Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

Moez-sourire-2.jpg« Un peu de soleil dans l’eau froide », comme un titre de Françoise Sagan.
Oui, juste un rayon de lumière sur les matinées grises que l’été a boudées.
Mais l’exil est toujours possible qui s’attache aux fantasmes, et sourire me paraît encore le moyen le plus sûr de retenir le soleil.
Dans l’aisance d’un écrin virtuel, je considère ton visage, comme on se chauffe à l’été, comme on se coupe au tranchant d’une herbe haute.
Que la vie semble facile quand on écoute les bruits qui rassurent et perpétuent le silence qui les joint... quand on regarde le rien devenir tout.
Un plein air d’orties et de chicorées au jardin, c’est déjà un bouquet de fleurs rares.
Que la vie continue de m’apporter des respirations comme ce matin où croire me donne tant.
Et demain, au bord du sable et de l’aurore, main dans la main avec l’amour de ma vie, je te rencontrerai encore, Moez ; je te rencontrerai, et cette fois-ci, c’est à nous deux que ton sourire clair dans l’aube bleue s’adressera.
Enfin, le sens de la vie, à deux pas du clapotis des vagues, nous parlera.

Moez-sourire-2.jpgMoez-sourire-2.jpgMoez-sourire-2.jpgMoez-sourire-2.jpgMoez-sourire-2.jpgMoez-sourire-2.jpgMoez-sourire-2.jpg

commentaires

H
Dans l'ordre de mes lectures des billets de ce blog j'ai gardé ce sourire pour la fin. Je laisse Paris de nouveau pour Charmes et j'ai voulu quitter votre monde sur le mode léger, comme lorsqu'on quitte le bal sur un air favori.
Répondre
M
Et vous avez bien senti les choses car de tous les articles de ces jours-ci, celui-ci me donna le plus de plaisir ; il est tant lié à mon présent et mon futur... ce sourire ami depuis plus de cinq ans est mon passeport pour la quiétude et l'oubli necessaire des duretés de notre monde.@ bientôt,Michel
S
ce sourire damnerait un saint... merci d'ensoleiller ma fin de journée.

ce n'est pas la première fois que je navigue sur ce blog, chaque fois j'y passe des instants - qui se prolongent au delà du raisonnable - de bonheur et d'émerveillement, surtout avec les bons souvenirs que j'ai ramené de la Tunisie profonde, la vraie, celle que peu de touristes ont la chance de découvrir en restant vautrés dans les hôtels de Djerba.

Merci pour tous ces grands moments

Salutations helvètes

Serge
Répondre
M
Je suis heureux de vous entendre dire qu'il y a une vie en dehors des hôtels... C'est que j'essaie de fire partager à mots couverts lorsque je parle de la Tunisie en décrivant les moments d'intense complicité qu'elle peut offrir si on prend la peine d'échapper aux circuits touristiques. Merci Serge et @ bientôt,Michel
J
Michel, et bien je dois dire que mon retour sur ton site fait chaud au coeur avec de si jolis et doux mots ! Sérénité ! Le sourire est le plus beau soleil de la terre .... Belle journée et à bientôt !
Répondre
M
Merci Josie, heureux de te retrouver... et j'espère que tu as passé de radieuses vacances. @ très bientôt
M
Quel beau texte...tes paroles sont  à l'image de son sourire : magnifique.  Alors vous allez partir écouter le clapotis des vagues en Norvège  ? :)
Répondre
M
Exactement... La Norvège ! C'est le seul pays qui m'excite, comme tu le pressens... :o)On partira c'est sûr. Quand? On y songe sérieusement et si c'est pas possible, eh bien ce sera à Marseille à deux pas de ma Norvège natale ; un après-midi et une nuit de bateau et hop, je suis au bled.Bisous et à bientôt,Michel
F
Merci Michel pour cet air frais et ensoleillé...Un soleil matinal dore ce matin les maisons de Poitiers.Un soleil de départ en vacances... Dommage, c'est la rentrée...Alors ce visage et ce sourire font du bien avant de se re-mettre au travailMerci
Répondre
M
Oui, l'été semble se dessiner à quelques enjambées de l'automne et c'est vrai que c'est ,maintenant, que nous devrions arrêter de travailler... @ bientôt François et belle journée sur Poitiers,Michel
M
Cette aube bleue sera vraissemblablement grise demain matin à Paris;Cela me rapelle une partie du texte de Barbara : ..."Juste à l'aube grise, demain, c'est VeniseChante, barcarole, j'irai en gondoleJ'irai sans sourire au pont des soupirspour parler d'amour à voix de velours..."Bonne semaine MichelMarc
Répondre
M
Que de souvenirs cette chanson, si vous saviez... (à croire que oui :o)...) @ bientôt,Michel
N
Merci pour ce charmant souvenir nourrit au détour du jardin et pour le soleil de ce charmant sourire:)Bonne nuit, il fait chaud ici cette nuit.@ bientôt.Nath
Répondre
M
La nuit fut chaude aussi... et les rêves délicieux.Merci NathMichel

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog