Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti


J’aime à penser que je ne savais rien d’autre que les pluies et les grands soleils qui lavaient et séchaient ma peau.
J’aime à penser que je n’étais rien qu’un jouisseur des choses de cette Terre et que le danger, quand il se présentait, devait me rendre simplement courageux…
J’aime à penser que depuis la nuit des temps, c’était ainsi pour chacun…
Et puis, un jour, certains commencèrent à émettre des idées sur notre devenir et formulèrent ce qui devait nous convenir.
Dès lors, ces « grands éclaireurs » nous ont plongés dans une belle nuit.
J’écris juste quelques mots en l’air, quelques mots venus de mon amertume depuis que j’ai appris qu’il ne restait plus qu’une centaine de lynx au monde, que des milliers d’autres espèces allaient disparaître mais que l’info principale demeurait la crise boursière.
On tente de sauver l’argent qui n’existe pas et l'on tue ce qui existe depuis toujours.
Comment sommes-nous arrivés là ?

commentaires

H
Comment en sommes-nous venus là ?Je crains parfois que l'on ne vive actuellement le règne du veau d'or de l'Ancien Testament
Répondre
M


Je suis perplexe et parfois je me demande si tout cela n'a pas une logique, si cette mise en pièce de la nature par l'homme n'est pas un cycle naturel pour qu'il disparaisse et qu'enfin la nature
reprenne ses droits.
 @ bientôt,

Michel



X
je décide de fermer mes yeux, mes oreilles, au grand ordonnateur, à l'ordinateur, aux brasseurs de mauvaises nouvelles, aux agitateurs de l'avenir noir et incertain.j'essaie de colorer les murs de ma vie avec mes propres couleurs et non celles qu'ils veulent me vendre......grand baisers tout colorés
Répondre
M

Je les prends avec bonheur et j'en voudrai toujours... C'est la meilleure philosophie.
Je t'embrasse partout,

papa


F
En lisant les commentaires, je me disais que vous avez rassemblé autour de vous une véritable tribu.. Et vous savez nous stimuler, nous c'est à dire les visiteurs de votre site et vos amis, par vos photos, vos tableaux, vos poèmes, vos coups de gueule... en toute liberté...Sur le fond d'aujourd'hui, oui les donneurs de leçons libéraux qui en appellent à l'Etat après l'avoir dénigré et lui avoir donné des leçons de bonne gestion ne manquent pas d'air...Merci Michel..François
Répondre
M


Je ne sais pas si l'on peut parler de tribu, mais au moins d'une réunion amicale... et j'en suis le premier étonné ; j'étais loin d'imaginer la durée ce blog et c'est cette réunion quasi
quotidienne qui me pousse à l’entretenir, car je trouve nos rencontres tellement familières et libres, que c'est un vrai bonheur de chaque jour... Pour revenir à ce que vous dites, oui, les
donneurs de leçons, c'est difficile à avaler...

@ bientôt et merci François

Michel



Z
Les grands éclaireurs nous conduisent vers une obscurité certaine, malheureusement. Ils nous ont fait croire qu'ils savaient ce qui était bon pour nous, pour mieux dépouiller l'humanité de ses richesses.Ce we, au Coudray, est-ce que tu exposes, ou tu viens en visiteur?
Répondre
M

Oui Zazou, j'expose au Coudray ce week-end... je vous rencontrerai?
je l'espère dans tous les cas,
@ bientôt,

Michel


K
ils ont meme coté leur meres bourses...fallait s'y attendre
Répondre
M

Quelle horreur!
Je t'embrasse Khem,

Michel


M
la politique , les gens , le future , l avenir , ce sont des sujets auquels je n ai jamais rien compris .je sors de ma cabanne avec ma lance et mon couteau afffronter la nature souvent hostile pour avoir , prendre de quoi subsister .chaque jour est un nouveau combat et voila tout .il n y a que dans la vie des autres ou dans le reve de certaines nuit que cela peu etre autrement .wolf j y pense
Répondre
M


Tu es donc un homme préhistorique ! Dans le fond, ce sont ceux que je préfère...
Si nous avions vécu à cette époque, tu m'aurais amené de quoi manger et moi, toujours aussi casanier, je serais resté à la grotte pour faire quelques dessins rupestres, histoire de la décorer un
peu...
@ bientôt ma biche,

Michel



M
"label", elle a fait une faute !
Répondre
M

Il s'en fout... Il en fait aussi...
Bisous,

Michel


M
j'aime à penser que j'aurais un ange gardien comme celui du tableau....(et pas un pur esprit !)Les éclaireurs sont souvent des illuminés persuadés que leur vérité est universelle.Et la spiritualité est-elle autre chose que de l'imaginaire sur lequel quelqu'un impose son "lable vérité ?Toujours contente de découvrir tes toiles anciennes, et celle -ci est très d'actualité : un monde fou qui fonce dans le mur !bonne journée Michel
Répondre
M


Merci Maryse
Je pense s qu'on fonce tout droit dans le mur... C'est une sorte de crash test nature !!
 @ bientôt,

Michel



J
Tout va bien pour certains, l'immobilier ancien se casse la figure, les tarifs à l'achat sont plus intéressants que jamais, le pétrole est au plus bas alors qu'on lui prédisait des hausses continuelles... Certains se frottent les mains, d'autres les yeux, moi, je me frotte rien, rien... pas d'épargne, donc aucun espoir, mais aucune peur pour le moment !Je n'épargne pas non plus mes larmes, pour lui !Jj
Répondre
M

C'est ainsi...même si plus rien n'est "clair"...
 @ bientôt,

Michel


C
Simplement juste. Et j'aime à penser que lorsque quelqu'un nous ouvre la porte de son âme, la porte de sa maison, la porte de sa vie, celle-là donne, sans doute, sur les jardins d'Andalousie. Accueillants et ouverts. J'aime à penser que rien n'est perdu, et avec un sourire, sourire au visage de ce monde. Simplement, j'aime à penser.
Répondre
M

Quand je te lis et que dans la grisaille du matin tu fais entrer l'idée d'un jardin andalou, alors oui... tout est simplement juste,
 @ bientôt,

Michel


Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog