Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti


E
n juillet, alors que j’étais auprès de ma mère dans la maison de repos où elle se trouvait pour un mois, j’ai pu observer les petits vieux qui étaient là.

Certains avaient de la nostalgie plein les yeux, d’autres du ressentiment, mais tous avaient cette inquiétude du lendemain, cette indicible angoisse de se retrouver, en dehors de chez eux, dépourvus d’autonomie et comme privés de leurs libertés... C’est alors que je me suis aperçu d’une cocasserie, au départ, anodine…
Ces petits vieux, à qui l’on donnerait le Bon Dieu sans confession, ont des petites manies et pas des moindres… Ils prennent tous « L’eau de mélisse des carmes Boyer »…
Vous me direz, quoi de plus naturel que de se soigner avec des plantes à leur âge (surtout que c’est vendu en pharmacie !)
Personnellement, ma mère (comme ma grand-mère autrefois), sous prétexte de « se sentir pas bien »se rue sur sa bouteille, trois fois par jour…
Elle fait tomber quelques gouttes du précieux liquide sur un sucre et aussitôt après, elle va mieux.
Et pourtant, cette chère eau de mélisse que l’on recommande pour se « remonter » est en réalité un concentré d’alcool à 80 ° ! Avec du sucre, ça doit bien faire monter le taux d’alcoolémie à environ 90 °.
Comment dire à ma mère, et aux autres que, s’ils se sifflaient un petit calva, ça leur ferait le même effet ?
Bien sûr, le calva n’est pas vendu en pharmacie... ça ferait désordre !
Et c’est ainsi que dans tous les hôpitaux, les maisons de retraites et autres hospices, nos petits vieux se shootent plusieurs fois par jour et vous regardent de leurs yeux attendris, qu’ils soient dans leur lit ou dans des fauteuils roulants, mais tous avec une fiole d’eau des carmes Boyer à portée de main…
En ce moment, on parle beaucoup de la maladie d’Alzheimer, une tragédie !
Notre cher président, un peu parkinsonien des épaules, en a même fait son cheval de bataille. ..
Mais ne soyons pas mauvaises langues, et demandons-nous simplement ce qu’il va faire pour humaniser tous ces lieux de désolation qui donnent des vices à nos chers vieux…
Quelle misère !

commentaires

suzy tanram 17/05/2016 06:54

mon soulagement immédiat !

mélanie 01/09/2009 17:36

Je suis fort suprise de lire cet article par ailleurs très intéressant. Concernant des informations sur les  maisons de retraite permettez-moi vous donner ce numéro de tél : 0.800.600.626 qui offre un service gratuit d'accompagnement des personnes âgées et leurs familles.

Michel Giliberti 22/10/2009 09:29


Merci merci, mais mon article n'était basé que sur l'humour...

Michel


nymphéa 14/08/2009 17:05

bonjour ...j'etais partie sur ça : alimentation fonctionnelle et alz' ..http://www.foncalim8.blogspot.com/...suis arrivée ici ....interessant sujet ..émouvant ..il y a les poivrots.les ivrognes ..les femmes ont l'alcoolisme mondain ..ou sont pochtronnes..les petits vieux ont l'eau ..Dans" nos campagnes "il y avait toujours l'eau de melisse ...ma mère avait l'alcool de menthe ..elle m'en donnait ,petite quand je faisais des cauchemars...pour moi c'était de l'eau d'amour ...la consolation ..TANT MIEUX si celà existe encore ..les neuroleptiques et autres calmants ..bien pires ....ils pensent peut être à leur mère les petits vieux....ils se donne un peu d'amour ...le scandale des maisons de vieux n'est sans doute pas là ...et "donner des vices à nos petits vieux "....humour noir ,je suppose ....je reviendrai vous lire ,merci .ps ..c'est peut être le sucre..le pire de l'affaire !

Michel Giliberti 17/08/2009 16:51


Humour noir, bien sûr...
 @ bientôt,

Michel


alzheimer 16/03/2009 18:06

comment est-il possible qu'on vende cela a la pharmacie?!

Michel Giliberti 16/03/2009 18:52



Il fut un temps, le whisky conditionné en ampoule était vendu dans les pharmacies...
et là, comme l'eau de mélisse est composée de plantes médicinales, le fait que ce soit hyper alcoolisé ne semble en aucun cas effrayer la boutique...
 @ +

Michel



anonyme 23/02/2009 08:57

pour plus de renseignements sur cette maladie difficile, faites 1 tour sur alhzheimer-conseil.frvous serez certainement satisfaits

catherine delhom 09/02/2009 15:59

j'ai remplacé les neuroleptiques de mon mari qui était alzheimer (de 52à 62 ans) par un truc à base de plantes (sympavagol) pour son plus grand bienfait, les neuroleptiques ont tellement d'effets secondaires, notamment anxiogènes. si vous avez vu les personnes âgées dopées à l'eau de mélisse, et si elles s'en trouvaient bien, tant mieux...je sais, la fin de vie dans ces conditions est une horreur, pour humaniser les lieux spécialisés, il y a "humain", il faut du personnel, donc des sous, encore et toujours

Michel Giliberti 10/02/2009 08:10


Oui, c'est bien le nerf de l'affaire...
Merci Catherine,

Michel


Stormy 08/10/2008 11:49

Sans parler des parents qui donnent ces fameux sucres imbibés pour les petits bobos de ventre à leurs rejetons ! Parents = partenaires involontaires de la première cuite de l'enfant ! Félicitations !

Michel Giliberti 08/10/2008 19:10


Alors là... c'est un comble!!
 @ +

Michel


bob 17/03/2008 15:22

"....est en réalité un concentré d’alcool à 80 ° ! Avec du sucre, ça doit bien faire monter le taux d’alcoolémie à environ 90 °."T'es marrant toi. Pour synthétiser de l' éthanol il suffit de "pouf,magie" un peu d'alcool sur du suk' et c'est gagné. Aller pour votre information : Le "D-glucose" c'est du C6H12O6 auquel on peut donner divers noms selon le point de vue: hydroxyaldéhydes, hydrates de carbones ( oui, quand vous allez au Mac donald c'est sous ce nom la qu'ils cachent les doses énormes de divers sucres). Le sucre que vous mettez dans votre café, est quand a lui généralement du fructose. L'éthanol (qui est l'alcool présent dans le vin, la bière etc...) c'est du C2H5OH ou du CH3CH2OH selon la notation désirée. Il est synthétisé par fermentation anaérobie (c'est à dire "sans oxygène" donc on peut déja exclure qu'elle se passe à l'air libre) des sucres (dont le glucose). Ca marche gr^ace à des levures.Cette transformation prend du temps (par exemple le vin est laissé en cave pendant plusieurs mois), et n'est pas aisée. Des techiques de laboratoires permettent de fabriquer de l'éthanol par d'autres méthodes que la fermentation, mais les réactifs qu' ils font intervenir n'ont rien a faire dans votre assiette.Non, le sucre n'augmente pas la teneur en alcool, à moins de le laisser fermenter en milieu aqueux (avec de l'eau) et ce pendant longtemps et sans oxygène. Faites attention la prochaie fois, c'est triste de voir tout le monde croire n'importe quoi, pour la simple raison que c'est écrit sur un blog.

Michel 20/03/2008 16:14



Merci pour tout ces renseignements... c'est une merveille!!!


 


Michel



sablemouvant 28/10/2007 13:44

Tout d'abord je tiens à te féliciter pour la qualité de tes peintures et ta façon de jongler si habilement avec les mots, c'est un vrai régal !!! J'ai choisi cet article pour te laisser mon commentaire car il me touche profondément.... Je compte d'ailleurs faire un article sur mon blog à propos de ce fléau qu'est "l'alcoolisme"...Les médias parlent souvent de la maladie d'Alzheimer mais très peu du syndrome de Korsakoff lié le plus souvent à l'alcool. Mon pauvre père est atteint de ce syndrome "l'impossible guérison". Pour résumé Le syndrome de Korsakoff, ce sont des troubles mentaux, des lésions cérébrales dues a l'alcool (mais pas toujours), qui atteignent le sujet qui en souffre en lui altérant considérablement la mémoire récente. Les sujets atteints de ce trouble se perdent, oublient tous les évènements récents et fabulent pour combler leurs trous de mémoire et hélas ce trouble est définitif. La prise en charge de ces personnes est très difficiles, aucune véritable réinsertion n'est possible. La cause est souvent liée à une déficience en vitamine B1 et une consommation excessive d'alcool. Elle ressemble un peu à la maladie d'Alzheimer.L'Etat sait anesthésier le peuple, le rendre plus malléable, les gouvernements laissent croire qu'ils se préocuppent de la santé de leurs pleuples, mais quand on voit " tous ces lieux de désolation qui donnent des vices à nos chers vieux"  on se rend compte que le grand médecin Rabelais avait raison en citant "Science sans conscience n'est que ruine de l'âme"En tout cas, continue de nous faire rêver à travers tes peintures et tes poésies philosophiques...Je  mettrai un lien de ton site sur mon petit  blog....Amitiés,David

Michel 28/10/2007 14:22

Bien interessant, tout ce que tu me dis là et ça force à réflechir... se renseigner, prendre conscience. j'ignorai le syndrome de  Korsakoff. Il me semble important d'en connaître les causes et je suis bien content que tu les aies inscrites ici.Ton blog me plait beaucoup et il est très varié comme j'aime.Je te remercie pour tout ce que tu dis du mien. @ très bientôt David,Michel

Henri-Pierre 10/10/2007 22:20

Par nostalgie, je prends parfois de l'eau des carmes, mais je bois aussi du calva et tout le reste.Jusqu'à présent ça m'a préservé de la parkinson des épaules.Plus sérieusement, Michel, mille bonnes pensées pour votre maman.

Michel 11/10/2007 08:23

Vous, vous pouvez donc boire de l'eau des Carmes en toute légalité... :o) @ bientôt,Michel

granfred 29/09/2007 23:33

je pense pas que le fait de sucrer fasse monter le taux d'alcool.Ou alors ces petits vieux sont d'antiques alambics, à signaler aux douaniers.Quoiqu'il en soit, ils ont bien raison de s'offrir des petits plaisirs, et on devrait  même faire venir "marie-jeanne". Ce serait peut-être mieux que de taper la coinche en écoutant toujours les mêmes niaiseries.Le cyanure? quoi ? t'es pas fou ?

Michel 30/09/2007 00:03

Qu'ils boivent ne me gênent pas, c'est le fait qu'ils ne croient pas qu'ils boivent qui est attristant. Oui le sucre augmente le taux d'alcool.Michel

Nath 29/09/2007 11:06

Mdr!!!!Notre cher (enfin si l'on peut dire)président à peut être le soucis de son devenir...Quant à humaniser la vieillesse...J'espère moi partir comme j'ai failli le faire il y a 5 ans mais dans mon sommeil, on me retrouverait le matin tranquille apaisée sereine. On marquerait comme épitaphe sur ma tombe: "Partie dans ses rèves"...

Michel 29/09/2007 12:36

Le plus tard possible j'espère... les réveils, même les plus durs, sont meilleurs que les rêves, crois-moi. @ bientôt, NathMichel

jacques 28/09/2007 23:11

souvent je lis ce  blog de M GILIBERTI, quasi quotidien, souvent jai cette impression qui nest pas que indicible, d'une immense amertume Gilibertienne, eh oui.... parfois  cela me fend le coeur cette espece de tristesse indéfinissable gilibertienne qui revient comme les marées , quotidinenment. Mais aujourdui, malgré la gravité du sujet, j'ai senti une pointe d'humour dans  ce qui est il faut bien le dire un océan de detresse; je sais de quoi vous parlez car moi aussi  jai l'age de GILIBERTI et je comprend parfaitement ce quil veut dire et ce quil ne dit pas en parlant de la Mère, de "notre" mère, de ec qu'il nous dira  peut etre un jour  beaucoup plus tard. Mais l'elixir des carmes, bien connu, n'est ce aps aussi un peu de TUNISIE? un peu d'ivresse perdue ou de soleil de jadis ? je continue toujours a lire ce blog, car malgré la tristesse ou la revolte permanente, il y a toujours a l'horizon la lumiere de  bizerte  ou de sidi bou qui fend cette brume du nord, in fine je sais que demain nous aurons des photos et des visages de sourires que aussi nos ainés savent nous donner avec ou sans  liqueure des carmes ....

Michel 29/09/2007 07:18

Mon cher Jacques, la tristesse ou plutôt la mélancolie est chez moi une sorte d'élixir... mon eau des carmes à moi, en quelque sorte.  Elle ouvre les vannes de mon inspiration. Dans la vie, je fais rire tout le monde, je suis un bout en train hors pair... Je n'arrête pas de bouger, peindre, écrire, photographier, jouer de la guitare, écouter de la musique, jardiner, faire la bouffe, et j'en passe, (je ne dors que 5 heures par nuit). Bref, je suis loin du garçon taciturne que vous pourriez imaginer... Je suis plutôt un hyper actif. Et si vous vous preniez à lire dans mon blog les articles signés "Quelle misère!", vous verriez que je suis aussi un observateur caustique des choses cocasses de la vie.Je vous dirais également que la mélancolie n'est pas négative, dès lors qu'elle permet de créer et j'ai toujours eu une faiblesse pour la profondeur des choses et des êtres plutôt que pour leur "surface", si je puis employer volontairement ce mot  plat. Pour toutes ces raisons, vous trouverez toujours chez moi ce flottement entre déraison, dérision, et raison de croire que le bonheur si vrai soit il est souvent une mascarade. Comme dans tous les carnavals, vient le moment où l'on jette son masque, avant le prochain défilé. Permettez que je jette le mien dans ce blog, car tout de suite après, je devrais rire dans la vraie vie. bien à vous,Michel

Maryse 28/09/2007 09:07

je suis allée regarder le site du produit en question, je crois que je vais en acheter ! Il est juste dit qu'il ne faut pas en donner aux enfants de moins de 12 ans à cause de l'alcool. Mais ce liquide est "bon pour tout" !  S'il pouvait être préventif contre les maisons de retraite où rien ne me parait plus triste que cette privation de libertés, comme tu le décris, et bien je m'y mettrais tout de suite à l'eau de mélisse !!!

Michel 28/09/2007 09:52

Blague à part, ça donne un vrai coup de fouet, comme n'importe quel sucre avec de l'alcool, mais à 80°, on va dire que c'est bien dosé... C'est assez cher, par contre, pour la petitesse du flacon. Ma grand-mère adorait ça, comme je le dis et ça me faisait rire quand elle avait son malaise de 4 h... Une de ses vieilles amies se sentait mal 6 fois par jour... c'est drôle, non? @ bientôt,Michel

bellelurette 27/09/2007 23:32

Aaaaah, c'est pour ça que je suis euphor "hic".... oups, pardon monsieur, je ne voulais pas déranger.....;o)A propos, le livre de Jyckie (si tu connais) va sortir mardi. Et ton sujet, c'est son grand cheval de bataille.

Michel 28/09/2007 07:44

Oui, c'est un vaste sujet... allez on repose sa bouteille...Michel

Alain 27/09/2007 17:48

Je souscris totalement à votre conclusion, Michel.C'est un des problèmes majeurs de notre époque.Quelle tristesse !J'y avais consacré un article, enfin j'avais abordé le probleme avec le papé de Yolande Vercasson.J'ai l'intention d'y revenir.Amicales penséesAlain

Michel 27/09/2007 19:35

Bien heureux que vous soyez de mon côté. Il faut voir ces lieux au moins une fois pour comprendre oute la détresse des gens agés... mais qui ont trouvé une petite ruse avec l'absolution des pharmacies. @ bientôt,Michel

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog