Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti



La-priere.jpg
Petite plume de Comanche
À mes larmes, si étanche,
Belle et sourde avalanche
Sur mes toiles, sur mes planches,
Où sont donc tes dimanches
Qui m’offraient des nuits blanches ?

Petite plume de Comanche
Qui donnait carte blanche
À mes mains sur tes hanches
Jusqu'à ce que je flanche
Et qu'enfin je m'épanche
Jurant de ma revanche.

© Giliberti / 2007

Published by Michel giliberti - - Peinture et Poésie

commentaires

Maëlle 13/11/2007 20:28

trés joli, j'adore^^

Michel 13/11/2007 21:37

Merci Maëlle, @ bientôt,Michel

Henri-Pierre 31/10/2007 15:55

J'aime tout ce qui vient de vous, Michel.

Michel 31/10/2007 19:03

Trés touché Henri-Pierre.merci ,Michel 

Henri-Pierre 31/10/2007 08:26

Mât la plume. Souffle fugace, instable et vagabond.Animula, vagula, blandula.Heureusement le pinceau de l'artiste a fixé la fuite. 

Michel 31/10/2007 08:40

J'aime à vous lire Henri-Pierre... @ bientôt,Michel

MOKTARJUNIOR 25/10/2007 22:39

JE RECONNAIS BIEN LA TA PUDEURE  ...........BISOUS

Michel 26/10/2007 07:26

Ma pudeur, oui...elle m'aura même étouffé, mais que veux-tu, on ne se refait pas !Bisous à toi, ma plume...Michel

*MeL* 25/10/2007 22:37

Quel beau visage il a  ....

Michel 26/10/2007 07:24

Merci pour lui, Mel, @ bientôt,Michel

Mary 25/10/2007 18:35

Wouhahou !! C'est magnifique ! C'est de l'huile ?   Moi aussi je fais de "l'art", surtout des dessins et un peu d'aquarelle, mais à côté de ça, je ne fais pas le poid !! ^^'

Michel 25/10/2007 18:50

Oui, Mary, c'est bien de l'huile... @ bientôt,Michel 

bellelurette 25/10/2007 11:31

Evidemment que c'est en pensée... en fait, c'était pour de vrai, mais je ne l'ai pas enristré ni chez D ni chez Y... Faudrait que je m'essaie, mais là, il me faut imprimer ton texte, mettre mon apn en route, posé sur les dicos.... et chanter... ce qui n'est pas si impossible, ma foi. sauf que j'ai la tête des mauvais jours, malade et les cheveux en bataille, on dirait une sorcière qui va bientôt sortir pour faire peur... je me fais déjà peur à moi-même !

Michel 25/10/2007 11:51

Je n'en crois rien... et de toute façon le sorcières sont de tous les contes de fées... Tu sais que je ne comprends pas pourquoi tu parles de dicos... Pour quoi faire? Allez, à plus tard,Michel

bellelurette 25/10/2007 10:02

Je viens de le réciter en musique.... et cela donne ceci... tu m'entends ?

Michel 25/10/2007 10:40

Mais non... comment faire? sur daylimotion? sur Youtube? sur ton blog? Mais si c'est en pensée, oui j'entends... Michel

Maryse 25/10/2007 09:35

j'ai eu la même réaction que Bellelurette, j'ai cru qu'il s'agissait d'une chanson. Je cherchais où cliquer pour avoir le son !Je ne sais pas quelle taille fait ce tableau. Sa lumière est de toute beauté. Je l'imagine très grand et éclairant à lui seul tout une pièce. Tu as vraiment su donner grâce à cette lumière une force extraordinaire à cette prière païenne, où le végétal et le minéral sont présents aussi. Bravo !

Michel 25/10/2007 09:57

C'est un tableau de 1989, je crois, mais hélas le poème est de ce matin, à l'aurore... tu me connais, donc pas de musique.merci pour tes mots Maryse, j'aime bien l'idée d'une prière païenne. @ bientôt,Michel

bellelurette 25/10/2007 09:15

Maintenant que je t'ai entendu chanter, je me dis que ce poème serait beau en musique... Mais tu l'as peut-être déjà fredonné ?(au fait, voyou, par rapport à Marine de Diam's, c'est pas tout à fait le même nombre de pieds, mais n'empêche que... tu l'as écouté cette chanson ?)

Michel 25/10/2007 09:52

J'ai l'album de Diam's à la maison, je connais bien, mais j'ai toujours pas éssayé... quand à ce petit poème, je l'ai fait ce matin... donc pas de musique dessus, mais ça pourrait venir, j'y ai pensé après coup. @ bientôt,Michel

P'ptit Bob 25/10/2007 08:45

Une seule plume pour un tel talent. Un côté plongé dans la peinture pour caresser la toile et la changer en peau ; l'autre côté plongé dans l'encre pour habiller de mots de prière ce corps parfait. Il ne manque rien, l'union des deux est parfait. J'attends avec impatience de lire les traces que laisseront vos prochaines plumes de talent.  Bob

Michel 25/10/2007 09:03

Merci Bob, cette plume de Comanche là  m'a beaucoup inspiré, je dois le reconnaitre, et il n'y avait pas à se forcer... @ très bientôt Bob, Michel

PEITE MOMIE 25/10/2007 08:19

C'est fou comme la passion de la peinture ou du dessin se joint aisément à celle des mots. Un peintre est forcément écrivain, et un écrivain un peintre, puisqu'ils ont le même art, celui de l'évasion de l'esprit de ceux qui contemplent leurs oeuvres.Tiens, Michel, j'apprends que vous avez été chanteur également, "monsieur Crack", quel artiste!Bne jrnée.PM!

Michel 25/10/2007 08:43

Écrire est très prenant et assez reposant, peindre exaltant et fatiguant (parce que debout ), reste la musique, la discipline la plus exaltante certainement, parce qu’immédiate... directement des oreilles au cerveau et donc dans le corps.Monsieur Crack... c'était le titre principal de mon deuxième album en 1978. Oui,  je chantais, j'en étais fort aise, et maintenant, il me faut danser... @ bientôt,Michel

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog