Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti


Quand s’avancent les souverains et que se traînent les asservis, quand les sophismes s’inscrivent en vrai et que l’eau claire ne donne plus soif, il faudrait entrer en résonance avec ses propres narrations, ses propres liaisons et fuir celles, stériles, d’avec les astres morts .
Il ferait bon d'attendre ainsi chaque réponse à nos souffrances et puis enfin, les resservir, les propager sans enchères, sans le soufre de la comédie, sans le plomb de la suffisance…

commentaires

petite noire 14/01/2009 18:25

Je viens de temps en temps sur votre site, et je dois dire que c'est toujours... troublant. Votre blog, mis en scène avec vos mots et photos, est particulièrement intimiste, et c'est, oui, troublant.

Michel Giliberti 14/01/2009 21:55


Troublant... Ce mot qui me trouble.
J'en ai besoin dans tout ce que je fais, j'en ai besoin pour donner et prendre, alors merci de ressentir ce sentiment.
 @ bientôt,

Michel


Henri-Pierre 09/10/2008 13:32

Il est des maux nécessaires si l'on veut être un homme.Tu les exprimes si bien

Michel Giliberti 09/10/2008 22:24


Merci Henri-Pierre,

Miichel


Michelle K. 21/09/2008 23:57

Moi, Michel, Je t'aime avec tes forces et tes faiblesses. Il parait que c'est cela "savoir aimer".A bientôt pour une tranche de rigolade...BizzzMichelle

Michel Giliberti 22/09/2008 07:53



Moi aussi Michelle et puis ne sommes-nous pas frères et soeur d'un même pays ? Quoi de meilleur pour se comprendre, s'aimer et puis rire.
 je t'embrasse
@ bientôt à Nabeul :o)

Michel



Khem 21/09/2008 20:54

Bonsoirta peinture me fait mal je sais pas pourquoides choses si proches qu'on aime tellement peuvent nous faire tellement de mal

Michel Giliberti 22/09/2008 07:31



Ce que tu me dis est pour moi le plus beau des compliments, car je n'aime pas que la beauté ne transmette que son simple message. Je pense que c'est comme pour les personnes, la beauté ne suffit
pas, il faut bien un peu de profondeur pour s'attacher à elles... Toi qui possèdes la beauté et la profondeur, tu sais de quoi je parle.
Je t'embrasse et merci Khem,

Michel



Jj 19/09/2008 22:31

Un texte que j'ai écrit irait bien avec ta toile, mais les pensées de l'un ne font pas la toile d'un autre. J'aime à lire tes textes, ils me donnent et le frisson et à nouveau l'envie d'allonger sur le blanc d'une feuille les pensées dépressives qui font mes poèmes. Celui dont je parlais dans un autre commentaire, dans un autre de tes articles, me poussait, pervers qu'il était, vers la dépression afin que je lui "ponde" Le texte qu'il lisait à Strasbourg et dont il cachait la source ... La source était à cette époque "adultère" et sa femme veillait au grain....Histoire d'un amour viril passée ....

bruno M 19/09/2008 18:53

Contrairemement à Mel, j'aime autant ta peinture que tes textes, même si je ne perçois pas vraiment le léger décalage. Mais j'y travaille, j'y travaille.Amitiés, Bruno.

Michel Giliberti 19/09/2008 19:04



Merci Bruno, mais tous les goûts sont dans la nature... ne travaille pas trop pour trouver le léger décalage, il n'y en a pas, tu as tout bien perçu. :o)

@ bientôt,

Michel



Chris-Tian Vidal 19/09/2008 17:02

Il faudrait donc raisonnablement entrer en humanité, non, mon cher Michel ? Je t'embrasse bien fort. Chris.

Michel Giliberti 19/09/2008 19:00


« Raisonnablement » ! Oui, en quelque sorte... même si c'est un sentiment très éloigné de mes instincts..
@ bientôt Christian, je t'embrasse,

Michel



*MeL* 19/09/2008 15:37

J'aime bien ton tableau  là... il est , sans mot  simplement parlant ...Je n'aime pas tes textes actuels ..pardon !Il sont fort bien écrits ...mais ils m'ennuient ...Je n'aime pas ton spleen actuel.... comme un constat du passé.... souvenirs... bien que je sâche ce qu'est le souvenir ... des joies éphémères ...des peines aussi !Mais je me plait à rêver encore l'Avenir  ...Et puis zut , je ne pense pas que mes pensées soient intéressantes pour ton publicJe t'embrasse

Michel Giliberti 19/09/2008 16:03



J'aime écrire ainsi, c'est mon encre, mon inspiration... on ne se refait pas.  Je pourrais être l'homme le plus heureux du monde (et ça m'arrive bien souvent) je ne saurais écrire autrement
ou alors faire du pur humour, mais dans ce cas là, je préfère le transmettre de vive voix.

@ bientôt Mel et merci d'être passée par là,

Michel



JC 19/09/2008 09:55

M'en fou... Hier soir, moi, j'ai mangé une "moule frites" UNE FOIS !

Michel Giliberti 19/09/2008 10:29



Je te reconnais bien là... N'oublie pas que dimanche t'es en France ! Adieu bière, moule, frites... Adieu les tambours du célibat et retour au bercail ! :o)
 @ bientôt une fois !

Michel



François 19/09/2008 09:31

Michel,Il me faut d'abord surmonter l'évidence d'un aussi beau tableau quand va commencer une journée "ordinaire"...Et puis savourer la légère amertume d'un café du matin, et ce moment arrété où tout est encore possible, peut être même dans une journée "ben ordinaire"...Plein d'amitiéFrançois, depuis la campagne poitevine où un soleil rouge a émergé ce matin du silence ouaté des bancs de brume..

Michel Giliberti 19/09/2008 10:24



Je suis heureux que vous aimiez ce lointain tableau né de mes élucubrations d'alors qui, hélas, n'ont pas beaucoup varié . Je suis heureux également d’apprendre que nous avons eu chacun dans
notre coin la joie de voir le ciel s'empourprer du soleil levant, image « naissance" dont je ne me lasse pas.
Merci François, belle journée à vous,
@ bientôt,

Michel



isabelle 19/09/2008 08:34

dites moi pourquoi est ce que ce conditionnel donne à l'ensemble un petit parfum d'amertume ?

Michel Giliberti 19/09/2008 08:42


J'ai écrit ce petit texte aux aurores et il était au présent.
Après un bon café, je l’ai relu et là, je me suis aperçu que le présent donnait un petit ton de donneur de leçons, tout ce que je déteste. Alors, le conditionnel, même si effectivement,
celui-ci  apporte un peu d'amertume au sens premier, m'a paru plus judicieux.
Merci de lire si bien Isabelle, si loin...
 @ bientôt,

Michel


Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog