Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de Michel Giliberti

Je ne poste jamais les vidéos qui traînent sur le net où l’on me voit chanter sur des plateaux télé, trimballant ces monstrueux brushings des années 70 et toutes mes maladresses, mais cette vidéo-là, simple diaporama, m’a touché. Il faut dire qu’on y entend l’une de mes chansons écrites et composées à 15 ans alors que j’étais transi d’amour pour une certaine Myrtille qui m’ignorait, grave ! Pouvais-je prévoir que 12 ans plus tard, j’enregistrerais mon premier album chez CBS et que ce serait Michel Bernholc, le si talentueux pianiste qui signa tant d’orchestrations pour Véronique Sanson, Michel Berger ou Françoise Hardy, pour ne citer qu’eux, qui en assurerait les miennes ? J’en profite, au passage, pour remercier Ève Gabin que je ne connais pas, auteure de ce diaporama. Par contre, à un moment, on y aperçoit la détestable pochette en noir et blanc bordée d’orange de mon premier single datant de 1973. En effet, la veille de cet abominable cliché, je m’étais fait arracher deux dents de sagesse, et par timidité, je n’avais pas osé remettre le rendez-vous prévu avec le photographe. Du coup mes joues sont gonflées comme celles d’un hamster repu.

MG

 

 

commentaires

M
Ce prof nous terrorisait tous, méthode forte plus tolérée de nos jours. Nous parlons souvent de toi avec J. François que tu as connu. Et pas de notre prof Paul GUE...ER de dessin et de couture aussi, ha! ha!
A part que j'aimais ces expos d'œuvres très colorées et surréalistes qui n'avaient rien à voir avec celles de mon papa marines et paysages. Je continue à te suivre depuis plusieurs années et ne suis pas étonnée de ta renommée! j'ai ton livre autobio. et ton disque où tu as dessiné toi-même la moto-disques.
Bises à toi et à ta cousine M- Antoinette Ali..i, tous dans la même classe cette année là.
Répondre
M
Merci pour le prénom de ton frère...Monsieur Guerrier ne m'a pas laissé un bon souvenir, loin de là, lui qui critiquait tout ce que je faisais en cours de dessin, alors que je savais que j'avais de grandes aptitudes pour cela et déjà bon nombre de tableaux à mon actif, mais c'est ainsi... je ne Marie-Antoinette, je suis parti si vite de Toulon et tout s'est dilué... Merci pour les souvenirs
M
Je viens de retrouver avec bonheur ce blog que je pensais clos, à tort heureusement. Bonne continuation. Régal des yeux pour tes créations si puissantes et sublimes.
Répondre
M
Incroyable Maryvonne... j'ignorais que tu suivais ce blog. Merciiiii :) en fait je suis moins sur ce blog et surtout sur Facebook et Instagram
M
A Bazeilles, je me souviens de Myrtille Co...er et de son frère, une bien jolie fille. Tu étais déjà talentueux et dessinais pour nous. Te souviens-tu de la fessée demandée en illustration par Ballereau notre prof d'anglais qui envoyait valser les cahiers et nous punissait en copies de V.I. C'est bien loin tout çà. Quel parcours! Succès plus que mérité!
Répondre
M
Mon Dieu Maryvonne tu fais remonter à ma mémoires des choses incroyable... je ne me souvenais plus du tout du nom de ce professeur qui me faisait paniquer... d'autant que j'étais encore tout frais arrivé de Tunisie où tut était beaucoup plus souple. Je me souviens très bien de ton frère également, mais pas de son prénom. merci pour toutes ces piqures de rappel. je t'embrasse.
A
Michel BERNHOLC, je viens de découvrir qu'il était le fils de l'homme (juif) que mes aieux avaient caché dans une chambre de leur immeuble pendant la seconde guerre, il avait d'ailleurs finit par créer la robe de mariée de ma grand-mere et avait été témoin a son mariage, surement que le petit Michel y avait assisté aussi :)
Répondre
M
Incroyable et si touchant témoignage. Merci
M
Incroyable... merci pour cette précieuse anecdote, Aurélie. <3
F
Ah les brushing à la Mike Brant ! Les laisse moi t'aimer à la Myrtille ! ça fait sourire ... aujourdhui...
Pour moi (quelques années plus tard) c'étaient les coupes à la Mireille Mattieu en chantant " les jardins du ciel" de Jahiro devant la glace dans ma chambre ....
Pas le même label mais le même kiff...sourire ..
Bravo ça n' a pas pris une ride ...
Mais quelle idée de se faire arracher une dent la veille d'un shooting ?
Bisous Michel , merci à Eve Gabin pour ce diaporama ...
Répondre

Le blog de Michel Giliberti

Mon travail d'artiste peintre, auteur et photographe...

Hébergé par Overblog