Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti


Reynald-7.jpg
Je serai toi et je serai moi dans ces temps de chaos. Je serai nous jusqu’à ce que la boue qui recouvre ton corps redevienne poussière légère et se débarrasse des amères suées de la peur et du cri.
J’ai bâti ma vie sur tes terres et la fuite de nos mots sensibles ou rebelles ne détruira jamais ses assises.
La signifiance de mes craintes est la plus sure des routes. Elle me donne le sens des volcans et celui des chimères... le sens de nos vies terriennes.
Je construis notre avenir avec la clairvoyance des aveugles et l’arrogance de ceux qui se taisent.
Mon amour, cette boue sur ton corps, cette terre de guerre, j'en ferais une patrie... Une terre de paix.

Reynald11.jpg
Comme la terre qui recouvre les corps
Comme ton corps qui se couvre et se terre
Je me pare de tous les mots des fables
Qui enfouissent et m'ensablent de leur fards.
Comme le ciel qui recouvre la mer
Comme une mère qui découvre l’amer
Je suis source d’un ailleurs bien trop là
Et si las d’être sourd par ailleurs.

© Giliberti / 2007


Reynald-visage.jpg

Published by Michel Giliberti - - Photos et poésie.

commentaires

Faux rêveur 03/09/2007 12:59

... fabuleuses images, et des mots à leur mesure, qui emportent loin... chaque visite sur ton blog est un nouveau voyage dont on ne sort pas tout à fait indemne, mais pas cassé non, plutôt reconstruit, telles que les choses auraient du être... reconstruction par degrés...

Michel 03/09/2007 13:11

Trés ému de lire tes mots, toi qui les manie si bien... merci Faux rêveur. Tu devrais t'appeler Faiseur de rêves... :o)Merci encore.Michel

Maryse 03/09/2007 09:21

je suis très émue par ces deux textes. J'aime beaucoup la première photo. Nous sommes la terre, des petites parcelles de terre. Merci de le dire avec ce talent.  Bonne journée

Michel 03/09/2007 09:34

Merci Maryse... pour l'émotion et la compréhension. @ bientôt,Michel

Nath 02/09/2007 23:16

poussière tu redeviendras poussière...L'homme fragile et éphémère...C'est derniers jours furent éprouvant...

Michel 03/09/2007 08:03

Eprouvant? Pour qui? Pour vous Nath?@ bientôt,Michel

François 02/09/2007 23:06

Entre Ousmane Sow et les Noubas de Kau, ces corps terreux qui disent à la fois la force et la fragilité des effritements..J'aime la traduction de la Bible faite par Chouraki. Il appelle Adam "le glaiseux".Les hommes sont des glaiseux, vos photos le rappellent même si nous avons l'habitude de poteries plus dorées...Plein d'amitié pour vous Michel. Merci.

Michel 03/09/2007 08:01

J'aime beaucoup cette revisite du prénom d'Adam... Le glaiseux. J'espère qu'Eve n'a pas éré nommée "Côtelette" :o).Il y a maintenant quinze ans, j'avais réalisé des séries de photos avec un homme noir assez massif et d'un certain âge que j'avais recouvert d'argile et là, je vous assure c'était du Ousmane Sow avant l'heure. Je mettrai certaines de ces photos un jour ou l'autre sur le blog.Quand aux Noubas de Kau, en faisant abstraction de Leni Riefenstahl, quelle merveille!Merci François, @ bientôt,Michel

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, d'auteur et de photographe...

Hébergé par Overblog