Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti


The-gardian-angel2.jpg
Encore un plongeon dans les vieilleries avec ce tableau que je n’aime plus du tout, mais qui est chargé des beaux souvenirs d'Emmanuel. "L'ange gardien", image facile, je le reconnais,  suggestion trop évidente, mais… Emmanuel, quand on le connait, c'est un peu ça.
À cette époque, il découvrait Paris en ma compagnie et surtout, il découvrait son impact sur les autres.
Soirée mémorable en tête à tête avec lui dans une boîte branchée, petits repas dans un studio prêté, confessions étranges et aurores difficiles m’inspirèrent d'ailleurs une des scènes de mon roman « Derrière les portes bleues ».
Inquiétudes d’un garçon dont la beauté n’interférait jamais dans ses rapports avec les autres. Inquiétudes réelles quant à son avenir qu'il pressentait à travers tout ce que je pouvais lui en dire.
Nourri de tous mes vœux, il sentait s’entrouvrir ses ailes.
Moi, je sentais son éloignement à venir, le vide qu'il laisserait, mais j'étais heureux des espoirs que j’avais su lui insuffler et qui commençaient à porter leurs fruits.
Il y avait tant à faire ailleurs… Tant à voir, tant à être.
Et ce fut New York qui l'accueillit. New York qui donna corps à ses espérances.



Juste avant, dans l'intimité de mon atelier, je recevais ce regard d’ange gardien (titre désuet et ridicule) lorsque je le peignais dans la lumière normande.


Published by Michel Giliberti - - Mes modèles...

commentaires

Nath 18/09/2007 14:56

Il n'y a pas de bonheur comparable à celui de voir une personne s'envoler et découvrir cette nouvelle liberté. A partir à la rencontre de sa liberté.L'amour et la liberté, deux mots magnifiques et la valeur de ces mots un trésor inestimable.Bonne apm Michel et @ bientôt.

Michel 18/09/2007 15:24

Je suis ravi de voir que tout le monde est d'accord.Merci Nath,Michel

Ikkar 18/09/2007 12:25

Si vous saviez comme cette dernière réponse me touche...! L'amour sans la liberté est une aberration,... et l'emprisonnement de l'autre, sous prétexte d'amour, une monstruosité sans nom...Je vous embrasseIkkar, with love

Michel 18/09/2007 12:46

Ikkar, vous enfin!!! Mais oui que j'ai raison. Bien sûr. L'amour est une chose bien compliqée et pourtant si facile. Il ne faudrait jamais perdre de vue que c'est l'autre qu'on aime, pas soi. L'autre doit avoir le même état d'esprit. je vous embrasse,Michel

Maryse 18/09/2007 11:07

on dit parfois qu'il n'y a pas d'amour, mais seulement des preuves d'amour. Aider quelqu'un à voler de ses propres ailes pour qu'il puisse partir librement est la plus belle preuve d'amour...Bonne journée

Michel 18/09/2007 11:27

C'est tellement vrai que je ne conçois aucune preuve d' amour si elle ne se rattache pas à la liberté. Tout le reste n'est que bavardage. @ bientôt,Michel

Jj 18/09/2007 09:30

Faux rêveur a raison, cette toile est magnifique, mais tu as certainement tes raisons, tu ne l'aimes, soit, mais qu'elle est belle, si tu savais.Nous sommes déjà deux à donner un tel avis et je pense que l'effet qu'elle produit sera le même sur les autres visiteurs !Comme on dit par chez moi, si tu la jettes, jette là dans Ma poubelle, [rires....]à bientôt,Jj

Michel 18/09/2007 09:54

Merci Jj. De tout temps l'avis des artistes par rapport ce qu'il crée (ou tente de créer) a différé de celui ou celle qui regarde son travail et c'est bien normal.Si je l'avais encore, j'aurais peut-être considéré ta proposition, mais j'ignore dans quelle collection elle se trouve. Je n'ai d'ailleurs jamais de toiles à la maison en dehors de celles que je peins dans l'année pour la galerie... mais si j'en loupe une autre, je te fais signe... :o) @ bientôt,Michel

Faux rêveur 18/09/2007 07:35

et moi je trouve ça superbement peint... mais c'est vrai que tu nous as partagé tellement d'autres joyaux que celui-ci fait peut-être "doublon" dans l'ensemble... ce qui ne peut-être que le regard de l'artiste, le public restant quant à lui conquis...

Michel 18/09/2007 08:09

Je n'ai jamais aimé cette toile, jamais. Mais l'époque où je l'ai faite est baignée de l'innocence et des rêves d'Emmanuel et comme je suis toujours sensible à l'émotion de mes modèles, quand une toile me permet d'en parler, je saute dessus. @ bientôt, FR.Michel

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog