. et autres bagatelles"

Michel Giliberti 08/12/2008 10:12


Ce sera mon cadeau de noel... bien queje connaisse sa vie par coeur... Je la suis depuis l'âge de 12 ans. Elle le desespoir du singe que je suis!

 Chita!


bellelurette 08/12/2008 08:25

Pffffff, c'est la déroute, la débâcle...La France, pays de libertés ? Mon cul, oui !Ceci-dit, je te verrais très mal en grande surface, entre le dernier Paul-Loup Sullitzer et autres...Tiens, par contre je te verrais bien à côté du livre de Françoise Hardy, va savoir pourquoi, hi hi !!!

Michel Giliberti 08/12/2008 08:56



Tu veux  me contrarier de bon matin... à côté de Françoise Hardy... Le rêve absolu !!!
Et dire que je l'ai si souvent rencontrée dans ma folle époque où je chantais..., j'ai signé un jour mes livres à côté de Giselle Halimi, c'était à la mairie de Paris dans le cadre d'un salon du
livre autour des auteurs qui avaient un lien avec le Maghreb... Là, j'étais très fier.
Françoise Hardy... ah!!!!!!! En plus, elle est joyeuse comme moi ! (mais comme tous les gens graves, elle fait bien rire dans l’intimité, paraît-il)

Bisous,

Michel


veronique 08/12/2008 07:14

bonjour comme je vois  comme je vois l'injustice continus mon amie qui est ecrivain est lui aussi touchée par ce genre de truc elle viens d'etre publier  et sous la menace de personnes sur son editeur et elle il on dus arreter tout seule 250 livre n'on pous etre retiré du marché et sous des pretexte tellement idiot moi je trouve tes photos tres belle artistiquement parlé comment la veritée pourrais choquuer je me le demande moi j'aimerais bien  trouver tes livres mais ici au portugal sa m'etonnerais que je puisse les trouver tu pourrais me renseigner  si par exemple un site ou  autres car bien souvent on doit utiliser les cartes bancaires que moi je n'utilise pas bonne continuationveronique

Michel Giliberti 08/12/2008 07:45



Je suis donc de tout coeur avec toi et partage ta colère. Moi, ce qui m'énerve en plus, c'est qu’en dix ans de publication mes romans ont toujours été acceptés sans problème (ou presque), mais
là, sous prétexte que mon livre de photo choque, on se permet dans la foulée de ne pas accepter mon dernier roman qui parle pourtant d'un sujet brûlant puisqu’il décrit la dérive de certains
jeunes sur le net... en tout cas merci pour ton soutien, Véronique, et bon courage pour ton amie…
@ bientôt,

Michel



Maryse 07/12/2008 23:19

Jean-Christophe 07/12/2008 20:33

Bonsoir à vous et TRES HEUREUX de vous retrouver depuis quelques jours sur ce blog.Je suis, évidemment, désolé du comportement des libraires qui refusent vos ouvrages au prétexte fallacieux et dérisoire qu'il ne sont pas "politiquement corrects". Sans doute une biographie de Carla B. ou un traité de politique de Frédéric L. (vous savez, un des porte-parole de l'UMP, qui a un avis sur tout, parfait dans le rôle du petit télégraphiste de Nicolas S.) auraient eu le mérite de leur convenir.Il existe ici, à Lyon, une excellente librairie, Etat d'Esprit (rue Royale, 1er arrondissement) qui commercialise sans aucune difficulté vos ouvrages, heureusement pour nous et pour le respect de la diversité culturelle. J'ajoute que je reste admiratif face aux clichés que vous avez rapportés de votre dernier séjour en Tunisie. Inutile de vous féliciter pour leur qualité, je l'ai déjà fait à maintes reprises et il pourrait se trouver un esprit perfide qui prendrait cela pour de la flagornerie... Vous et moi savons qu'il n'en est rien ! Amicalement,Jean-Christophe.

Michel Giliberti 07/12/2008 23:31



J'ai hésité à parler de ce problème, de peur qu’il soit mal interprété et qu'on puisse s'imaginer que je tentais de racoler Pierre ou Paul pour acheter mes livres. Je préfèrerais encore les
donner... mais je cette discrimination est absolument insupportable et à ce titre je l'ai pris sur moi pour la dénoncer.
Merci Jean-Christophe pour tout ce que vous me dites... je sais qu'il y a bon nombre de libraires dans lesquels je suis installé, mais je suis révolté surtout pour mon éditeur avec qui j'ai
travaillé à la maquette de ce livre pendant des mois... Heureusement, je sais qu'il est apprécié par ceux qui le possèdent et c'est là, notre plus belle récompense.
Merci encore pour tout Jean-Christophe,
 @ bientôt,

Michel



François 07/12/2008 00:41

Ils ont donc tous oublié que "Quand le sage montre la lune, l'imbécile regarde le bout de son doigt !"...Plein d'amitié pour vous Michel...François

Michel Giliberti 07/12/2008 08:38


Cette phrase subtile balaie la poussière qui fait pleurer les yeux...
Merci François,
@ bientôt,

Michel


Jj 06/12/2008 23:43

Tu vois Michel, je suis prêt de mon côté à acheter tes livres que je viens d'aller visiter sur bonobo, mais je serai quand même déçu en le faisant parce que je n'aurai pas la dédicace qui va avec ....Big problème book ...!!!...amitiés,FX

Michel Giliberti 07/12/2008 08:42



Il n'y a pas de problème de vente pour mes livres passés heureusement, c'est juste ces deux derniers qui allument la tête des libraires... Quant à la dédicace, sache que mon éditeur me demande de
le faire pour qui le veut avant toute expédition, ce n'est pas un problème...
@ bientôt,

Michel



Chris-Tian Vidal 06/12/2008 22:55

Ah bon, ça pourrait choquer, mon Michel ? La connerie et l'hypocrisie françaises me choquent, moi ! Je sais que quand j'étais sur Marseille, j'avais parlé de ton oeuvre à un libraire et c'est comme si je lui parlais de quelque chose d'interdit ! Soit ! Tes photos sont belles et pour ceux qui ne sont pas procuré encore les livres, je leur conseille de le faire. Quant à ton roman, il peut déboucher sur une belle réflexion sur l'usage du net chez des jeunes qui justement voient et font pire sur le net ! Soit ! Nous sommes dans une époque de gros Tartuffe ! Ton éditeur m'oublierait-il ? "Marrkech..." attend dans les nuits pluvieuses et humides de Toulouse. Les libraires deviennent des vendeurs et obéissent au dictat de l'argent et de la pensée unique du nabot. Honte à eux ! Il vaut mieux des livres sur la poupée Barby-Bruni de la République que de beaux hommes sensuellement photographiés. Pas grave si la Barby-Bruni, pose à poil : elle, elle peut tout se permettre. Ca me fait penser à Mme De Gaulle qui avait fait cacher à l'Elysée des petites statuettes érotiques quand son mari dirigeait l'ORTF. On y retourne, on y retourne. Restons en colère ! Vive la liberté d'expression ! Continue à nous émerveiller. Nous savons où les trouver tes livres, Michel !  Je t'embrasse. Chris.

Michel Giliberti 07/12/2008 08:54



Merci Christian pour ces mots qui revigorent... quant à Marrakech, je crois savoir qu'il était question que tu le lui envoies, non? mais je ne sais pas trop à vrai dire, il a tant de problèmes en
ce moment et pas des moindres...

@ bientôt Christian,

Michel



claudia 06/12/2008 21:55

C'est ce qu'on appelle la censure économique !aujourd'hui c'est la St Nicolas: Bonne fête à Nicolas, qui provoque une telle société

Michel Giliberti 07/12/2008 08:59



C'est surtout la censure de quelques libraires qui se permettent de décider en leur nom de ce qui doit ou non être présenté et vendu, mais bien entendu ils ne le font qu'avec les « petits » parce
qu'avec les grands, ils ferment leurs gueules (excusez l'expression) et présentent tout ce qu'ils leur offrent.
Merci Claudia,
@ bientôt,

Michel



Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog