Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

Leonard.jpgL’image officielle de Léonard de Vinci est celle d’un vieillard.
Pourtant, d’autres portraits de lui, moins connus, le représentent plus jeune ; notamment un autoportrait dans sa grande étude "L’adoration des Mages" (le dernier personnage à droite).
Dans tous les écrits de l’époque et notamment celui de Giorgio Vasari, l’historien des grands artistes de la renaissance italienne, il est mentionné que Léonard avait une force spectaculaire, que sa silhouette était celle d’un athlète et que son visage, encadré d'une longue chevelure, était d’une grande finesse… Il ne m’en fallait pas plus pour imaginer ainsi celui qui berça toutes mes années de 11 à 16 ans, ce père spirituel qui me donna la grande envie de peindre, une envie qui ne m'a jamais quitté.

Published by Michel Giliberti - - Peintures

commentaires

clovis simard 18/06/2011 20:53



Bonjour,


 


Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.


 


Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.


 


La Page No-22: LÉONARD ET LE SOLEIL !


 


THÉORÈME DU SCEAU : LÉONARD DE VINCI DÉCOUVRE LES MATHS DU SOLEIL !


 


Cordialement


 


Clovis Simard



Michel Giliberti 18/06/2011 22:02



Clovis je vous remercie pour votre lien. J’ai commencé à parcourir votre blog, mais il faut prendre son temps, car c'est un blog très "sérieux" même si l'humour s'y glisse, or je ne suis qu'un
passeur de petites idées poétiques, et preneur de la même quantité chez les autres, n'ayant aucune patience à élaborer les choses comme vous le faites... bravo à vous.


Michel



eva 13/02/2011 16:11



je suis allée vérifier... le dernier à droite de mon écran, ou à ma droite à moi ?... sur ma main droite, c'est un enfant...



Michel Giliberti 13/02/2011 22:50



Oui, Eva, c'est le jeune homme à votre droite quand vous regardez le tableau. Presque un enfant effectivement.
Je vais remettre cet article... c'est fou je redécouvre ce texte. J’étais sérieux autrefois...
Merci Éva.



clovis simard 14/01/2011 01:16



Bonjour,


Vous êtes cordialement invité à visiter mon blog.
      
Description : Mon Blog(fermaton.over-blog.com), présente le développement mathématique de la conscience humaine.


La Page No-22: LÉONARD ET LE SOLEIL !


THÉORÈME DU NOEUD : LÉONARD DE VINCI DÉCOUVRE LE SOLEIL !


Cordialement


Clovis Simard



Michel Giliberti 14/01/2011 07:57



Merci Clovis, je vais de ce pas visiter votre blog.
 @ bientôt
Michel



Micheline 12/02/2009 04:08

Bonjourje fais un projet à l'école de ma fille qui est en prmière année. Nous parlons de la peinture, des différentes periodes. Elles doivent (les filles) faire une reproduction de la Monat Lisa. Sauriez-vous par hasard, avec quoi Léonardo à peint la Joconde? J'ai lu qu'il l'avait probablement fait avec une plume d'oie. Est-ce vrai?Merci de votre collaboration. J'aurais besoin du renseignement le plus vite possible. Nous sommes le 12 février.Micheline

Michel Giliberti 12/02/2009 07:50




Non, la Joconde ne fut pas peinte avec une plume d'oie. C’est un tableau peint sur bois (peuplier)poncé et enduit de blanc, puis encore poncé jusqu’à ce qu’il devienne une véritable laque
chinoise. Ensuite il est exécuté avec de la peinture( pigments broyés et mélangés à l’huile d'Oeillette et de l’essence s’aspic comme on le faisait à l’époque ( technique flamande) et passée
avec des pinceaux probablement en poils de martre, ou de petit-gris ou de putois... La méthode de peinture de Léonard est celle de “Glacis” c'est-à-dire des films de couleurs transparentes
accumulées les uns sur les autres au fur et mesure qu’ils sèchent, ce qui donne à l’ensemble un beau relief et une grande transparence (aucun empattement).

 Voilà pour l’essentiel, je ne pense pas qu’il faille aller plus loin dans la technique.
 @ bientôt Micheline...


Michel




mehdi 25/07/2008 12:22

bjr tout le monde, et merci jerome pour site www.leprevinci.comleurs site internet est tres original,tres class.j attend de decouvrir cet espace avec impatience....ouverture!!

Liza Peninon 15/06/2008 03:21

Je suis tellement impressionnée par votre univers que je viens de découvrir par "hasard" que j'ose à peine vous laisser un petit mot ... Je ne fais pas le poids ... Très mauvais jeu de mots, pardonnez-moi . Je reviendrai ... sur la pointe des pieds . Je ne suis, n'ai jamais été et ne serai jamais ... une artiste . Vous avez tout mon respect . Amitiés .Liza

Michel Giliberti 15/06/2008 08:27



Je connais votre combat contre l'anorexie, mais alors même que vous vous battez énergiquement, vous me parlez de votre condition d'artiste en termes négatifs, puis-je vous conseiller de ne pas le
faire. Ce serait une autre spirale infernale. Si la peinture, la musique, les mots parviennent à vous calmer, "rassasiez-vous d'eux" sans jamais vous poser la question d'être ou de ne pas être un
artiste", sinon, votre confiance faiblira et rejoindra vos défaillances si difficilement combattues.
Courage Liza et dites-vous qu'aucun artiste n'est un artiste, seulement quelqu'un qui se bât avec sa fragilité.
 @ bientôt,

Michel



Jérome 02/06/2008 18:12

Puisque qu'on parle de Léonard, je viens de découvrir que Léonard de Vinci arrivera bientôt à Casablanca au Maroc, au coeur d'un nouvel espace prestigieux conçu pour la communication des marques : "Le Pré Vinci". Il y aura une grande galerie d'art pour exposer les nouveaux talents  locaux et internationaux.  Le site internet est une toile vivante à contempler et pour en savoir plus : www.leprevinci.com:o)

Michel Giliberti 02/06/2008 23:44



Je vais aller voir très vite de quoi il retourne, c'est vrai que je ne suis pas un fou furieux du net et que je vais rarement chercher les sites, mais quand on m'en donne l'occasion, je me fais
un plaisir de les découvrir.

Merci Jérôme, @ bientôt,

Michel



Joelle. 06/11/2007 09:20

Autant pour moi Michel on ne s'est pas compris merci pour les éclaircissements, il va me falloir travailler cette ligne de conduite dès que possible (pour le moment je suis sur une mangaka que l'on m'a commandé). Je vous souhaite une excellente journée !

Joëlle

ps : lorsque vous sculpter c'est en présence d'un modèle ou laissez-vous plutôt porté par votre mémoire du corps humain ?... (je préconise la 2ème option)

Michel 06/11/2007 22:06

Je vous souhaite d'honorer votre commande... quand à la sculpture, c'est très variable, modèle, croquis et bonne mémoire... @ bientôt,Michel

Joelle 05/11/2007 16:36

Merci pour votre franchise Michel et je vous rejoins totalement dans ce qu'il y a de bon ou moins bon à prendre (j'ai été elevée dans la culture chinoise à Paris avec ce côté rebelle qui me caractérisait...) . Dans la vie, je vais toujours de l'avant mais je cautionne néanmoins les avis de tout à chacun, notamment les plus virulents !.
J'ai lu attentivement votre réponse et je vous en remercie mais j'ai bien peur que cette notion de plaisir et de liberté qui a souvent contribuer à ce que je suis au jour d'aujourd'hui, ne me permette pas de me cantonner à une seule chose. Je suis ma foi ainsi faite alors quand bien même j'ai certaines facilités, celles-ci me poussent à oeuvrer dans des domaines différents (du moins là où j'ai qq chose à exprimer et précisément avec les mains (je ne décide pas de la technique utilisée, il me faut toucher pour mieux créer...).
Bref, loin de vouloir m'étaler sur mon devenir, sachez que je suis honorée par le fait que ce nu imaginé ait eu grâce à vos yeux et que vous ayez pris le temps de me donner tous ces conseils avisés.

J'espère garder cette flamme créative que je ne pensais pas avoir jusqu'il y a peu de temps...mes ambitions ne sont pas très précises puisqu'à la base c'était en effet par plaisir et dans un sentiment de partage avec les proches voire un public plus large via le blog.

Merci encore de m'avoir fait part de votre expérience, on ne se connait pas Michel mais je suis ravie de vous avoir qq peu cotoyer virtuellement parlant. Et puis cela me conforte dans l'idée que l'on peut être soi et entreprendre des choses sans pour autant prendre des cours sur l'histoire de l'art et tutti cuanti...

Au fait, j'avais bien aimé votre oeuvre pour la St Michel, je suis restée béate !... une belle histoire que vous nous contiez-là et moi j'adore les histoires venues d'ailleurs
A la prochaine car je reviendrai soyez-en assuré !

Amitié partagée,
Joëlle

Michel 05/11/2007 18:55

Ma chère Joêlle, loin de moi l'idée de vous inciter à ne faire qu'une seule chose... Moi même je sculpte, je peins, je compose,etc,etc... Je me suis mal exprimé. Je voulais avant toute chose vous dire qu'il fallait que l'on retrouve de vous dans tout ce que vous faites, pour que ce soit votre marque. Et que si vous passez d'un paysage à un portrait, il serait bon que l'on interprète immédiatement que c'est vous qui l'avez fait. Dans ce que j'ai vu, je n'étais pas toujours certain que les oeuvres étaient du même artiste. @ bientôt,Michel

joelle 05/11/2007 11:40

"On ne récolte que ce que l'on sème" et c'était sincère !
Merci de votre réponse, je me retrouve dans vos traits de caractère, je pense être moi-même une grande instinctive (d'1,56 m certes) mais beaucoup moins"propre" dans la production et j'imagine assez l'énergie quasi incontrôlable dont vous faites manifestement preuve !
Dans toute chose passionnelle il y a une dose de sensibilité, je trouvais la vôtre des plus expressives et je me dis que j'ai encore pas mal de chemin à faire pour prétendre être une artiste-peintre complète. Cependant, j'ai bon espoir quand je vois combien l'observation ou le ressenti des choses s'interprêtent comme vous le faites.
Dois-je comprendre que vous avez joué des pinceaux sans prendre de cours depuis votre enfance et cela face au travail de titan de votre père virtuel ?... quoi qu'il en soit et très honnêtement, d'après ce que j'ai pu voir l'envol ne manque pas d'intérets !... (puisque j'y reviens sur le blog de Michel)
Pour parler un peu de moi, j'ai toujours dessiner au coin d'une table et j'amorce seulement cette année en roue libre, cette passion qui tient au coeur et à corps depuis toute petite (puisse t-elle être une véritable vocation comme l'était écrite qq part la vôtre).
Signée une petite âme d'artiste qui passait par là


ps : je vous ai mis mon site si ça vous étes tenté d'y faire un tour ?...(donnez-moi votre ressenti quel qu'il soit !)

Michel 05/11/2007 12:08

J'avais tenté d'aller sur votre blog dès votre premier commentaire, mais il n'y avait pas l'adresse, donc là, j'y suis allé. Je vous dirais d'un premier jet, comme ça, volontairement, pour être au plus de mon ressenti immédiat, que si vous désirez continuer ce métier avec toute la fougue que vous semblez y mettre, une des choses qu'il vous faudra le plus vous méfier (et donc, corriger) c'est l'éparpillement. Celui-ci est nécessaire pendant toute la période où l’on se cherche, mais il faut trouver ses traces assez vite pour être reconnaissable pour ne pas dire reconnu. Peindre n’est rien. Trouver sa signature est une autre histoire. Après, bien sûr, il y a des cycles différents qui permettent de varier les intentions et de s’embarquer dans des aventures différentes, mais l’embarcation (la vôtre) doit rester la même. Tout ça pour vous dire que votre grand plaisir à peindre ne doit pas vous faire oublier qu’il doit vous emmener loin et si possible ne jamais vous satisfaire. Concentrer vous sur ce que vous savez faire le mieux, grandissez cet élan autour des choses essentielles, ne variez pas trop les techniques. Il n’est pas nécessaire de savoir tout faire, mais faire…C’est en parfaite amitié et puisque vous me demandez d’être franc que je me permets de vous dire cela. Sachez fermer vos oreilles aux flatteurs et ayez plutôt une dent contre un critique, s’il le faut, ce sera celui qui vous énervera qui vous fera avancer… Vous avez une grande facilité dans ce que vous faites, ça se sent, profitez-en pour la corser de difficultés qui déploieront vos ailes. J’ajoute que le nu de la jeune femme dans les tons fauves est de tout ce que vous avez fait, ce que je préfère. Il y a là une grande fraîcheur, une belle spontanéité et le tout est bien enlevé. Alors bonne chance et belle aventure… @ bientôt,PS Pour répondre à votre question,  je suis un autoditacte, oui bien sûr. Michel

Joelle 05/11/2007 08:06

Cher Michel,

J'étais tenté de mettre un commentaire depuis la création de mon modeste blog, je reste très impressionnée par la qualité et l'étendue de votre site !.
Je ne suis pas à même de juger votre travail ô combien expressif tant dans le détail de vos peintures que dans vos poésies. A l'évidence, vous nous embarquez dans une atmosphère que l'on découvre à chaque visite avec grande curiosité. Je me suis arrêtée sur cet article, intriguée par ce portrait de Léonard de Vinci (étant moi-même admirative et respectueuse du personnage dont la notariété témoigne de talents inconstestables et qui plus est, un grand visionnaire de son époque).
Tout ça pour dire, que votre initiative à le peindre jeune m'a interpelé, j'aime beaucoup la chevelure et l'expression du visage sans oublier toute l'affection que vous lui portez...
Bon je vais m'arrêter là, en tous les cas merci pour votre sincérité et cette part de féminité qu'il est donné de voir de vous à travers tout ce que vous faites et pour ma part c'est assez troublant.
J. CHEN

Michel 05/11/2007 08:22

Merci Joëlle pour ce commentaire sensible et précis. Cependant, je ne mérite pas tant de compliments ; je suis avant tout un instinctif et ce qui pourrait vous paraître précis, soigné (ou tout autre qualificatif) concernant mon travail n'est en fait que le résultat d'une grande énergie quasi incontrôlable... Ma sensibilité ne tient qu'à l'observation et aux ressentis des choses.Merci pour Léonard, le père virtuel de mon enfance avec qui je passais toutes mes soirées en tête à tête, à peindre, peindre et peindre ce que j'avais comme reproductions de ses tableaux. Entre 11 et 15, je n'ai pas cessé et puis hop... je me suis envolé. @ bientôt Joëlle et encore merci.Michel

Myriam 29/09/2007 15:02

Très beau portrait, j'aime la lumière qui s'en dégage.C'est aussi moins triste, moins mélancolique que certaines de vos oeuvres (question de goût...)

Michel 29/09/2007 23:01

Merci Myriam, @ bientôt,Michel

Francis 27/09/2007 10:03

Salut Michel,Si t'en as l'opportunité, il faut absolument visiter la superbe expo Da Vinci à la basilique de Koekelberg à Bruxelles.http://www.expo-davinci.eu C'est à couper le souffle !

Michel 27/09/2007 12:14

Rien ne me plairait davantage, tu t'en doutes bien Francis, mais hélas, je suis débordé de travail avec des dates à respecter qui ne me permettent guère de voyage à Bruxelles, je loupe même l'anniversaire de Xavier (le fiston) qui vit à Bruxelles...  @ bientôt quand même,Michel

yume 21/09/2007 22:17

De Vinci était un vrai génie. Je me souviens d'avoir vu des parcelles de son célèbre cahier... C'est tout simplement incroyable !Il passe de la science à l'art, de la géométrie à la caritature. J'avais adoré ses exquises du coeur, des muscles, son homme de Vitruve, sa Vierge aux rochers, sa Cène...Je comprend tout à fait qu'il soit votre père spirituel. D'ailleurs je me suis toujours demandé si vos caritature vous les avez pensé par rapport à celle de De Vinci ?

Michel 21/09/2007 22:50

Pas vraiment non... mais je suis bien flatté, croyez-le. Vous savez, la caricature, pour un peintre qui, comme moi, table sur la précision, a l'avantage de détendre et de faire délirer. C'est un must suprême et quand je finis un tableau, il m'arrive souvent de le lui enlever sa partie glacée, fermée, par quelques caricatures distribuées de-ci, de-là sur la toile, directement au pinceau, comme ça, sans savoir vraiment ce que ça va donner, et ça fait un bien fou. Je pense que Léonard devait avoir un peu (comme tant de peintres) le besoin de laisser partir son imaginaire  et dans ces moments-là, rien ne vaut ce trait de dessin, au pinceau, ou à la plume, au crayon ou au fusain, rapide, espiègle et "délivrant". Merci encore Yume et à bientôt,Michel

Faux rêveur 20/09/2007 07:14

Qu'il soit mille fois remercié pour ce prodige supplémentaire... par delà la mort, il nous fait encore cadeau d'oeuvres rares au travers des artistes qu'il a suscité...

Michel 20/09/2007 07:58

Je l'aimais tant quand j'étais jeune que parfois j'avais des souvenirs de lui, comme si je vivais un dédoublement de personnalité... fallait-il l'aimer. Merci FR au nom de tous les artistes qu'il a inspiré,Michel

josie 19/09/2007 19:26

Bien joli portrait que tu nous décris là Michel ! Il est beau !!!! Merci pour ton brin d'humour , çà fait du bien. Bonne soirée !

Michel 19/09/2007 19:59

Bonne soirée à toi aussi, Josie et si tu rêves e Léonard, pense à moi... @ bientôt,Michel

Nath 19/09/2007 18:51

Durant ma convalescence suite à mon AVC, je ne pouvait lire, ma mémoire me faisant défaut. Je passais mon temps à regarder la télévision afin de m'occcuper l'esprit. Je regardais donc principalement arté .Un reportage sur la vie de Léonard nous montrait un moment un jeune homme effectivement très beau et proche de votre portrait Michel...C'est un personnage fascinant en effet.

Michel 19/09/2007 19:18

J'espère que vous êtes tout à fait remise, Nath, et que votre convalescence n'est plus qu'un lointain souvenir.@ bientôt,Michel

Maryse 19/09/2007 09:05

Hommage magnifique et émouvant à ce génie qui a marqué ton destin. La Renaissance m'a toujours semblée "hors du temps" et ton portrait rend Leonard de Vinci plus proche de nous. J'aime beaucoup cette petite chaine autour de son cou, lien discret et présent. Bonne journée

Michel 19/09/2007 15:13

Merci Maryse. j'ai tellement copié ses toiles lorsque j'étais petit que j'ai l'impression de le connaître ; je crois que ça a été mon idole, en fait, je vivais avec lui, lisant tout ce qui me tombait sous la main et qui retraçait sa vie... pourquoi? ça dans le fond, je ne le saurais jamais. @ bientôt,Michel

Jj 19/09/2007 08:13

Ce Léonard que l'on dit homosexuel, sans jamais être certain de ce que l'on avance, mais il est vrai que si le jeune Léonard était aussi beau que sur cette toile, alors, oui, j'aurais tout fait pour le faire craquer !!Jj

Michel 19/09/2007 08:21

Bien sûr qu'il était homosexuel, j'ai couché avec...Blague à part, c'est un fait. oute sa vie est consignée. Il y a même le récit d'une procédure où Léonard est accusé de sodomie... On connait le nom et la vie du petit voyou qui lui fut fidèle jusqu'à son mariage, "Salaï" (petit diable) et puis le dernier, le jeune Francesco Melzi, qui l'accompagne pour ses dernières années en France sous la protection de François premier et sera le légataire de tous ses carnets de croquis, plans, études.@ bientôt,Michel

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog