Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

Erg


vieux-du-desert-soleil.jpg

Celui qui marche dans le désert
A, de ses pas, tant à apprendre.
Il est de ceux pour qui l’assise
  N’est qu’un thé rouge quand vient nocturne,
Juste un repos dans le silence.

Entre soleil et lune rousse
Ses mots ne disent ni ne dévoilent
Ce que ses yeux savent promettrent.
De ce contrat naît un secret
Comme une alliance avec le sens.

Celui qui marche dans le désert
A, de ses pas, tant à donner.
Il est de ceux pour qui les hommes
Avancent mal et puis piétinent
Les chemins simples de demain.

© Giliberti / 2007
vieux-du-desert-soleil.jpgvieux-du-desert-soleil.jpgvieux-du-desert-soleil.jpgvieux-du-desert-soleil.jpgvieux-du-desert-soleil.jpg vieux-du-desert-soleil.jpg
vieux-du-desert-soleil.jpg

commentaires

Henri-Pierre 10/10/2007 21:17

Quel beau portrait, Michel, que celui dont le regard bien que voilé éclaire.Avec un tel viatique la traversée de tous les déserts de notre vie doit bien finir par prendre un sens.

Michel 10/10/2007 22:01

Nous traversons tous des déserts et c'est vrai que parfois le soutien d'un regard est indispensable. Faut-il encore le rencontrer.Merci  Henri-Pierre,Michel

josie 06/10/2007 11:28

Soleil et lune rousse, poétique, mystéres du désert ! J'aime particulièrement ce portrait Michel ! Bon week-end !Amicalement

David Santos 06/10/2007 00:03

Oui, GilibertI, les étapes données dans le désert peuvent être nôtre de marcher ferme de demain. Bon poème. Merci

Michel 06/10/2007 07:38

Merci David, très heureux de vous lire... @ bientôt,Michel

Ines 05/10/2007 17:26

J'aime tes mots, ta sagesse...moi, je suis espiègle et indisciplinée...et puis, j'ai une cage dans la tête qui roule comme une cale!Bien

Michel 05/10/2007 22:43

Je suis fort heureusement aussi indscipliné et espiègle que je peux parraître sage, mais cette dernière image se manifeste plus facilement dès qu'il s'agit d'écrire et dès qu'il s'agit de la relation avec l'autre.Et si tu as une cage dans ta tête, sois heureuse... tant de gens ont leur tête en cage!   Michel

Ines 05/10/2007 17:10

Le mien n'est plus car il est inondé de mes larmes!Bien à toi.

Michel 05/10/2007 17:16

Un bout de désert innondé... et tout reverdit, ne l'oublie pas.. @ +Michel

Ines 05/10/2007 16:15

Parfois je me demande si ton oeuvre n'est pas un bout de mon désert!Bien à toi.

Michel 05/10/2007 16:42

Le désert appartient à tout le monde... est-ce que ce bout du tien ferait le même lien? @ bientôt,Michel

Michel - Faux rêveur 05/10/2007 14:42

comme toujours une ambiance qui prend au coeur, à te lire je me sens emporté loin... et c'est un voyage essentiel, même si l'on n'en revient jamais tout à fait soi-même... au fil des poèmes, la transformation s'opère de lecteur à humain, par degrés...

Michel 05/10/2007 14:47

Toujours heureux de partager d'humain à humain avec toi, c'est un bonheur... @bientôt,Michel

bellelurette 05/10/2007 14:22

J'aime beaucoup ces rides formées par des yeux sans cesse plissés devant un soleil permanent.

Michel 05/10/2007 14:31

Oui, ça repose de tous ces visages liftés sans expression et qui ne rajeunissent pas pour autant. @ bientôt,Michel

François 05/10/2007 12:21

Force et beauté du désert..S'y perdre pour se trouver..Se taire pour entendre sa voix intérieure..Et des yeux comme pour voir l'invisible..Merci Michel.. et plein d'amitié à vous qui partagez si bien votre regard

Michel 05/10/2007 12:49

"L'invisible" pour voir les mêmes choses, François, c'est vrai que nous avons la même longueur d'ondes... Merci,@ bientôt,Michel

Maryse 05/10/2007 09:21

Magnifique portrait, ton texte est aussi très symbolique ou je le comprends ainsi...le rythme des mots évoque la marche, marche alternée avec un temps de silence, qui permet de donner après avoir appris. La recherche de sens au coeur de la vie. C'est un texte très inspiré,une fois de plus. Qui va à l'essentiel. Je  lu plusieurs fois de suite comme j'aime le faire avec tes poèmes. Bonne journée

Michel 05/10/2007 11:11

Merci Maryse... depuis quelques jours déjà, j'ai bien envie de mettre des choses légères, amusantes ou esthétiques, mais je ne parviens pas à décoller de mes déserts...  @ bientôt,Michel

pons 05/10/2007 04:57

magnifique image mon père

Michel 05/10/2007 07:42

Merci mon bébé.Michel/papa

tryskel 04/10/2007 21:32

J'aimerais rencontrer le désertAfin d'apprendre ce qu'il faut savoir,Mais j'aimerais tant connaître le savoir,Pour ne plus vivre en un tel désert !Jj

Michel 04/10/2007 21:54

Très beau texte, Jj qui rappelle comme tout est une question de justesse dans l'acte et dans le mot...merci,Michel

Nath 04/10/2007 20:28

Entre silence et paix intérieure...

Michel 04/10/2007 20:30

Merci Nath... belle soirée.Michel

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog