Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti


À
bientôt...


Mes mots sont emportés
Et je crie
dans le vide.
 Pourrait-on mieux entendre
La folie
D’un enfant ?

 © Giliberti / 2008

commentaires

J
Je penserai à toi devant une bonne glace Le Chamo !! H "m'oblige" à en manger au moins une à chaque séjour. Je ne connais pas le sens du mot "résister" !! Quel drame !.... [rires...]
Répondre
M

Michel Ne résiste donc pas... Bonne glace, bon courage surtout et n'oublie pas Cuverville, il est toujours aussi beau... de dos comme de face!!
Je t'embrasse,

Michel


H
Il pleut avec fureur cette nuit à Charmes, hier le vent a terrassé un arbre, tout est si démesuré... et ma solitude aux aguets me fait vivre de joyeuses apocalypses.Quel temps avais-tu à Toulon ?
Répondre
M

Il n'a jamais plu sur Toulon. j'ai l'impression qu'il ne pleut jamais à Toulon. Quand j'étais adolescent, avec Chantal, mon amie de toujours,je guettais les orages de fin d'été et quand enfin ils
arrivaient, nous offrions nos visages à la pluie... C'est un beau souvenir.
La pluie a des « Charmes ».

@ bientôt,

Michel


K
L'illustration...le secretqu'est ce qui ce cache ?j'espere que ca va trés bien, a trés bientot
Répondre
M

Oui, Khemaïs, ça va très bien et quand je te lis, je suis toujours heureux...
 @ bientôt,

Michel


C
Comme un vide...J'espère que tu es bien.
Répondre
M

Petit matin normand... un peu dans le potage. Il faisait si chaud à Toulon, et j'aime tant ça.
 Je t'embrasse Christian.

Michel


J
Je suis très impressionné par ton site et par les photos. C'est de très grande qualité. Je reviendrai dans la semaine m'y perdre, et prendre le temps pour chaque articile. Ici je n'ai fait que survoler et ça donne fortement envie... de quoi, je ne sais pas.
Répondre
M

Merci, merci... la porte est grande ouverte.
 @ bientôt,

Michel


J
8 jours, que c'est long, quand on attend, mais 8 jours, ce n'est rien quand on est à Toulon, j'attends les vacances avec impatience... pour Toulon aussi, encore, cette année ! un an sur deux, Toulon, un an sur deux le Maroc, mais l'an prochain, nous seront infidèles !!AmitiésJj
Répondre
M

L'infidélité est salutaire, non? :O)

 je t'embrasse,

Michel


*
A bientôt Michel ..Que les instants que tu passes  auprès de Ta Maman  soient doux....Je t'embrasse MeL
Répondre
M


Merci Mel. je suis de retour aujourd'hui et les moments avec ma mère furent doux mais difficiles. Sa fragilité toujours plus grande me bouleverse.
 @ bientôt,

Michel



T
Bon séjour et donc à bientôt Michel.Neurhone / tempo fugit
Répondre
M

Merci Neurhone
 @ bientôt,

Michel


C
Je crie écrits, Michel.
Répondre
M

Je t'entends et tant, mon cher Chrisitian.
Et je t'embrasse tout autant,

Michel.


F
Le vide serait l'horreur... J'espère toujours qu'il n'y a pas de vide de coeur à coeur..Mais vous avez sans doute raison de craindre que ne se perdent des cris d'enfant...Comment faire ? ou Comment vivre ?Amitiés à vous MichelFrançois
Répondre
M

Hélas! je ne sais rien des choses qu'il faudrait... je cours tant bien qu'au mal en écoutant mon instinct et quand je me plante, je me dis toujours qu'il vaut mieux un échec qu'un regret... c'est
ma litanie!
 @ bientôt François,

Michel


N
Entent-on souvent la folie d'un enfant?Entent-on souvent ses silences,qui raisonnent en écho à la folie d'un parent?...__________________________On vient au monde sans avoir rien demandé,notre famille nous ne l'avons pas choisie,elle nous a aimé pour certains d'entre nous,et nous lui avons rendu son amour aussi,elle nous a subi, mal aimé pour d'autres,et nous avons fait ce que nous avons pu pour survivre.
Dans chacun de ces cas, c'est d'amour dont il s'agit.
Le bon amour, constructif, salvateur,dont on imagine qu'il ne puisse en être autrement,celui qui égaye les cœurset laisse un sourire dans les yeux,celui que l'on donne naturellementparce qu'on l'a toujours connu .
L'autre amour, destructeur, castrateur,Dont on subit les affres à chaque instants,celui qui brise les cœurset laisse comme un vide dans les yeux,celui que l'on veut fuir parce qu'il fait mal,parce que c'est de survie dont il s'agit.
Dans chacun de ces cas c'est lui qui nous construit.
Bien ou mal, facilement ou douloureusement,pour le premier, il n'y a rien à dire,il coule de source, il est bon de s'y désaltérer.Pour le second, Dieu que sa quête est vitale,urgente, désespérée, attendue à en crever,à saisir à pleines mains quand il vient et à garder.
Qu'il est douloureux ce manque et combien obsédant,certains ruineront leur vie et celle des leurs à sa quête,d'autres chercheront à expliquer l'inexplicable,il n'y a pas tout simplement pas de réponse à cela.D'autres enfin passeront leur vie à donnerpour combler le vide qu'il leur a laissé.
La solitude détruit, la solitude construit.
Laissez ceux qui veulent le brimer .Ils vous le donneront mal,Dans le reproche et la souffrance.Ils ne vous le donnerons jamais,Parce qu'ils ne savent pas le faire,parce qu'on ne leur a pas donné ou que la rancœur les a étouffés.
S'il n'y avait qu'une chose à retenir de notre passage,Choisissons notre vie, choisissez votre vie.Mais avant toute chose, ne réprimez pas l 'Amour.Laissez lui la part belle, laissez le s'exprimer.Laissez le vivre au grand jour, offrez le à vos enfantsC'est le plus bel héritage et le plus beau des joyaux.
Nath (le 21 Août 2007)Bonnnes vacances cher Michel et bon repos :)BisousNath
Répondre
M

Merci Nath,
Merci pour ce beau texte qui vient du fond de vous, de vos expériences et de vos "Bonheurs-Douleurs".
L'amour castrateur... je retiens ce lui-là. Il est si involontaire quand on aime trop !
Je vous embrasse,

Michel


J
comme souvent, j'y serai cet étét !bon séjour !Jj
Répondre
M

Bon séjour alors.
j'espère que tu prendras une grosse glace sur le port pas très loin de la superbe statue de Cuverville...
 @ bientôt,

Michel


Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog