Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti



Nos enfants, nés d’un séisme de l’amour, méritent encore, une fois grandis, quelques répliques, quelques irruptions volcaniques de notre amour.
Sur cette bille bleue qui nous supporte dans l’univers, être de ceux qui la feront tourner longtemps mérite toute notre attention.
Il faut bien rire de leurs écarts d’adolescents qui nous surprennent et ne jamais fermer nos portes sur l’ouverture maladroite.
Ce garçon, cette fille, ces hommes de demain sauront tant faire si dès maintenant nous les aimons.
Moi, qui ai tant connu, tant aimé… enfants des autres, enfants d’ailleurs que j’ai faits miens, j’ai pour leurs démesures tout le recul nécessaire et toute la bienveillance.
Rires et sourires, larmes et peurs, tout ce qui vient d’eux doit nous parler et si leurs mots parfois nous bloquent, qu’est-ce à changer un peu des nôtres ?
Riches de leurs utopies dans nos grands lits de suffisance, ne serait-ce pas là, la tendre paix pour s'en aller vers un ailleurs dont nul ne revient ?
Toutes nos misères s'envoleraient à cet instant…
Et maintenant… à la moisson des grands échanges, faisons comme le coquelicot au creux des blés si blonds, tâche d’amour, rouge éternel, le sang de nos labours pour récolter tout le bonheur des hommes.


commentaires

Henri-Pierre 03/07/2008 21:56

Absent de la Toile pendant plusieurs jours pour cause de clôture de l'année scolaire de mes chers étudiants, encore baigné de l'espérance radieuse qu'ils portent en eux, ce billet, cher Michel, trouve un écho bouleversant à mon état d'esprit actuel et dialogue parfaitement avec mon dernier billet.Quand je te disais que je ne crois pas au hasard...

Michel Giliberti 04/07/2008 15:00


J'en suis tout à fait persuadé, Henri-Pierre...
Persuadé!
 je t'embrasse,

Michel


Khem 17/06/2008 10:33

Quand je lis ca...ca me rassure un peu...si tout le monde pensait ainsi et comprennait, la jeunesse n'aurait pas aussi peur de l'avenir..."L'être humain s'est perdu, a oublié sa force ~ A oublié la lune, le soleil et l'atome "Inversion des pôles, vers la haine se dirige ~ A perdu la raison pour une excuse qui divise  L'égoïsme en devise, époque misérable  Haine collective contre rage viscérale  Une lueur dans le cœur, une larme dans l'œil  Une prière dans la tête, une vieille douleur  Une vie de rancœur là où meurt le pardon ~ Où même la Foi prend peur, allez viens, nous partons ! "http://fr.youtube.com/watch?v=QZdQo0Y-sOk 

Michel Giliberti 17/06/2008 12:45


Oui, c'est tout à fait ce que dit ce texte... il faudra bien partir un jour pour tout recommencer. Mais l'homme fera certainement les mêmes erreurs.
Quant à l'atome, l'homme ne l'a pas oublié l'atome puisqu'il le transforme pour le nucléaire, hélas...
 Je t'embrasse Khem, @ +

Michel


zazou 16/06/2008 21:52

Je ne sais plus de qui est cette citation:La Terre n'est pas un don de nos parents, ce sont nos enfants qui nous la prêtent.

Michel Giliberti 16/06/2008 22:32


Oui... on peut dire tant de choses, on peut formuler tant de métaphores. l'essentiel, je crois et de ne pas oublier que nous sommes tous de passage et surtout de nous aimer pour qu'en fin de
parcours nous ne rabâchions pas nos ressentiments.
 @ bientôt ,

Michel


Nath 15/06/2008 06:48

 Je rentre du travail alors avant de me coucher je viens vouhaiter une  Bonne Fête Michel :) à bientôt -_°

Michel Giliberti 15/06/2008 08:14


Oui... en quelque sorte, merci Nath.
 @ bientôt,

Michel


babeth 14/06/2008 22:46

magnifiques paroles pour honorer nos enfants. Souvenons-nous que nous avons été, nous aussi, des enfants, avec nos espoirs, nos utopies, nos chagrins...

Michel Giliberti 15/06/2008 08:30


... et que nous le sommes toujours, non ;o). Moi, j'ai toujours mon nounours.

 @ bientôt et merci Babeth

Michel


Chris-Tian Vidal 14/06/2008 02:13

Un coquelicot dans du blé. Merci Michel.

Michel Giliberti 14/06/2008 06:58



Quoi de plus beau que cette tache rouge?... j'aime cette simple fleur depuis l'enfance. Sa fragilité ajoute à son charme.
merci Christian de partager ce sang floral.

 @ bientôt,

Michel



Chris-Tian Vidal 14/06/2008 02:10

Toi, Michel, qui as ce regard d'enfant en toi et qui t'es souvenu que Cocteau disait que c'était long à nous retrouver enfants.Je t'embrasse, en enfances.Les impressions sur ton oeuvre, partagées avec ma soeur, elle me viennent de mes tripes, de mon sentiment. C'est cela que l'on attend d'un artiste : des frémissements, la chair de poule. Ma soeur te l'écrira, aussi. Et je reviendrai encore te voir, encore, encore, comme un enfant curieux et goûteux de la vie.Ton fidèle,Chris-Tian.

Michel Giliberti 14/06/2008 07:04


Demeurer un enfant est encore ce qui peut nous arriver de mieux... C'est de grandir que nous vient tout le mal. De nos rives charmantes où le lait reste encore un parfum, quel est le bateau fou qui
voudrait en partir?
Je te sais comme moi et c'est pour ça que nos jeux sont les mêmes et nos chants si semblables.
 Je t'embrasse Christian,

 @ bientôt,

Michel


gazou 14/06/2008 01:08

merci pour ce très beau texte qui me touche profondément

Michel Giliberti 14/06/2008 07:05


Merci Gazou.

 @ bientôt,

Michel


François 13/06/2008 22:57

Et je vous dirai un jour mon bonheur d'être père...Et ma certirude sur "nos" enfants: nous ne leur laissons pas le monde en héritage, nous le leur empruntons. C'est une vraie responsabilité..C'est pour cela souvent que nous nous  laissons si aisément traverser par leur regard.Plein d'amitié Michel..

Michel Giliberti 14/06/2008 07:08


Moi qui n'ai que des enfants qui m'ont choisi, je peux comprendre cependant la joie d'être un "vrai" père. J'imagine bien votre bonheur François et participe de votre voyage.

 @ bientôt,

Michel


Jj 13/06/2008 21:46

Quand je regarde les enfants d'autres, j'ai parfois honte d'avoir élevé les miens dans le respect des autres, ces autres justement qui ne réservent aucun attention aux prochains....Mes enfants, je les ai voulus si respectueux de tout que je les sens hors normes, mais où sont les normes...?Quelles sont les normes de ces enfants, mes enfants, nés d'un père homosexuel et d'une femme de couleur, ces enfants métis qui sont déjà, "hors normes" pour beaucoup ! Hors normes de par le nombre, Hors normes de par leur couleur, Hors normes de par leur origine, Hors normes de par leur filiation paternelle, Hors normes parce que respectueux, Hors normes, tout simplement !mais ce sont mes enfants, et je les aime et j'aurai contribuer à la poursuite de la vie !A bientôt Michel et même si je ne viens pas souvent déposer un commentaire ces derniers temps, (parce que malade), je passe toujours lire les articles...Amitiés,Jj

Michel Giliberti 13/06/2008 22:05


Les normes ne sont que des formules d’hommes. Des formules réductrices, froides et insipides. Je trouve ces dernières décennies de plus en plus artificielles et de plus en plus codifiées. Pourquoi
tes enfants seraient-ils hors norme ? Je crois plutôt qu’ils sont le résultat d’un métissage culturel et existentiel assez fantastique. Tu peux être heureux de les avoir engendrés et même si tes
enfants te paraissent trop ceci ou trop cela, il vaut mieux les « penser » ainsi, plutôt qu’en termes restrictifs.
Bonne chance Jj, je sais que tu passes des moments difficiles et je pense souvent à toi.
Je t’embrasse,

Michel


Nath 13/06/2008 20:51

Ohlala, si les enfants des autres sont votres, vous êtes digne de cette paternité Michel et si tout parents avaient le regard que vous portez sur eux alors beaucoup en seraient heureux.La suffisance, voilà ce qui détruit tout, apprenons tout simplement à passer le flambeau et à nous retirer ...Merci pour ce joli texte :)Bonne soirée à bientôt...

Michel Giliberti 13/06/2008 21:46


C'est moi qui vous remercie Nath... et "passer le flambeau" est effectivement la seule chose à faire sérieusement avec beaucoup d'amour...

 @ bientôt Nath,

Michel


Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog