Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

file-274067-15807.jpg
 Aucune envie de poétiser aujourd’hui, ni même d’écrire calmement…
Le député-maire UMP d’Argenteuil Georges Mothron (sur la photo) chasse les SDF au répulsif.

... /... La ville s'est procuré un produit chimique malodorant pour tenter d'écarter les sans-abris de certaines zones. L'un de ses arrêtés anti-mendicité, en 2005, évoquait la «gêne olfactive» liée à la présence de SDF... /...
Par AFP
LIBERATION.FR : vendredi 24 août 2007


Je n’ai même pas les mots pour expliquer ce que je ressens devant ce faciès rougeaud shooté au cholestérol et qui affiche joyeusement son esprit cirrhosé et bileux...
Les petits-fours pour sa gueule et les répulsifs pour les pauvres !
Épouvantable « société » ! J’avais espéré que la droite deviendrait un peu plus humaine (pour sauvegarder son capital de pauvres), mais non ! Elle est bien égale à elle-même ; elle sait exploiter la misère et la chasser quand elle est trop gênante, ou quand elle se remarque trop ! Alors, elle trouve les prétextes les plus fallacieux qui soient en évoquant les problèmes de la concurrence, de l’insécurité...
Alors, elle veut rétablir « l’ordre moral » en s’appuyant, bien entendu, sur les religieux de tout poil...
Alors, elle veut rétablir « l’ordre public » en se servant de sa police et si cela est nécessaire de son armée...
Alors, le pauvre est résigné...
Alors, le pauvre se terre dans sa maison Borloo (une vraie merde, celle-là) que l’État (dans sa grande générosité) lui a vendue à prix d’or dans le seul but de bien enrichir ses « camarades patrons »... 
Alors, le pauvre est heureux de pouvoir manger les restes que les riches lui ont fabriqués (fast-food divers, OGM, engrais, pesticides, etc.)...
Alors, le pauvre consomme car c’est sa seule évasion...
Alors, le pauvre achète à crédit et il s’appauvrit un peu plus chaque jour...
Alors, le pauvre perd son emploi car on lui dit qu’il faut faire jouer la concurrence...
Alors, il devient un rat qu’on chasse au répulsif !
Je ne parle plus beaucoup de politique ces temps-ci car je n’ai toujours pas digéré Sarkozy... et, le fait de parler de lui me procure toujours la nausée, mais dans le fond que pouvions-nous attendre de celui qui criait haut et fort qu’il voulait être le Président de « tous les Français » et qui laisse les pourritures fascistes utiliser des méthodes qui consistent à tirer la chasse dès que la merde qu’ils ont installée les dérange !
Oui, pour eux, un SDF n’est qu’une merde qu’il faut nettoyer au Karcher, au même titre qu’un délinquant, qu’un fou, qu’un malade... car ils ne peuvent pas utiliser tous ces crève-la-faim à construire leurs palais et leurs yachts... mais ils en trouveront d’autres (en bonne santé) ; la Chine est une mine d’or de petits enfants travailleurs !
Avec cet article de Libé, j’ai à nouveau une haine sans nom pour cette politique du mensonge, de l’esbroufe et de la répression.
Parler plus avant de ce maire et de ses semblables me donne l'envie de vomir... Je m'arrêterai donc là en pensant que c’est sur eux que nous devrions tirer la chasse.
Notre planète déjà mutilée au nom du sacro-saint principe productiviste a-t-elle un avenir ? Il me paraît en tout cas bien étroit.

Le désert… Oh oui ! Le désert.

commentaires

Henri-Pierre 29/08/2007 14:57

Ah Michel, comme je suis en phase avec vous. La vulgarité de ces sous-hommes arrivés à leurs dérisoires sommets d'intrigues en reniements m'est insupportable.J'ai toujours la même colère implacable contre ce Monsieur Talonette qui depuis plus de cent jours sévit en France.J'ai, moi l'homme doux, un trop plein de haine qui m'étouffe.

Michel 29/08/2007 15:16

Comme souvent ,les hommes doux( et j'en suis un) ont en eux suffisemment de révolte pour dénoncer les injustices et la médiocrité ambiante quand elle ne se nomme pas simple indifférence. Bien à vous Henri-PierreMichel

BRONCHAL FERNANDO 28/08/2007 23:50

ici à bordeaux on dirait que c'est un enc...(pardon pour le terme)fernando..j'espère qu'un jour....tilk

Michel 29/08/2007 06:57

Partout ailleurs, vous savez, bien que ce mot ne soit pas approprié... :o)Michel

*MeL* 27/08/2007 21:27

Dis Michel pourquoi que le Sarkosette  n'est pas venu " chiauler " sur mon blog  et me dire que son affidé de maire ump défigurait aussi mon blog de fractales ?Il a eu peur que je lui envoie des gaz  de l'espace  fractellaire ?Rires  ... Bisous M'sieur :-)

Michel 28/08/2007 07:15

Je crois surtout que c'est "un" ou "une" qui n'aime Sarko et qui a eut l'idé de se faire passer pour lui pour pasticher ses mauvaises manies. ça m'a bien fait rire et d'ailleurs je suis rentré dans son jeu pour répondre de la même façon... :o) @ bientôt Mel et bonne journéeMichel

Géraldine 27/08/2007 09:33

Je n'arrive pas y croire: du répulsif pour chasser un être humain???!!Mais c'est la guerre civile, alors. 

Michel 27/08/2007 10:00

Oui Geraldine, la guerre civile n'est pas forcemment celle qu'on imagine ; elle est parfois perverse et souvent au coin de notre rue. @ bientôt,Michel

yume 26/08/2007 23:38

Ce qui peut paraître ahurisant sur le sujet c'est, qu'au lieu de créer des foyers d'accueil, on préfère acheter un produit chimique...Certes, un produit c'est (peut être) plus économique mais ça ne résout en rien la pauvreté.Où est donc la fraternité française ? Un maire se doit de respecter la condition humaine et de trouver une solution "humaine". Après tout nous sommes supposés être dans un état libre, égal, fraternel (et laïque)... N'est ce pas NOTRE slogan français ?

Michel 27/08/2007 06:32

Comme tu dis Yumes... Libre, égal, fraternel... avec quelques restrictions et quelques options...  du gaz ou des actions. @ bientôtMichel

SARKOZY 26/08/2007 17:23

Eh bien... qu'est-ce que vous voulez que je vous dise Monsieur Giliberti ? Qu'est-ce que vous auriez fait à la place de Monsieur Mothron (qui est un ami) ? Vous auriez laissé les rats envahir le quartier au risque de propager la peste bubonique... Alors, il faut bien de temps en temps faire le ménage, hein ?... et vous le faites bien chez vous, au moins une fois par semaine ! Moi à l'Elysée, le ménage est fait tous les jours... comme ça pas de risque de maladie !Vous voyez bien, Monsieur Giliberti qu'avec un peu d'hygiène, de moral et des bons produits d'entretien, on arrive à tout... mais bien sûr pour cela il faut travailler plus.Salutations.N. SARKOZYP.-S : Si je peux émettre un avis (entre nous), je trouve que la tête de Monsieur Mothron ne colle pas avec votre site.

Michel 26/08/2007 18:27

Très honoré monsieur le président.. :o)Je reconnais bien là votre habile faculté à répondre aux questions par d'autres questions... Mais qu'auriez-vous voulu que je fasse monsieur Sarkozy ? que je laisse dans l'ombre cette triste affaire? auriez-vous désiré que je laisse dire (comme on l'entend à tout propos) que la mondialisation est irréversible? Que la croissance est mère de tous les espoirs? Que les gens qui ne travaillent pas à cause de cette mondialisation, sont des fainéants ? Cependant, monsieur le Président, je suis heureux de constater que vous avez bon goût puisque comme moi vous avez pu remarquer que la tête de veau de monsieur Mothron ne collait pas avec les visages un peu bazanés de mon blog... mais allais-je laisser dans l'ombre cette tâche rose de foie de veau avinée de mauvaises pensées sous prétexte qu'il ne collait pas avec l'esthétisme de mon blog?Mes respects, monsieur le président.Michel Giliberti

Marc 26/08/2007 12:51

Françoise Giroud disait dans l'un de ses derniers articles :"Les hommes ne s'aiment plus".Comme elle avait malheureusement déjà raison et je suis certain que cette nouvelle histoire livide de toute humanité l'aurait projeté au plafond.Non seulement les hommes ne s'aiment, pire ils ne se comprennent plus; je crois que le pire n'est pas passé; c'est la raison pour laquelle j'ai renoncé à fonder un famille ; la richesse de notre âme collective se meurt. Cette maladie qu'est la bêtise humaine est incurable.Marc

Michel 26/08/2007 13:16

"Incurable" me semble hélas le mot exact et Françoise Giroud que j'adorais pour son accuité de l'analyse des choses de notre monde, l'aurait certainement jugée ainsi.Comme je l'ai déjà dit, ce qui me navre par dessus tout, c'est l'habitude qui prend le pas sur ce genre d'évenement dramatique et que très vite, nous retournons tous à nos petits plaisirs, nos petis égoïsmes... et notre grande cessité.Merci Marc, @ bientôt,Michel

*MeL* 26/08/2007 07:53

Bonjour Michel,J'ai vu  à la tv  comme nous tous cette nouvelle insulte faite aux plus démunis d'entre-nous ... un autre maire en son temps  avait aussi fait virer pendant les périodes estivales dans le sud-ouest de la France les SDF du centre ville  et ce maire était  PS. A croire que dans le monde politicard que cela soit sous une étiquette de droite ou de gauche  on n' aime pas le peuple qui " tombe " .Comme toi, j'ai eu envie de crier ma colère sur mes blogs ( skynet et myspace )  je ne l'ai pas fait ( honte à moi  ) ... je vais m'autoriser à faire un article que je poserai sur mes espaces relayant ta colère ( qui est aussi la colère de tes lecteurs ...et la mienne ) internet est fait aussi pour cela  ... relayer les saines colères ....et pas uniquement un endroit pour parler de son MOI ... mais aussi des oubliés de la vie .Merci Michel de nous remettre cela en tête.Je t'embrasse Mel

Michel 26/08/2007 08:43

Virer les SDF a quelque chose de révoltant et que ce soit un maire de gauche qui le fit est épouventable, mais "nobody is perfect", c'est bien ça le pire... Avec les répulsifs, on atteint des sommets. Un SDF le disait lui-même hier soir à la télé : "On est considérés comme des rats".Il ne faudrait jamais oublier que la société c'est nous, et que nous devons être capable de gérer nos problèmes par des solutions et non par des actes sacandaleux qui ne peuvent rien résoudre, mais seulement les masquer. C'est comme si inlassablement on repeignait un mur humide qui s'éffrite, au lieu de l'assécher par des procédés appropriés.Merci Mel de te joindre à moi et à bientôt,Michel

Patrick 25/08/2007 18:31

Salut Michel,Je comprend ta réaction...cela m'a fait bondir également hier soir quand j'ai vu un reportage sur le sujet sur France 2...L'absence de la moindre étincelle de sentiments et de compassion de ce connard de maire etait édifiante...Ce qui me choque cependant encore plus c'est l'absence de réactions de la populace du coin (hormis les employés municipaux !!!), populace qui visiblement préfére sentir la merde (ou quelque chose dans ce genre) que de voir la misere du monde près de leur centre de basse-consommation !la réaction du maire n'est que le reflet de la stupidité du péquenot lambda qui se complait dans sa beaufitude et se réjouit de voir que l'on tape sur plus paumé que lui.triste paystriste monde triste civillisation...vivement que tout pete !bon We quand même...bisesPat

Michel 25/08/2007 18:49

Tu sais, plus ça va, plus l'insensibilité s'installe. Moi et Jean-Charles, on ne se gène jamais dans les magasins, dans les lieux publics à ouvrir notre gueule dès qu'il s'agit de défendre notre intégrité de consommateur (entre autres), mais la plupart du temps, c'est nous qu'on regarde comme des intrus, même lorsque l'on dénonce de véritables injustices. Très souvent, se mettre du côté des gens de "pouvoir" (bêtement commercial pour ne citer que celui-ci) rassure bêtement les gens et les conforte dans l'idée que ce se sont ceux-là qui détiennent la vérité et mettre le doigt sur ce qui fait mal ne les intéresse pas plus que ça. C'est assez décourageant... Enfin, que veux-tu?Mais pour ce maire, il reste comme une arête dans le fond de ma gorge. @ bientôt,Michel

Maryse 25/08/2007 13:25

Lamentable et vraiment triste. Quand on pense aux discours d'avant les élections à propos de "ceux laissés au bord de la route"...On a envie de lui faire avaler sa coupe de champagne d'un seul coup avec le verre à cette huile UMP . En lisant ton article, je me suis souvenue d'un documentaire sur ce qui s'appelle "la jungle", surnom du  bois qui se trouve à coté du centre de Sangatte,où des tas de refugiés survivent sous des abris de fortune. Les policiers régulièrement les virent, et pour les faire sortir, ils utilisent du gaz lacymogène....

Michel 25/08/2007 14:35

Oui, c'est tout fait détestable et mes propos ne sont pas de simples réactions épidermiques à cette lamentable histoire, elles bouleversent tout le sens de ma vie et je suis extrêmement mal à l'aise dans une société où l'on peut  entendre ça, tranquillement annoncé d'une voix plate à la radio... on peut toujours critiquer L'Inde et ses castes... C'est inadmissible et ce que tu me dis, (je le savais) ajoute à mon désarrois. @ bientôt,Michel

nath 25/08/2007 12:35

Je suis bien d'accord avec toi Michel, je ne regarde même plus la télé cela me dégoute. Et le pire , le comble du comble, c'est quand les pauvres parlent comme la droite et vote pour elle...Ca aussi ça existe.Bisoux à bientôt .Nath

Michel 25/08/2007 13:08

Il est très difficile de nos jours, alors que le capitalisme l'emporte sur tout et détruit les idéaux, d'avoir les idées claires... La droite fait rêver ces temps-ci. Attendons le réveil! @ bientôt, NathMichel

Faux rêveur 25/08/2007 12:04

p..... de monde de m..... !moi non plus pas envie de poétiser, là... trop la nausée pour ça...

Michel 25/08/2007 13:06

He oui, c'est bien décourageant. @ bientôt,Michel

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog