Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti


Je n'assisterai malheureusement pas à ces toutes dernières représentations du Centième nom mais,
pour les acteurs et toute l'équipe du théâtre L'oeil - La Lucarne qui le mérite tellement, soyez au rendez-vous...






Une fois encore, je remercie Jean Pierre Terracol, qui manifesta si vite l'envie de mettre en scène cette pièce, elle-même écrite dans la plus grande des urgences.
Et puis à toi, Ahmed Alami,
Et puis à toi, Lionel Heches,
Vous qui avez endossé ces rôles difficiles, vous qui êtes devenus Jihad et David, je vous serre dans mes bras et vous embrasse avec tout l'amour que je vous porte.

Published by Michel Giliberti - - Mon actualité

commentaires

Henri-Pierre 09/10/2008 14:09

Je regrette aussi, on m'en a dit tant de bien.

Michel Giliberti 09/10/2008 22:01


Nous aurons d'autres bonheurs. Celui-ci fait partie de ceux qui m'ont ému et comblé.

 Michel


nizar 08/10/2008 14:46

qu'est ce qu'il lui chuchotte?????????, je suis assoifé à le savoir

Michel Giliberti 08/10/2008 18:53


Je ne peux pas te le dire... c'est le secret de la pièce.
@ bientôt,

Michel


*MeL* 03/10/2008 12:33

C'est triste que tu n'y sois pas....dommage... peut-être que j'aurais pu avoir quelques instants volés aux autres et te parler " en confidences " J'avais espéré...l'espoir fait vivre à ce que l'on dit ....Espoir perdu....c'est la vie ....Inch'Allah !Je n'irai pas revoir cette pièce ....milles excuses ....je garderais en mon " coeur " la magie de l'écrivain ... la magie de l'instant joué par de jeunes acteurs de talent  c'est tout ! Mais je garderais aussi cette frustation de l'écoute de l'autre ....de l'inconnu pas célèbre ....dommage.....dans une finalité " exclusive " Ce n'est pas toi qui m'a déçu...pas plus que les acteurs ... c'est l'après ! Frustation ! Ignorance des humbles qui viennent " voir " comme ça pour rester ouvert ....partager..que du brouhaha ....que du bruit sans écoute  .... ignorance de l'autre qui ne fait pas parti du milieu...quel milieu en fait ?J'avoue ne pas avoir gardé  un bon souvenir de la suite .... Là, tu poses une affiche  où se trouve que le "best des appréciations des spectacteurs  de ta pièce".... que des " Vedettes politiques de la ville de Bordeaux  et de ses environs " ....à croire  que le menu peuple ne pense pas ....ou ne sont pas venus  voir, entendre ...comprendre ....et dire ! C'est triste ça !Oui c'est dommage  tout ça ! Mais c'est ainsi...j'espère que tu m'en voudras pas de dire ce que je pense .... pas sur ta pièce, je l'ai vu et elle m'a touchée au plus profond de mon MOI...mais la relance pour les dernières  auraient méritées une présentation plus " populaire ! " *MeL*Ps: je t'aime  l'artiste malgré tout....
 

Michel Giliberti 03/10/2008 15:41



Mel, l'histoire est toujours plus simple qu'on ne le croit. J'ai mis cette affiche parce que c'est celle que j'ai reçue depuis Bordeaux. Elle était pour le théâtre, la preuve que tout a bien
marché. Et pour moi une façon de remercier tout le monde. Je n’ai pas cherché à faire autre chose que ça et si ce n’était que pour moi, je n’en aurais même pas parlé. Il n’y a pas moins people
que moi et en plus j’en fais généralement le minimum. Si tu savais tout ce que je peux faire et que je tais, tu serais surprise. Je suis sidéré quand je vois parfois sur certains blogs, les gens
te parler de leur actualité dès qu’ils refont leur salle de bain.
Si le nom de ceux qui sont venus voir la pièce n’est pas inscrit, je suppose que tu te doutes pourquoi, c’est que je ne les ai pas. Le « public » reste le nom générique de toutes ces preuves
d'amour et d’échange un soir de spectacle. Dans le dernier article à l’époque, je t'avais remercié personnellement, ainsi que Maryse. Les noms des notables sur cette affiche, je n’en connais
aucun, à part celui d’Alain Jupé (je ne suis pas de Bordeaux).
Quant à l’impossible confession avec moi le soir d’une dernière, il ne m’est pas permis d’en juger. Je trouve qu’à maintes reprises, j’ai essayé de savoir plein de choses sur toi. Nous sommes
restés longtemps côte à côte, assis à parler. Je me suis même coupé de la plupart des autres personnes pour être à ton écoute. Ce n’était peut-être pas suffisant, dès le lendemain, je t’ai écrit
des mails pour continuer l’échange. Je ne pouvais pas non plus faire table rase de tous ceux qui avaient envie de me parler.,
Je suis certainement un des artistes (je parle en tant que peintre pendant mes vernissages) les plus disponibles. On ne peut l’être davantage. Alors désolé Mel, si « l’après soirée » a pu te
déplaire, mais je ne crois pas y être pour quelque chose.
Merci pour les choses gentilles que tu me dis, et si tu veux continuer à me parler sur ce sujet, tu m’écris un mail, nous n’avons pas besoin de nous étaler sur un blog. Si j’ai répondu ici, c’est
pour respecter ta volonté puisque tu as jugé bon de parler de ce ressentiment par le biais d’un commentaire.
@ bientôt, je t'embrasse

Michel



TERRACOL Jean-Pierre 02/10/2008 17:03

Merci MichelOn va être bien tristes ce soir de ne pas te faire un gros bisou avant et ... aprés ... Ils vont jouer pour toi ... car JC et toi serez là, dans l'ombre  magique des pierres blondes du théâtre, cachés quelque part ... et nous saluerons en ton honneur ... à ton grand talent ...Je t'embrasseJP

Michel Giliberti 02/10/2008 19:50



Merci Jean-Pierre, crois-moi, je suis bien triste de ne pouvoir être parmis vous ce soir et je suis , à cette heure-ci tout empli de cette abscence, mais je sais que nous aurons tous ensemble une
belle comunion d'esprit.
Mille baisers, mille bravos,

Michel



Chris-Tian Vidal 01/10/2008 23:19

Il y aura du monde qui t'aime dans ce théâtre dont on m'a dit qu'il était si ... comme je les aime les lieux chaleureux. Du succès à ce spectacle. Je t'embrasse. Chris.

Michel Giliberti 02/10/2008 10:21


Je l'espère pour les acteur et toute l'équipe qui sont d'une grande générosité.
 Merci Christian,
bises

Michel


Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog