Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti



Décrire mon bonheur sera chose difficile, je suis plus apte à exprimer mes états d’âme quand ils se parent de mélancolie.
Pourtant, il me faut bien parler de bonheur pour décrire la soirée du 21 juin au théâtre de La lucarne où le solstice d’été et la fête de la musique s’ajoutèrent à la dernière du « centième nom ».

Bordeaux vivait la chaleur et dans la moiteur de la ville il y avait quelque chose d’un roman d’Hemingway…  
La salle était pleine, les acteurs Ahmed Alimi et Lionel Hesches donnèrent tant d’eux-mêmes. Jean-Pierre Terracaol le metteur en scène sut rendre festive la fin de ce spectacle pourtant tragique… Aussi, je n’ai pas les mots pour remercier toute l’équipe de ce « modeste et génial » théâtre pour reprendre la formule de Daniel Mermet à propos de son émission « Là-bas si j’y suis » sur France Inter.
Merci Jean-Pierre, j’espère que notre collaboration continuera à porter ses fruits.
Merci à toi Ahmed, avec qui j’ai partagé des confessions et de tendres et amicales inquiétudes.
Merci à toi Lionel, bientôt papa d’un Roméo dont la maman épanouie et heureuse est aussi belle que ton sourire.
Merci à toute l’équipe pour le souffle que vous avez installé dans ma poitrine.
Merci à Maryse, portraitiste de la poétique des fleurs qui s’est déplacée deux fois et pour qui j’éprouve une douce amitié, merci à Mel qui m’a permis de mettre un visage sur ses magnifiques apophyses.
La vie réserve bien des surprises et cette aventure théâtrale
restera, à tous les coups,  une de mes plus belles.






commentaires

Henri-Pierre 03/07/2008 22:40

Ta joie me berce, Michel, je suis ému de ton émotion et ne peux que te dire toute ma tendresse.

Michel Giliberti 04/07/2008 14:17


Merci à toi Henri-Pierre. J'espère vivre un de ces bonheurs en ta compagnie.
 @ +

Michel


Leo 27/06/2008 16:24

Merci à vous, monsieur giliberti, pour nous avoir offert cette pièce, et ce texte si beau. Merci pour vos mots, donc. Et merci aussi pour ces moments passés à parler avec vous, dans ce petit théatre de poche. Merci de votre gentilesse.Continuez à écrire, et à nous faire rèver. Et, à l'occasion, revenez à Bordeaux. Cette ville change de manteau et d'humeur selon les saisons, c'est un cadre idéal pour des histoires.Pour ma part, je continuerai à venir régulièrement sur votre blog, je dois admettre qu'il me plait.Au revoir.De la part de la jeune fille brune de la lucarne.

Michel Giliberti 03/07/2008 08:22


Merci infiniment pour tout ce que vous me dites. Je me souviens très bien de notre longue conversation. Je reviendrai à Bordeaux bien sûr. On n’abandonne pas une ville qui vous a séduit.
Je vous embrasse,

Michel


TERRACOL Jean-Pierre 25/06/2008 13:47

Et il m'est bien difficile de sortir de toute cette confusion de sentiments qui, aujourd'hui, m'habite dans une mélancolie qu'il faut que je chasse vite ... trés vite ... Tout est si compliqué !JP

Michel Giliberti 03/07/2008 08:41


Mon cher Jean-Pierre, « compliqué » est bien le mot et les sentiments sont toujours source de confusion, hélas. Mais je te connais maintenant, je connais ta formidable énergie. Je sais que tu feras
de ta mélancolie un nouveau tremplin et puis tes vacances t'apporteront en terre que nous aimons, la douceur qu'il te faut, les sourires qu'il te faut... les sucreries qu'il te faut.
Je t'embrasse et à très bientôt,

Michel


Jihed 24/06/2008 10:45

Michel,
Merci de tes mots, de ta douceur et de tes emotions dont tu fais montre ;-)
J'ai peine à decrire la meloncolie qui m'habite depuis la soiree de Samedi. L'idee de reprendre cette piece au mois d'Octobre me reconforte parce que je suis sur que le bonheur sera au rendez-vous et il sera encore plus intense.
Avec toute cette equipe et tous ces gens que la lucarne a su regrouper, cette soiree etait magique et sera inoubliale pour moi et pour tant d'autres, j'en suis sur.
Merci d'etre mon papa ;-) et a tres bientot j'espere.
Jihed alias Ahmed.

Michel Giliberti 24/06/2008 11:15



Oh, mon Ahmed, si tu savais comme tes mots me font plaisir. À ton image,ils beaux et sensibles. Moi aussi j'ai du mal à croire que toute cette énergie et ce partage des émotions soient en
veilleuse. ,ais moi, c'est différent. Je n'ai pas été impliqué "physiquement" dans ce projet. Pour toi et Lionel, c'est terrible, tous les soirs vous avez porté cette pièce dont le texte parfois
violent, parfois tendre, mais toujours difficile a installé le contact entre vous et les spectateurs. Ils vous ont témoigné tant d’amour… Comment l’oublier en si peu de jours? Les artistes sont
des êtres fragiles et forts qui ont besoin d'être aimés et là, la preuve d'amour a été telle.
Mais je suis là, toujours aimant, toujours t'aimant Ahmed, toujours à ton écoute. Nos chemins vont certainement se croiser souvent et la fête des mots, des gestes et des sourires, continuera,
nourrie de tous nos espoirs.
Je t'aime beaucoup, tu le sais et ce n'est pas près de finir.
 @ très bientôt, je t'embrasse mon fils Jihad, avec toute mon affection.

Michel



gazou 24/06/2008 07:29

Je suis très heureuse de votre bonheur et que cette pièce ait touché le coeur de ceux qui l'ont vue...J'aurais aimé la voir aussi

Michel Giliberti 24/06/2008 08:57


Merci Gazou et qui sait, un jour cette pièce sera dans votre ville?
 @ bientôt

Michel


François 23/06/2008 23:28

Michel,je suis profondément heureux pour vous. Contrairement à ce que dit le dicton imbécile, je crois que le bonheur des uns fait le bonheur des autres.Et si en plus c'est un bonheur en bleu et pas en blues...A bientôtFrançois

Michel Giliberti 24/06/2008 09:04


Ce dicton, transformé comme vous le faites, est effectivement joyeux et plein d'espoir de confidences...
Merci François et à bientôt,

Michel


*MeL* 23/06/2008 20:17

Merci pour cette soirée pleine d'émotions ..Un souvenir  que je vais enfermé bien au chaud au fond de mon coeur Je t'embrasseMel

Michel Giliberti 23/06/2008 22:18


J'en fais tout autant Mel, crois-moi et je ne suis pas près de l'oublier.
 je t'embrasse,

Michel


Maryse 23/06/2008 19:46

Je garderai un souvenir de ces soirées à l'image du bleu de cette belle photo. Cette équipe est vraiment modeste et géniale comme tu le dis. Chaleur, convivialité et partage dans la joie et la simplicité, ces instants précieux qui sont le seul véritable remède à la mélancolie. Et toi aussi tu es modeste et génial, trop modeste pour reconnaitre que tu es génial... c'est mieux ainsi d'ailleurs, l'important est que tu arrives à toucher au coeur beaucoup de monde et que tu n'en doutes pas. Merci pour tes mots et pour ta belle amitié. Je t'embrasse

Michel Giliberti 23/06/2008 22:23


Très ému Maryse, et je n'ai pas trop les mots pour te répondre. Je suis simplement heureux que tout le monde ait semblé l'être et toi tout particulièrement.
Je t'embrasse,
@ bientôt,


Michel


Ikkar 23/06/2008 13:29

Lire ces mots-là, de votre part, cher Michel,...! quel bonheur de vous savoir comblé! Il ne manque plus que de voir cette pièce partir en tournée, pour que nous puissions tous profiter de ces instants magiques, et que vous puissiez les revivre, encore et encore...Je vous embrasse.Ikkar, with love

Michel Giliberti 23/06/2008 14:49


Oui, Ikkar, c'est assez rare pour le noter... n'est-ce pas?
J'espère moi aussi que cette pièce aura envie de faire un bout de chemin sur les routes françaises, ce serait charmant...
je vous embrasse et @ bientôt,

Michel


Chris-Tian Vidal 23/06/2008 13:18

J'aime ce bleu, Michel qui exprime ton bonheur. Et je suis heureux de lire ici des noms d'êtres dont je visite les blogs et qui me font l'honneur de leurs commentaires. Heureux de ton bonheur. Du fond du coeur, sur fond bleu-nuit, je t'embrasse.

Michel Giliberti 23/06/2008 14:51


Du fond du coeur et de mes bleus, je t'embrasse Christian et reste si ému de ce que tu as écris sur moi dans ton blog.
Mille bises, mille comptes de mille et une nuits.
 @ bientôt,

Michel


Nath 23/06/2008 10:33

Alors à la prochaine pièce pour une autre aventure!Et du soleil dans le coeur en plus.Bisous.Nath

Michel Giliberti 23/06/2008 14:52


Oui Nath, ça me donne envie d'écrire d'autres pièces...
Merci à vous et @ bientôt,

Michel


Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog