Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti


Et la pluie battait les carreaux ; et le vent pliait les bambous.
Sur les vitres, l’eau glissait sans faiblir et rendait les arbres et les toits liquides… le ciel liquide, la route liquide comme des yeux inconsolables.

Mohamed-etude-2.jpg
Moi, ouvert sur mes trouées de soleil, je me battais avec la peur du temps qui passe, à me dire que ces heures de ma vie actuelle étaient des plus intenses, des plus inquiétantes, des plus arrachées au réel. Alors, ne sachant où me tourner, pour fuir ce ciel d’eau et mes pensées toutes aussi larmoyantes, je me suis noyé dans ces dessins de Mohamed qui trônent dans mon atelier…
Une fois encore je suis revenu à la source...

Mohamed-etude.jpg
    ... et une fois encore je retrouverai, mercredi, le vieux port de Bizerte au cours d'un voyage éclair, hélas... de seulement quatre jours.

Bizerte-le-port-0001.jpg

commentaires

esquisa 10/12/2007 14:05

Enfin, je tombe sur un site qui allie bons mots et dessins, c'est un plaisr, je suis également ravie de voir que tu dessines des hommes, tout le monde m'en demande mais je n'ose pas me lancer, je vais peut être copier en douce celles ci pour m'exercer! Merci en tout cas, je reviendrai.

Michel Giliberti 11/12/2007 09:34

Merci Esquisa, bonne chance avec les homme donc... @ bientôt,Michel

Henri-Pierre 06/12/2007 16:23

Il est des jours qui comptent.Beaucoup.Un instant peut illuminer une journée.Une escapade une année.Ou plus...Vous partez quand je reviens. 

Michel Giliberti 11/12/2007 09:32

Vous êtes de retour en France... et moi aussi. L'escapade est terminée, mais je suis heureux, très heureux... ça m'a fait beaucoup de bien et la température était si douce... @ bientôt Henri-Pierre,Michel

TERRACOL 04/12/2007 18:38

Même rapides, je suis certain que ces 4 jours dans ton ciel te sont nécessaires ... Aussi goûte, sans avaler trop vite, ce temps qui passe et qui revient BisesJP

Michel 04/12/2007 18:47

Promis Jean-Pierre et je t'emmène avec moi...Je t'embrasse,michel

Ikkar 04/12/2007 12:38

Humm... ce second portrait de Mohamed...Comment dire? il était "délicieux" chez moi... lolPlus sérieusement, je vous  souhaite de laisser, durant quelques heures, vos "pensées larmoyantes" derrière vous, de replonger dans votre paradis, d'y trouver ce que vous cherchez, et d'en revenir rasséréné, parce que vous saurez que vous pourrez le retrouver quand vous le voudrez.Je vous embrasseIkkar, with love

Michel 04/12/2007 12:47

Merci Ikkar... je ne sais pas si je trouverai ce que je cherche, mais ce que je cherche reste à trouver là-bas... et  ça vaut bien un déplacement en terre connue.À très bientôt Ikkar, je vous embrasse,michel

bellelurette 04/12/2007 08:23

Bon voyage alors.... tu peux me ramener des gâteaux stp.... on boira du thé et on refera le monde...

Michel 04/12/2007 10:35

Refaire le monde... avec des gâteaux, ça fait envisager le retour de façon plus optimiste... :o) @ bientôt,Michel

François 04/12/2007 00:13

Ces visages, comme des galets, ronds et fruités comme un vin est rond et fruité, si forts et si doux en même temps qu'on aime à les caresser du regard  pour reprendre des forces, des cailloux blancs aussi pour ne pas se perdre dans la forêt..Et l'eau et la pluie les rendent si brillants, leur donnent des couleurs insoupçonnées par temps sec..Michel, vos tableaux et vos dessins comme des galets mouillés sur la route de ceux à qui vous les donnez à voir....

Michel Giliberti 04/12/2007 07:32

"Des cailloux blancs pour ne pas se perdre en forêt"... c'est exactement ce que je fais depuis toujours mon cher François, et ça marche, je vous l'assure...Merci encore François et à très bientôt,Michel

Maryse 03/12/2007 22:44

quelle finesse et quelle douceur dans ces deux portraits. Une fois de plus je suis émerveillée par ta manière de mettre en lumière la sensibilité et la douceur des hommes qui sont tes modèles. Alors Michel, que ton retour vers ce port soit doux lui aussi.

Michel 04/12/2007 07:26

Merci Maryse pour tes mots qui me font tant plaisir et bien sûr à très bientôt ; ces quelques jours vont passer comme un éclair. Bisous,Michel

jkJ* 03/12/2007 22:29

il est vrai que tes techniques sèches, sèèèèches, me laissent sur le cul!j'ai toujours été plus graphique..j'adore le second, et ces jeux de lumière, cette matinalité ou cette estivalité (!!) me scotche!békos, michel!jkJ*

Michel 04/12/2007 07:24

Ce n'est que de la mine de plomb avec queqlues réhauts de blanc, mais tu sais je ne sais pas vivre sans un crayon au bout des doitgs (même un stylo) et quand je télephone, à la fin de la communication... il y a de quoi faire une expo. @ bientôt Jérôme, bisous,Michel

babeth 03/12/2007 21:42

Bonsoir, Michel, Tes Toiles sont superbes, comme toujours. Mais ne seraient-ce pas des pastels cette fois si?BISES.

Michel Giliberti 04/12/2007 07:21

Merci Babeth... Ce sont des dessins à la mine de plomb avec des réhauts de blanc, le tout sur un papier sombre. @ bientôt,Michel

Michel BANET 03/12/2007 20:37

Tu as raison, c'est ce temps qui nous déprime. Courbons l'échine en attendant des temps plus ensoleillés dans tous les sens du therme.Même quatre jours seulement, ça change les idées. Je partirais bien aussi. A travers tes écrits, tu nous donnes des envies d'évasion.En janvier , je pars a la neige avec ma fille de 10 ans et pour elle.Une petite beauté au sourire angélique , heureuse même dans sa difference puisqu'atteinte d'un retard psycho .A chacun sa difference...il y a de la place pour tout le monde.

Michel 04/12/2007 07:19

Merci Michel et si ta fille est heureuse, c'est surement grace à toi et à ceux qui l'entourent... c'est donc une belle aventure.Belle neige future et plein d'émotions pour ton ange. @ bientôt,Michel

*MeL* 03/12/2007 20:21

Que ces 4 jours te soient agréables.Merci pour tes gentils mots sur mes images ...ça me touche beaucoup.A bientôtMel

Michel 04/12/2007 07:16

Merci à toi, Mel, et rendez-vous ici ou chez toi,  bientôt...Michel

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog