Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti


À
quinze ans, j’étais amoureux fou d’une fille de mon lycée (ben oui). Elle s’appelait Myrtille. Elle avait quelque chose de Françoise Hardy, ses cheveux blonds et raides glissaient jusqu'au creux de ses reins et ses yeux étaient gris-bleu.

Elle m’ignorait totalement, d’autant qu’elle avait déjà dix-sept ans… (Deux ans plus tard, je parvins quand même à mes fins), mais elle me largua très vite.
Si je parle de ça, c’est parce qu’à quinze ans quand on aime comme j’aimais et qu’on est le garçon que j’étais, on prend sa guitare, on s’installe sur son lit et on compose une chanson qui vous fait pleurer. C’est ce que je fis.
Bien plus tard, alors que j’avais 25 ans, la maison de disque CBS me fit signer un contrat et pour mon premier trente-trois tours, j’ai voulu faire, par tendresse, un clin d’œil au jeune homme enamouré que j’étais à 15 ans, et enregistrer cette si vieille chanson, une de mes premières, naïve, certes, mais ô combien écrite dans l’émotion.
Même si d’autres chansons de cet album la valent largement, « Te dire je t’aime » puisque c’est son titre, reste un souvenir qui m’émeut et auquel je suis très attaché.

 
Maintenant, il n'y a plus qu'à l'écouter...
 

Faut pas rire, j’étais petit !

pochette-disque.jpg

Published by Michel Giliberti - - Musique

commentaires

TerreHappy 15/12/2008 15:04

35 ans après...le "hasard" me permet de rencontrer à nouveau votre musique.Nous l'écoutions ensemble, à 17 ans, avec une de mes meilleures amies ! Comme elle va être heureuse, elle aussi, lorsque je vais lui envoyer votre site.J'ai gardé précieusement votre disque 33T, écouté en boucle, et toujours en bon état de fonctionnement ! Je l'ai fait écouter à mes 2 fils... et j'espère bien un de ces jours le faire entendre à mes petits-enfants !Merci pour ce joli moment passé aujourd'hui.Je vais visiter plus avant votre cabane... 

Michel Giliberti 15/12/2008 18:58



C'est effectivement troublant et pour moi, ça me rappelle de bons souvenirs... Vous aviez donc dix-sept ans quand j'en avais vingt-six... Mon aventure musicale dura encore quelques années avec 2
autres albums, mais j'ai tout arrêté, lassé de ne pouvoir faire tout à fait ce que je voulais, même si j’étais auteur compositeur... J’étais timide et n’osais contrarier mon directeur artistique
qui ne comprenait rien à mon univers… Au moins en peinture je suis tout à fait libre.
 Quoi qu'il en soit, votre commentaire m'a beaucoup ému.
 @ bientôt j'espère et encore merci.

Michel



liliane Randazzo/Gahery 03/01/2008 06:56

Bravo l'artiste !  LILIANE

jkJ* 16/11/2007 12:25

Après ces trop longs moments, et le gris du ciel qui m'a eu, et m'a de plus en plus souvent... je profite du bleu qui resplendit en ce jour pour t'envoyer enfin le morceau qui m'a bercé durant une nuit, bleue elle aussi.(voilà toujours le lien pour récupérer le fichier, je ne savais pas comment faire dans l'immédiat)http://www.yousendit.com/transfer.php?action=download&ufid=D91592B46735FB3E(alors que je te suis scrupuleusement et me délecte de tes notes et visions, michel... mais la déferlante a eu raison de moi et je n'ai su suivre)((je m'y remets ici!!!))mlt békos(merci pour le parallèle lynchéen!)jérôme*

Michel 16/11/2007 13:33

J'espère que tu es tout à fait remis aujourd'hui. je te souhaite une belle journée au soleil, c'est vrai que ça fait du bien et je m'en vais écouter ce que tu me proposes, @ très bientôt,Michelje viens d'écouter, c'est très beau et le texte... tout ce que j'aime.

ClèM' 17/10/2007 20:15

C'est trop trop chou ^^Ca m'fait penser, moi j'ai 15 ans... Ouais quand on aime c'est pas qu'un peu ( du moins ça m'arrive en ce moment même ) et c'est trop étrange... et dans le coup de blues inévitable, parce que l'être que tu veux chérir le plus au monde ne t'accorde que des gestes amicaux... Bah j'prends un papier, un crayon, une gomme, et j'me pose sur mon lit, et je dessine... M'ouais...

Michel 17/10/2007 22:35

15 ans... j'en ai 12...Merci d'être passée par làCléM'. L'être chéri t'accorde toujours des gestes amicaux, c'est pour ça qu'on l'aime... @ +michel

Henri-Pierre 05/10/2007 10:20

Moi aussi j'ai gardé mon cosy, j'ai ausi aboli le tragique de mes nostalgies en vivant mes souvenirs comme s'ils étaient aujourd'hui.Je ne ris pas de votre chanson, vous étiez déjà grand.

Michel 05/10/2007 11:15

Ce cosy est toujours dans ma chambre quand je vais chez ma mère... c'est très étrange de retrouver sa chambre d'ado dans l'état... avec les mêmes livres sur l'étagère... un plongeon dans le passé immédiat, une sorte de régression aussi.@ Bientôt,Michel

GOURMANDELLE 29/09/2007 08:19

BonjourIci et maintenant... Heureux hasard magique !Je commence mon samedi matin sur un nuage grace à vous !Je suis tombée "raide dingue" de votre blog ! Les images, la musique, l'artiste... Frontière fragile et corde sensible d'artiste !!!! Pas envie de dire plus ou peut-être pas encore...Merci de ce moment, merci d'offrir de vous.Bonne journée.Gourmandelle !

Michel 29/09/2007 08:28

Gourmandelle, à votre tour, vous me combler de bon matin... merci pour tout ce que vous me dites...@ bientôt,Michel

G de B 27/09/2007 10:31

Ca marche pas :-((( J'entends rien...

Michel 27/09/2007 12:15

Tu as appuyé sur le petit curseur là où il est écrit "faut pas rire" ? @ +Michel

nathalie 26/09/2007 10:38

On peut-être petit et faire de jolies choses, c'est un plaisir de t'entendre.

Michel 26/09/2007 13:27

... et petit ne devient pas grand... :o)Michel

Faux rêveur 24/09/2007 07:51

Il n'y a pas à en rire, l'émotion est pure... la chanson va bien au delà de la naïveté de la jeunesse, et la musique est très belle...

Michel 24/09/2007 10:13

Merci Faux rêveur. La jeunesse exalte tout bien sûr, mais c'est ça qui fait son charme. @ bientôt,michel

bellelurette 22/09/2007 08:38

A oui, et c'est quoi la chanson qui était dans tous les hits que je vois si cela me rappelle quelque chose ? On s'en fout, hein, tu peux le dire maintenant, il y a prescription, a nos âges...

Michel 22/09/2007 09:06

Tu as raison, il y a prescription, la chanson s'appelle "Il y a chez elle".  (c'est un collector... :o) @ +michel

krapao 21/09/2007 22:45

Tu as bien fait de passer à la photo et à la peinture.

Michel 21/09/2007 22:56

J'adore la musique, tu sais. Composer et écrire est un bonheur sans nom et cette chanson est le fruit de l'adolescence et elle a 42 ans... Si j'avais du continuer, (et j'ai arrêté pour ça, parce que je ne parvenais pas à faire ce que je voulais) ce serait bien plus sophistiqué, cependant tu as raison pour une raison essentielle... j'adore rester chez moi à travailler en paix; je suis très sauvage, et le métier de peintre et celui d'auteur me conviennent tout à fait pour ça et je les avais toujours pratiqués avant même d'être un professionnel. @ bientôt,Michel

yume 21/09/2007 22:06

Pour tout vous avouer Michel, je ne savais pas vraiment que vous étiez chanteur dans votre passé (en tout cas, peut être étais-je trop jeune... voir pas né xD). Puis sur le net... pas grand chose de vos chansons non plus xD... C'est donc bien sympathique de découvrir au moins une de vos chansons. Merci pour les gros curieux comme moi ^^.

Michel 21/09/2007 22:40

C'est normal que vous me ne me connaissiez pas. Je n'ai pas eu une très longue carrière. J'ai juste fait trois albums dont le premier a eu un vrai succès, j'étais dans tous les hits, mais hélas, les deux autres extrêmement controversés (par moi le premier) n'ont pas permis d'établir le contact avec les médiats. J'ai donc fait beaucoup de concerts, mais beaucoup moins de télés et puis finalement voyant que je ne parvenais pas à enregistrer ce que je voulais, dans les conditions que je voulais, j'ai rompu volontairement mon contrat pour me libérer de toute cette insupportable rigidité et je me suis remis à la peinture et à l'écriture, comme je l'ai toujours fait. @ bientôt,Michel

pons 21/09/2007 17:50

de tout ces parfuns je parvins au creu de ses reins

Michel 21/09/2007 18:56

Smack...Michel

josie 21/09/2007 13:52

Je vens d'écouter ce que ton premier amour t'a inspiré ! Michel tu as une bien jolie voix ! Qulle jolie frimousse aussi , romantique ! Si tu as besoin d'un saxophoniste pour ton prochain disque, j'en ai un à la maison. Dommage du reste son temps et surtout sa présence à la maison fait que le saxo se lamente dans son étui ....Avant de te laisser, je vais me la réécouter cette chanson. A + 

Michel 21/09/2007 14:55

Merci Josie pour le compliment et la proposition.Hélas, il n'est plus question de refaire des disques, bien que je serais tout à fait prêt à le faire, mais on ne peut pas tout faire, à un moment de sa vie. Ecrire des chansons pour les autres, ça  oui, ça me plairait tout à fait, mais c'est tout et encore à la codition que ce soit avec mes idées d'aujourd'hui et des musiques très sofistiquées. @ bientôt Josie,Michel

selim 21/09/2007 10:29

Emouvant! Tu es un artiste complet! Merci du partage.Selim de Paris

Michel 21/09/2007 11:13

J'arrive tout juste de ton blog... merci Selim et à un de ces jours, j'espère,Michel

nathalie 21/09/2007 09:54

Merci de nous faire découvrir une nouvelle corde de ton art, c'est très agréable cette voix qui dit l'amour,  de plus le texte est très émouvant et pourrait être une chanson des ondes actuelles. J'aurais aimé pouvoir l'enregistrer, je t'embrasse tendrement, Nathalie.

Michel 21/09/2007 10:21

Merci Nathalie. Tu parles d'enregistrement, est-ce à dire quetu fais toi même de la musique? En tout cas, quelle qu'en soit la raison, tu peux l'enregistrer, ça ne me dérange pas du tout.Je t'embrasse, et à bientôt,Michel

*MeL* 21/09/2007 09:32

Bonjour Michel,Quel beau début de journée ... un petit lecteur de musique au dessus de la photo d'un bel adolescent , j'ose et  j'appuie sur un petit bouton et une bien belle voix me parvient aux  oreilles ... et tu vois je ne ris pas ... mais je suis émue.... et tant qu'il y aura des personnes comme toi qui offrent tant de beaux instants ....la vie sera belle ...je t'embrasse très fort ...merci.

Michel 21/09/2007 09:46

Merci Mel... quel plaisir de lire ça. J'ai l'impression d'avoir quinze ans à nouveau. Dommage qu'à l'époque, Myrtille n'a pas eu de réactions comme les tiennes, j'aurais eu de meilleurs souvenirs de mon premier amour. Je t'embrasse Mel,Michel

Maryse 21/09/2007 07:56

Il y a dans cette chanson tout le charme de l'adolescence avec ses rêves sous la lune, qui lui donne une pureté nous renvoyant à notre propre adolescence. Ce qui me frappe dans ce texte sont certaines phrases, comme par ex  "je voyage dans des brumes qui ne font que me cacher", ou expression comme "printemps si près de l'hiver", qui font que tu n'étais pas "petit" malgré la jeunesse, mais déjà toi même.Ravie d'avoir entendu ta voix qui est très belle dans cette chanson limpide. Bonne journée

Michel 21/09/2007 08:06

Pour te faire rire, j'ai écrit une chanson à quatoze ans et demie qui commençait par " Je marche seul dans la vie, privée de toute illusion".... si ça c'est pas obptimiste, pour un enfant... J'étais un vrai petit quand j'étais petit, mais j'étais toujours été très noir dès que je pose un stylo sur un papier ou mes doigts sur un clavier... quand à mes peintures de l'époque, c'était dramtique aussi...Petit ! Na!

bellelurette 21/09/2007 06:57

Emouvant... qui n'a pas inventé des tas de trucs pour séduire celui ou celle que l'on aime quand nous sommes à l'aube de nos premiers émois... ta voix est pure et sans fausse note, tu es un vrai "artisan". Tu n'as jamais essayé de rencontrer Françoise ? Faire un duo par exemple ...

Michel 21/09/2007 07:30

J'ai rencontré Françoise Hardy plusieurs fois, avant et pendant que j'étais chanteur, mais je n'ai jamais envisagé cette épopée, qui certes, m'aurait bien séduit, mais qui n'aurait pas été de tout repos. Les choses ne se font pas si facilement avec une personalité comme FH, mes propres limites dès qu'il s'agit de demander quelque chose et les maisons de disques qui suivent leur lignes.@ bientôt et merci,Michel

fanal bleu 20/09/2007 21:26

"Te dire je t'aime", oui... ou encore "oser m'aimer" ou même "mon ombre bleue" ... Je les écoute encore de temps à autre, tes disques... Et je trouve que, même s'ils te paraissent aujourd'hui naïfs ou désuets,  tu étais déjà tout entier dedans...

Michel 21/09/2007 08:00

Pour être tout entier dedans, je peux te dire oui, mais au moment où je les composais, c'est tout.  Malheureusement, ça n'a jamais été le cas quand je les ai enregistrées ; j'ai eu tant de problèmes à devoir souvent accepter des arrangements qui ne me convenaient pas, même s'ils étaient souvent orchestrés par les plus grands... je n'aimais que les univers intimistes, ce que je n'ai pratiquement jamais pu obtenir ; ensuite je n'ai presque jamais pu chanter les chansons que je préferais, mes plus complexes, mes plus solides... non, juste celles qui collaient avec une certaine idée qu'on se faisait de moi qui bien entendu ,n'était pas la bonne.mais je suis sensible et heureux de savoir que tu connais les chansons de ces trois albums. @ bientôt,Michel

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog